Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 06:25

Cahier thématique Agriculture, Alimentation et Espaces Ruraux n°11 (02/11/2009)

Sommaire : État du développement des OGM / Intérêt et controverse / Réactions sociétales / Enjeux économiques / Incidences pour les politiques agricoles du 21ème siècle / Vers un dialogue plus serein sur les OGM / Conclusions / Historique des biotechnologies / Réglementation.

Le conflit OGM en France : un dossier d'étudiants de l'ESSEC


Les Biotechnologies végétales : définitions, applications, historique, etc.


Science, politique et réglementations européennes     
                                            -->résumé bilingue d'une publication de John Davison (INRA)


« Végétaux transgéniques : enjeux pour l’environnement et la santé »

Sous forme de 23 chapitres distribués en trois sections (Panorama – Interrogations – Enjeux et réponses), ce livre fut le premier à rassembler tous les aspects scientifiques, techniques et sociétaux, y compris politiques, sur les végétaux transgéniques. Il paraît en 1998 peu après la conférence des citoyens organisée par l’OPESCT. Des faits scientifiques exposés par des chercheurs y côtoient des positions politiques comme celle de Dominique Voynet ministre de l’environnement, René Riesel de la Confédération paysanne ou Didier Marteau de la FNSEA. Des dirigeants de l’INRA (Guy Paillotin) ou de la Commission du génie Biomoléculaire (François Hervieu) s’y expriment. Enfin le traitement de l’information sur les végétaux transgéniques (Catherine Vincent du quotidien Le Monde) et les aspects philosophiques clôturent cet ouvrage collectif. 

 Ce livre reste d’autant plus d’actualité que le débat s’est enlisé ces dernières années dans une dialectique pour ou anti-OGM. Revenir aux vrais termes du dialogue permettrait de reposer les bases du débat et reconnaître certaines avancées. 

Ricroch Agnès (Coordinatrice). Végétaux transgéniques : enjeux pour l’environnement et la santé. 1998. Revue 'POUR' n°159. Ed. L’Harmattan. pp 188.

Repost 0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 18:01

                                                                                  Mise à jour le 21 juillet 2010

Jusqu’à présent, les Etats qui voulaient interdire la culture des OGM devaient fournir à l’UE des justifications scientifiques. Ce qui a donné lieu à des argumentations plus que biaisées… en France, en Allemagne et en Autriche, entre autres.

Les propositions de la Commission pour une nouvelle réglementation ouvriraient la voie à des cultures commerciales dans les Etats favorables aux OGM comme l’Espagne, les Pays-Bas et la République tchèque, tout en avalisant les interdictions sans base scientifique, politiquement motivées, dans des pays comme la France, l’Italie, l’Autriche et la Hongrie.

La nouvelle réglementation permettra aux Etats d’invoquer des « critères socio-économiques » pour interdire la culture des OGM. Le gouvernement français cite en exemple le Comité qu'il a créé à cet effet, qui n'est pourtant pas un franc succès si l'on se réfère à ses affrontements internes et ses recommandations erratiques. 

Autre manière d'interdire pour les Etats : fixer des normes de présence fortuite d'OGM irréalisables. Le concept européen de 'coexistence' devenant ainsi hypocritement une interdiction aux niveaux locaux.

                                  Deux analyses sont aujourd’hui possibles :

La marginalisation de la science

Contrairement à ses affirmations, l’UE abandonne sa vision consistant à objectiviser l’analyse des risques par des évaluations scientifiques. En voulant mettre sous contrôle l'agence scientifique européenne EFSA (sous couvert "d'améliorer son fonctionnement"), certains Etats-membres, dont la France, offrent ainsi une nouvelle victoire, après la constitutionnalisation du principe de précaution, le Grenelle de l’environnement et la création d’un Comité « économique, éthique et social » au sein du Haut Conseil des Biotechnologies, à ceux dont le projet politique inclut de disqualifier le savoir scientifique comme principe de décision, au profit de démarches « participatives » et de mises en controverse.

En effet, la querelle des OGM montre que le savoir scientifique a toujours été marginalisé face au savoir-faire activiste des organisations autoproclamées « citoyennes ».

Leurs actions de lobbying se décupleront dans chaque Région, chaque Département, chaque Commune. Resterons de rares ilots agro-biotechnologiques (là où les lobbies agricoles se seront suffisamment mobilisés) dans une mer de diabolisation de la transgénèse (et demain d’autres techniques modernes d’amélioration variétale des plantes).

A terme, le retour des faits (et les faits sont tétus...)

Les rares ilots de culture de plantes transgéniques seront le Cheval de Troie qui, par la mise en concurrence des Etats adoptant les biotechnologies et les autres, et par le différentiel de compétitivité qui en résultera, démontrera l’intérêt économique (et environnemental) de l’utilisation des biotechnologies en agriculture.

C'est paradoxalement cette analyse que font les anti-OGM, et qui les amène à rejeter les propositions de la Commission qui permettent pourtant d'interdire la cultures des OGM dans la quasi-totalité des pays européens. Mais 'quasi' n'est pas une éradication totale...

Repost 0
Published by Marcel Kuntz - dans Editos
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 11:37

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 173.   8 juin10
**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. 
Pour s'abonner gratuitement à cette Newsletter: http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm

---------------------------------------------- 
SONDAGE : les NANOTECHNOLOGIES et les OGM
PREOCCUPERAIENT PEU les FRANÇAIS
------------------------------------------------
http://www.place-publique.fr/spip.php?article5813 ;

---------------------------------------------------
ARGENTINE – BRESIL : ADOPTION en HAUSSE des CULTURES GM
ne SIGNIFIE PAS ACCEPTATION LARGE
----------------------------------------------------
http://www.scidev.net/en/opinions/gm-higher-production-doesn-t-mean-wider-acceptance.html
 
---------------------------------------------------
REPERTORIER les APPLICATIONS AGRICOLES des BIOTECHNOLOGIES 
dans les PAYS en VOIE de DEVELOPPEMENT 
---------------------------------------------------
Le rapport de la Conférence technique internationale de la FAO sur les 
biotechnologies agricoles dans les pays en voie de développement :
http://www.fao.org/biotech/abdc/conference-home/fr/ ;
et aussi : une Révolution Verte nécessaire en Afrique selon la Conférence des 
Nations Unies sur le commerce et le développement.
http://in.reuters.com/article/idINIndia-48632720100519?pageNumber=2&virtualBrandChannel=11732&sp=true
 
---------------------------------------------------
La BIOFORTIFICATION et le PROGRAMME 'HARVEST PLUS'
----------------------------------------------------- 
L'acceptation du maïs enrichi en béta-carotène (orange) :
http://www.harvestplus.org/content/will-zambian-consumers-accept-orange-maize
L'équivalent pour la patate douce :
http://www.harvestplus.org/content/orange-sweet-potato-improving-lives-africa

---------------------------------------------------
Le BLE GM REVIENT en DEBAT aux ETATS-UNIS, AVEC PRUDENCE
---------------------------------------------------
http://www.reuters.com/article/idUSN0410612420100504?type=marketsNews  ;

----------------------------------------------------- 
Les MAÏS Bt N'AFFECTENT PAS les VERS de TERRE 
-----------------------------------------------------
http://www.gmo-safety.eu/en/news/743.docu.html ;
Il est à noter que l'une des auteurs de cette étude (C. Zwahlen) est 
l’auteure principale d’une publication de 2003, présentant des résultats 
d'expériences en laboratoire mentionnant un effet sur le poids des vers de 
terre. Cette expérience de 2003, jamais confirmée, est souvent mise en avant 
par les opposants aux OGM et figurait parmi les arguments du gouvernement 
français pour interdire la culture du MON810.  
http://agribiotech.free.fr/lombrics.htm
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/39/38/37/Metaanalyses_Berge-Ricroch-VersionFrancaise.pdf
 
-------------------------------------------------------
BAYER CROPSCIENCE S'ASSOCIE à un ORGANISME BRESILIEN  
pour  DEVELOPPER des VARIETES AMELIOREES de CANNE à SUCRE 
-----------------------------------------------------
Il s'agit, avec le Centro de Tecnologia Canavieira (CTC), d'obtenir des 
variétés à la teneur accrue en sucres pour la production de bioéthanol.
http://www.bayercropscience.com/bcsweb/cropprotection.nsf/id/EN_20100527?open&l=EN&ccm=500020

----------------------------------------------- 
QUERELLE en HAÏTI sur un DON de MONSANTO
--------------------------------------------------- 
Monsanto a fait don à Haïti de semences de maïs et de légumes d’une valeur de 
4 millions de dollars : 
http://www.monsanto.com/features/helping_haitian_farmers.asp?WT.svl=2
Ce qui a suscité des réactions hostiles de la part d'organisation anti-OGM 
(NB. les graines ne sont pas de variétés OGM) : 
http://www.theglobeandmail.com/news/opinions/poison-pills-for-haiti/article1582143/

------------------------------------------------------
L'AGENCE EPA des ETATS-UNIS APPROUVE les NOUVEAUX COTONNIERS 
INSECTES-RESISTANTS VipCot de SYNGENTA 
------------------------------------------------------
Ces cotonniers renferment en plus d'un gène Bt, comme d'autres variétés, un 
gène vipA entièrement différent. Ces variétés pourront être cultivées dans 
les zones dites refuges qui ne doivent pas être cultivées en cotonniers Bt 
(afin de limiter l'apparition d’insectes résistants au gène Bt). 
http://farmfutures.com/story.aspx/epa/approves/vipcot/cotton/for/natural/refuge/13/38725

--------------------------------------------------------
AVIS FAVORABLES de l'EFSA sur 3 VARIETES de MAÏS GM de SYNGENTA  
--------------------------------------------------------
Il s'agit de Bt11xMIR604, Bt11xMIR604xGA21 and MIR604xGA21. L'autorisation 
concerne l'importation, pas la culture.
http://www.isaaa.org/kc/cropbiotechupdate/article/default.asp?ID=6063

-----------------------------------------------------
L'INRA VA REPRENDRE  l'ESSAI sur PORTE-GREFFE GM de VIGNE 
------------------------------------------------------
http://www.inra.fr/presse/reprise_essai_porte_greffe_ogm_vigne_colmar

---------------------------------------------------------------
Les PERSPECTIVES du MANIOC GM en AFRIQUE SUBSAHARIENNE
---------------------------------------------------------------
http://www.agbioforum.org/v13n1/v13n1a05-takeshima.htm

----------------------------------------------------- 
TRANSFERT HORIZONTAL de GENE d'une PLANTE MONOCOTYLEDONE  
vers la PLANTE PARASITE STRIGA 
------------------------------------------------------
La publication : Horizontal gene transfer by the parasitic plant Striga 
hermonthica. Yoshida et coll. Science. 2010 May 28; 328(5982):1128. 
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20508124

------------------------------------------------- 
AGRICULTURE BIOLOGIQUE et BIODIVERSITE : un intérêt à nuancer 
-------------------------------------------------
Suisse : pas d'augmentation de la biodiversité dans les vignobles bio. Les 
vignobles respectant les normes de la production biologique n'abritent pas 
plus d'espèces que ceux cultivés selon les critères de la production intégrée 
en Suisse. Les chercheurs formulent l'hypothèse que l'impact de la culture 
biologique sur la diversité des organismes n'est pas le même dans les 
cultures annuelles (comme le blé, où il est positif) que dans les plantations 
pérennes (comme la vigne). 
http://www2.unine.ch/Jahia/site/nccr/lang/fr/pid/31084;jsessionid=5E785BD47DA99E4ED50161B3D26241D6

Une étude britannique contredit aussi certaines idées reçues : 
http://www.timesonline.co.uk/tol/news/environment/article7116158.ece

---------- 
LIVRES
---------- 
Réédition de : 
Naissance des divinités, naissance de l'agriculture : La révolution des 
symboles au Néolithique, de Jacques Cauvin, CNRS Editions, 2010 
http://www.cnrseditions.fr/ArcheologiePrehistoire/6246-naissance-des-divinites-naissance-de-l-agriculture-jacques-cauvin.html
  
Hétérosis et variétés hybrides en amélioration des plantes, de André Gallais, 
Editions QUAE 
http://www.quae.com/fr/livre/?GCOI=27380100835100 ;

------------------------------------------------ 
TELEPHONIE MOBILE : un RAPPORT SCIENTIFIQUE MALMENE 
------------------------------------------------
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1392 ;
et aussi, au sujet des lignes à haute tension : 
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1394

Repost 0
Published by - dans Actu
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 16:56

Pour être un bon animateur dans une campagne de déni de science, il faut suivre certaines règles ; on les voit à l’œuvre dans les débats sur les OGM, et dans d'autres. Les fausses nouvelles et autres mensonges se propagent comme des épidémies et deviennent rapidement endémiques.

  1. Affirmez d’abord qu’il existe une conspiration, puis ensuite que l’apparent consensus des milieux scientifiques est du à une collusion d’intérêts inavouables. Affirmer (aucune preuve n’est vraiment nécessaire) que les scientifiques concernés sont «vendus» à des firmes multinationales.

  2. Utilisez un panel d’experts qui confirme votre histoire. Peu importe qui sont ces gens, il suffit qu’ils aient fait preuve une fois dans leur vie d’une activité scientifique ou académique.

  3. Soyez attentifs à choisir toujours ce qui semble confirmer votre pensée et ignorez soigneusement le reste. Soyez ferme et insister toujours sur les mêmes histoires et anecdotes surtout si elles ont été infirmées entre temps.

  4. Formulez des standards impossibles à atteindre par vos adversaires. Dites que 10 ans de recherche sont insuffisants, qu’il en faudrait au moins 20 de plus.

  5. Utilisez sans vergogne des logiques tordues et assénez des généralités simplistes, des slogans.

  6. Cultivez systématiquement le doute. Faites ressortir la notion que les scientifiques sont divisés sur ce sujet et que toute décision politique favorable serait prématurée. Invoquez le «principe de précaution», personne ne sait ce que c’est.

Pour lire le texte original en entier, visitez l'excellent site suisse Marathon OGM 

Repost 0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 12:25

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 172.   20 mai 10
**************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats 
Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter : http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm


-------------------------------------
ESSAIS au CHAMP de PGM
--------------------------------------
Le GOUVERNEMENT FRANÇAIS AUTORISE la REPRISE d'un ESSAI de VIGNE GM
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jXeFrIqAkikgM1p6geJxGnIAVZgA
Pour rappel concernant la destruction de cet essai en septembre 2009
http://www.inra.fr/presse/inra_condamne_la_destruction_d_un_essai_ogm

ESSAI  d'EUCALYPTUS GM aux ETATS-UNIS
Le Département américain de l'Agriculture (USDA) a autorisé un essai en champ 
à grande échelle d'eucalyptus (GM) développés pour supporter le froid. Les 
essais porteront sur plus de 200 000 eucalyptus répartis sur 28 sites dans 
sept Etats américains. 
http://www.nytimes.com/2010/05/13/business/energy-environment/13tree.html
http://www.gmo-compass.org/eng/news/512.docu.html

-----------------------------------------------------------------
MADERE OBTIENT le STATUT SANS-OGM par . . .
ABSTENTION de la COMMISSION EUROPENNE
-----------------------------------------------------------------

Le 5 mai 2009, le Portugal avait notifié à la Commission un projet de décret

législatif régional déclarant la région autonome de Madère zone exempte d'OGM.

Saisie par la Commission, l'EFSA avait estimé le 1 février 2010 les arguments portugais sans base scientifique.

http://www.efsa.europa.eu/fr/scdocs/scdoc/1500.htm

La Commission avait jusqu’au 4 mai 2010 pour statuer, ce qu'elle n’a 
apparemment pas fait : le décret est donc considéré comme approuvé.

A noter, le discours récent de John Dalli (Commissaire européen en charge de 
la Santé et de la Protection des consommateurs) :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=SPEECH/10/228&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=en

------------------------------------------------------------------------------
Un NOUVEL INSECTE NUISIBLE PROFITE de la BAISSE de l'USAGE 
des INSECTICIDES PERMISE PAR LES COTONNIERS GM pour PROLIFERER
------------------------------------------------------------------------------
Une étude chinoise montre que des mirides (punaises), précédemment contrôlées 
(avant l'utilisation de PGM) par les traitements insecticides à large spectre 
contre le ravageur principal des cotonniers, la chenille Helicoverpa 
armigera, sont progressivement devenues l'insecte nuisible principal des 
cotonniers Bt (qui sont protégés contre la chenille et nécessitent ainsi 
moins de traitement insecticide contre elle). Ce problème expliquerait 
l'augmentation progressive constatée du recours aux traitements insecticide 
sur les cotonniers Bt.
http://www.nature.com/news/2010/100513/full/news.2010.242.html
http://www.sciencemag.org/cgi/rapidpdf/science.1187881v1.pdf

A noter : les auteurs avaient déjà décrit le phénomène dans une publication 
de 2008 :
http://dx.doi.org/doi:10.1016/j.cropro.2007.07.017

--------------------------------------------------
Un POINT sur les OGM en ARGENTINE
--------------------------------------------------
http://www.nature.com/nbt/journal/v28/n5/full/nbt0510-393.html#/

---------------------------------------------------------------------
Le POINT sur les MAÏS TOLERANT MIEUX LA SECHERESSE
----------------------------------------------------------------------
http://www.businessweek.com/magazine/content/10_19/b4177019139642.htm?campaign_id=rss_null

--------------------------------------------------------------------
SUCCES NUTRITIONNEL pour un MAÏS BIOFORTIFIE 
---------------------------------------------------------------------
Une méta-analyse montre que des enfants souffrant de malnutrition dans des 
régions où le maïs est l'aliment de base ont une meilleure croissance 
lorsqu'ils consomment le maïs Quality Protein (QPM). QPM est un maïs 
non-transgénique portant une mutation qui accroît la teneur en deux acides 
aminés essentiels, la quantité totale de protéines n’étant pas modifiée.
http://www.cimmyt.org/english/wps/news/2010/apr/kernels-qpm.htm

-----------------------------------------------------
JUDICIARISATION du DEBAT sur les OGM
-----------------------------------------------------
Un chercheur péruvien et français assignés devant les tribunaux pour avoir 
critiqué publiquement la valeur de publications alarmistes sur les OGM
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-judiciarisation-50601917.html

 et aussi : des associations anti-OGM lancent une procédure judiciaire contre 
l'autorisation de la pomme de terre Amflora (voir archives LettreinfoPGM n° 
168 du  8 mars 10)
http://www.gmo-compass.org/eng/news/511.docu.html

Repost 0
Published by - dans Actu
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 19:24

 

                                                                                          màj le 25 juin 2012
Marc Fellous, en tant que représentant de l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), était attaqué le 26 avril 2010 pour diffamation envers un fonctionnaire par un militant anti-OGM du Criigen, Gilles-Eric Séralini.  

 

Décryptage EXCLUSIF : les bisbilles du passé entre 2 anciens de la CGB !

 

Le procès a eu lieu le 23 novembre 2010. Le plaignant a obtenu gain de cause sur l’affirmation suivante de l’AFBV : « se prétend indépendant alors que ses études sont financées par Greenpeace ». Cela est jugé diffamatoire à l’égard de Séralini en raison de « l’imputation qui lui est faite d’avoir failli à son obligation de probité intellectuelle… » à cause de ce financement.   

A noter :

-le jugement permet aussi d’entrevoir les financements pléthoriques du Criigen (autres que Greenpeace),

-le financement par Carrefour (n° 2 mondial de la grande distribution, qui commercialise ses propres produits « sans OGM ») n’a pas été central dans les débats.

Pour le tribunal, Fellous a "manqué de prudence" en tenant de tels propos, autrement dit il n'a pas été très malin en tant que président d'une association qui se prétend scientifique... (fallait-il vraiment polémiquer ainsi sur Séralini ?).

La victoire de Séralini est cependant très relative, car le jugement réfute la diffamation concernant les phrases suivantes :

-« militant chercheur très controversé »,

-« marchands de peurs »,

-« organisations militantes »,

-« ses déclarations médiatiques sont systématiquement contestées par la communauté scientifique »,

cette émission méritait pour le moins un débat sérieux avec des scientifiques reconnus qui ne manquent pas dans notre pays ».

 

Ni le Criigen, ni l'AFBV n'ont publié les MOTIFS DU JUGEMENT rendu le 18 janvier 2011.

 

Après la victoire à la Pyrrhus de Séralini, la guérilla judiciaire continua :

« Le CRIIGEN et le Professeur Gilles-Eric SERALINI ont saisi, ce 20 mai 2011, Monsieur le Procureur de la République de Paris d’une plainte pour faux et usage de faux visant un document produit en justice par le Professeur Marc FELLOUS et l’AFBV ».  

Il s’agit en fait d’un soutien bien hasardeux demandé par le calamiteux Fellous à l'un de ses "amis" médecins qui se trouve aussi être membre du Criigen !!! La signature dudit "ami" ayant été ajoutée à une liste de soutiens lors du premier procès, dans des conditions que la justice devra clarifier.

 

Ce mauvais vaudeville montre, s'il en était besoin, que nous ne sommes pas en présence d'une controverse scientifique. Ces dernières se règlent ni par des attaques sur l'indépendence ou non des personnes, ni par des tribunaux, des pétitions, ou dans la rue, mais par des résultats scientifiques supplémentaires convaincants (or les allégations du Criigen sont à l’évidence réfutées de manière récurrente).

 

Ernesto Bustamante, scientifique péruvien, risquait une lourde condamnation pour avoir émis une critique publique du travail d’Antonietta Guttierez qui a affirmé avoir détecté des traces de gènes de maïs GM au Pérou (où ces maïs n’ont pas d’autorisation). Une étude du National Institute for Agricultural Innovation (INIA) semble infirmer les affirmations de Guttierez.    Lire le communiqué.  

La 5ème Chambre de la Cour Supérieure de Justice de Lima a unanimement révoqué la sentence le 9 décembre 2010.

 

Aux Etats-Unis, la stratégie a déjà réussi dans 2 cas.

Des organisations écologistes ont exploité une loi sur l'environnement des années 70 (lire dans ce lien : The Environmental Impact Subterfuge) pour mettre en cause l'autorisation de cultures de  betteraves herbicide-tolérantes. Suite à cette plainte, le juge fédéral Jeffrey White a ordonné le 13 août 2010 la suspension de ces cultures GM  en estimant que le Ministère de l'Agriculture devait réaliser une étude environnementale plus complète (dénommé EIS).

S’engageant à réaliser cette étude (qui doit prendre 2 ans), le Ministère a envisagé des mesures intermédiaires qu’il estimait compatible avec la décision judiciaire. Il a notamment délivré un permis de culture pour ces betteraves sous conditions de ne pas les laisser fleurir.

Suite à une nouvelle plainte des lobbies écologistes, le juge a ordonné la destruction de parcelles (256 acres en Orégon et Arizona) de culture de betterave GM estimant qu'elles avaient été plantées illégalement. Un appel a été déposé.

 

Les démêlés judiciaires de la luzerne GM.

Un autre juge fédéral de Californie avait, en mai 2007, émis une injonction contre son autorisation, confirmée en appel en 2009, mais levée en 2010 par la Cour Suprême qui maintient néanmoins la nécessité de l’évaluation environnementale plus approfondie (EIS). Cette EIS a été publiée par le Ministère de l’Agriculture le 16 décembre 2010. Lire aussi la FAQ.

 

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 12:28

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 171.   9 mai 10
**************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats 

Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter: http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm



--------------------------------------------------------------
Les REFLEXIONS de MAURICE TUBIANA sur le PRINCIPE de PRECAUTION
--------------------------------------------------------------
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-principe-de-precaution-49533878.html

--------------------------------------------------------------
Les CRITIQUES CONTRE la SCIENCE : un dossier de l'AFIS
--------------------------------------------------------------
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1352

--------------------------------------------------------------
AUTORISATIONS d'un MAÏS de SYNGENTA RESISTANT à des INSECTES
--------------------------------------------------------------
Syngenta a obtenu l'autorisation de culture de son maïs MIR162 (Agrisure 
Viptera) aux Etats-Unis 
http://www2.syngenta.com/en/media/mediareleases/en_100421.html

et au Canada :
http://www.agrisuretraits.com/NewsDetail.aspx?NewsID=119

et au Mexique pour l'importation :
http://www.agrisuretraits.com/NewsDetail.aspx?NewsID=117

Les détails sur MIR162 :
http://cera-gmc.org/index.php?evidcode=MIR162&hstIDXCode=&gType=&AbbrCode=&atCode=&stCode=&coIDCode=&action=gm_crop_database&mode=Submit

--------------------------------------------------------------
La PAPAYE GM OBTIENT l'AUTORISATION d'IMPORTATION au JAPON 
--------------------------------------------------------------
http://www.merid.org/fs-agbiotech/fr/more.php?id=8131

------------------------------------------------------------
DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP dans l'UE
--------------------------------------------------------------
A noter parmi les demandes récentes, des essais de maïs (Espagne, Allemagne 
et Roumanie) et de soja (Espagne)
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/gmp_browse.aspx

--------------------------------------------------------------
La CONTRIBUTION des PLANTES ISSUES des BIOTECHNOLOGIQUES 
à l'AGRICULTURE DURABLE
--------------------------------------------------------------
Deux nouveaux rapports de PGeconomics affirment que les plantes 
biotechnologiques apportent une contribution importante à l'agriculture 
durable, la production d'aliments, ainsi que des bénéfices économiques et 
environnementaux.
http://www.pgeconomics.co.uk/Biotech-crops-continue-to-make-important-contributions-to-sustainable-farming-and-to-global-food-affordability.htm

et aussi :
une estimation de la valeur des variétés GM SmartStax (cumulant jusqu'à 8 
caractères de Monsanto, Dow et Bayer Crop Science) pour les producteurs 
américains
http://www.agbioforum.org/v13n1/v13n1a01-marra.htm

------------------------------------------------
L'AGRICULTURE du XXIe siècle 
------------------------------------------------
VUE des ETATS-UNIS 
http://www.america.gov/media/pdf/ejs/french/0310fr.pdf

VUE de FRANCE 
L'agriculture écologiquement intensive, une utopie?
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/science/l-agriculture-ecologiquement-intensive-une-utopie

----------------------------------------------------
L'IMPACT LIMITE des TRANSGENES sur les PLANTES 
par RAPPORT à la SELECTION CONVENTIONNELLE
----------------------------------------------------
En comparant l'expression des gènes et métabolites de différentes lignées 
d'orge conventionnelles et GM, des chercheurs allemands et américains n'ont 
trouvé pratiquement aucune différence entre les plants GM étudiés et les 
lignées parentes non-GM. En revanche, ils ont noté que les différences entre 
les variétés conventionnelles peuvent être considérables : Environ 1 600 
gènes des deux variétés conventionnelles comparées sont régulés différemment. 
http://www.gmo-safety.eu/en/news/741.docu.html

--------------------------------------------------------------
Une NOUVELLE ETUDE FRANCAISE CONFIRME la plus FAIBLE CONTAMINATION 
par les MYCOTOXINES des MAÏS GM de type Bt
--------------------------------------------------------------
Les mycotoxines produites par le champignon Fusarium peuvent induire des 
maladies graves chez l'Homme et l'animal. Le champignon peut infester les 
plantes  par les blessures produites par les insectes.  L'étude montre que 
les maïs Bt (protégés contre certains insectes) ont des concentrations 90% 
plus faibles en fumonisines et 50 % plus faibles pour la zéaralénone, avec 
toutefois une légère augmentation  de désoxynivalénol  (peut être due à une 
infestation opportuniste par d'autres Fusarium). Le bilan est positif pour 
les maïs Bt et  les auteurs concluent que si les nouvelles normes européenne 
étaient appliquées, pour les récoltes qu'ils ont examinées, 93% des maïs Bt 
étaient sous les limites maximales admises pour l'alimentation humaine, alors 
que seulement 45% des non-Bt étaient dans ce cas (et auraient pu être vendus 
pour cet usage). 

La publication:
L. Folcher et coll. Lower mycotoxin levels in Bt maize grain. Agron. Sustain. 
Dev. Online 16 avril 2010
http://www.agronomy-journal.org/index.php?option=article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/agro/abs/first/a9192/a9192.html

--------------------------------------------------------------
COMMENT les CHENILLES de PYRALE SURVIVENT à la RECOLTE du MAÏS
--------------------------------------------------------------
Les chenilles de la pyrale, l'un des principaux ravageurs du maïs, présentent 
un comportement particulier : à la fin de leur croissance, au temps des 
récoltes, elles descendent vers le sol, ce qui leur permet d'échapper à la 
mort. Ce comportement résulte probablement d'une sélection opérée par l'homme 
au fil des récoltes.
http://www.inra.fr/presse/comment_chenilles_pyrale_evitent_la_grande_faucheuse

--------------------------------------------------------------
COMMENT RÉDUIRE l'IMPACT SANITAIRE des PESTICIDES
--------------------------------------------------------------
http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2010/04/28/01030-20100428ARTFIG00752-comment-reduire-l-impact-sanitaire-des-pesticides-.php

Le rapport Pesticides et santé de l'Office Parlementaire d'Evaluation des 
Choix Scientifiques et Technologiques
http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-off/i2463.pdf

--------------------------------------------------------------
NAISSANCE d'ANGANY GENETICS, une SPIN OFF du CNRS 
et de l'UNIVERSITE DE ROUEN
--------------------------------------------------------------
La société créée le 16 mars 2010 est spécialisée dans la production de 
protéines thérapeutiques maturées in vivo afin d'augmenter leur qualité.

Une publication à laquelle la société est associée :
Plant-specific glycosylation patterns in the context of therapeutic protein 
production
Véronique Gomord et coll. Plant Biotechnology Journal, Published Online: 11 
Mar 2010
http://www3.interscience.wiley.com/journal/123318913/abstract

Repost 0
Published by - dans Actu
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 10:43

                                                                                                                màj le 19 juin 2011

Certains approuvent, comme Hubert Reeves, l’« Indispensable principe de précaution » :

 « …l’éthique invite à réfléchir sur les finalités d’une politique. Bien sûr, toute bonne politique permettant la suite de l’aventure humaine, donc assurant au mieux la pérennité de notre espèce, est celle dont la finalité vise à préserver ou à restaurer les meilleures conditions de vie pour l’ensemble de l’humanité.

En France le débat sur l’éthique a été abordé lors de la contestation du principe de précaution à adosser à la Constitution. Rappelons de quoi il s’agit : en face d’une incertitude devant une situation présentant des risques graves (et irréversibles pour certains), même en l’absence de preuves formelles, des mesures s’imposent et sans attendre ces preuves. Pas de fuite en avant. Prudence, mais pas inaction. Le principe de précaution, c’est la négation du triste slogan après nous le déluge. C’est l’exercice d’une morale prenant en compte les humains actuels et ceux, pas encore nés, déjà conçus ou pas. » 

 

D’autres opinions, diverses, émettent des critiques qui se rejoignent sur les utilisations à visées politiques du Principe de précaution.

 

Pour Jean de Kervasdoué, Professeur d'économie et de gestion des services de santé au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) , « Avec le principe de précaution, nous torpillons notre industrie et notre recherche » (Figaro magazine, 31 décembre 2010)

 

La présentation intitulée Quo Vadis ? de Maurice TUBIANA -Directeur honoraire de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif), membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie nationale de médecine– lors du Séminaire “Principe de précaution et politique de santéorganisé par l’Académie nationale de médecine et le Centre Georges Canguilhem (Université Paris Diderot).

 

OGM MON810 : comment ruiner en deux jours la crédibilité du principe de

précaution et de l’expertise scientifique? Par Olivier GODARD, Directeur de recherche au CNRS, professeur chargé de cours à l’École polytechnique, Département Humanités et sciences sociales

 

L'observatoire du principe de précaution.

Une interview de François EWALD, Professeur titulaire de la chaire d'assurances du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et directeur de l'Ecole nationale d'assurances.

 

L’inquiétant principe de précaution, par Gérald BRONNER et Étienne GEHIN, PUF, 2010

Vidéo d'une conférence de Gérald Bronner.

 

Travaux parlementaires français :

« Le principe de précaution : bilan de son application quatre ans après sa constitutionnalisation », (COMPTE-RENDU DE L'AUDITION PUBLIQUE du 1er octobre 2009 organisée par M. Claude BIRRAUX, député, et M. Jean-Claude ETIENNE, sénateur).

 

RAPPORT D’INFORMATION fait au nom du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques sur l’évaluation de la mise en œuvre de l’article 5 de la Charte de l’environnement relatif à l’application du principe de précaution (8 juillet 2010), par MM. Alain GEST et Philippe TOURTELIER, Députés.

PP Shadok

Repost 0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 20:08

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 170.   26 avril 10
**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats.

Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter :
http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm

-------------------------------------------------------------------
POURQUOI la RECHERCHE AGRICOLE est-elle IMPORTANTE ? 
-------------------------------------------------------------------
Une réponse du  GCRAI/CGIAR, Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole 
Internationale :
http://www.cgiar.org/languages/lang-french.html
Et les biotechnologies ?
http://www.cgiar.org/monthlystory/march2010.html

----------------------------------------------------------------------------
EUROBAROMETRE : Les Européens, l'agriculture et la PAC
-----------------------------------------------------------------------------
A noter : une majorité (90 %) des Européens considère que l'agriculture et 
les zones rurales sont des sujets importants pour l'avenir, que les  
agriculteurs devraient être encouragés à produire davantage de produits 
biologiques (84 %), à contribuer à la production d'énergie renouvelable (83 
%) et à tirer profit des progrès des biotechnologies (77 %).
http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_336_fr.pdf

--------------------------------------------------------------------------------------------------
L'ENVIRONNEMENT AFFECTE DAVANTAGE les PROPRIETES du MAÏS que les 
MODIFICATIONS GENETIQUES
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Cette étude a comparé deux variétés de maïs GM et leur parent non-GM le plus 
proche pendant trois saisons, ou en 3 lieux différents, en examinant 
l'expression de gènes (transcriptome), les protéines (protéome) et les 
métabolites (métabolome).  Les conclusions : les facteurs environnementaux 
(comparaison des 3 saisons au même lieu ou 3 lieux différents pour la même 
saison) ont plus d'effet que les différences génomiques.

La publication:
Barros et coll., Comparison of two GM maize varieties with a near-isogenic 
non-GM variety using transcriptomics, proteomics and metabolomics. Plant 
Biotechnol J. 2010 online Feb 3.
http://www3.interscience.wiley.com/journal/123271727/abstract
 
et aussi:
Une étude sur l'orge n'a pas trouvé de différences notables en ce qui 
concerne l'expression des gènes ainsi que les métabolites entre une lignée GM 
et son parent non-GM. Au contraire, les auteurs ont trouvé 1600 gènes 
montrant une expression différente entre deux variétés conventionnelles non 
apparentées.
http://www.gmo-safety.eu/en/news/741.docu.html

---------------------------------------------------------------------
La FRANCE et l'ALLEMAGNE TOUJOURS SANS JUSTIFICATION
SCIENTIFIQUE pour INTERDIRE la CULTURE du MAÏS MON810
---------------------------------------------------------------------
Un article de synthèse sur les justifications invoquées par le gouvernement  
français en janvier/février 2008 et par le gouvernement allemand en avril 
2009 pour suspendre la culture du MON810 : 
http://www.isb.vt.edu/news/2010/Apr10.pdf  (pages 8-11).

Pour accéder à deux méta-analyses de J.B. Bergé et A. Ricroch sur les 
arguments commandités par le gouvernement français, ainsi qu'à une 
publication par Ricroch et coll. spéciquement consacrée aux arguments du 
gouvernement allemand :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/categorie-11224870.html

et aussi :
L'AUTRICHE RETIRE son RAPPORT de novembre 2008 sur de PRETENDUS EFFETS de PGM 
sur la REPRODUCTION de SOURIS
http://www.gmo-compass.org/eng/news/499.docu.html

-----------------------------------------------------------------------------
CONSEQUENCES de l'UTILISATION des PGM sur l'USAGE des PESTICIDES
-----------------------------------------------------------------------------
Pour l'auteur, les PGM résistants aux insectes ont conduit à une augmentation 
des rendements et à une réduction du nombre d'interventions au champ. Mais 
pour les PGM herbicide-tolérants, l'auteur mentionne une augmentation des 
quantités utilisées, le retour à plusieurs traitements, l'apparition de 
mauvaises herbes résistantes et pas d'augmentation du rendement.

La publication :
H. Darmency, Conséquences de l'utilisation des OGM sur l'usage des 
pesticides. Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 17,Number 1, 1-5, 
janvier-février 2010.
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/agro_biotech/ocl/e-docs/00/04/55/EA/article.phtml
 
-----------------------------------------------------------------------------
RESULTATS D'ENQUETES sur les BENEFICES des PGM pour les AGRICULTEURS
-----------------------------------------------------------------------------
Cet article cite 3 études récentes indiquant des bénéfices pour les 
agriculteurs :
http://www.guardian.co.uk/commentisfree/cif-green/2010/apr/21/gm-crops-benefit-farmers
 
- Une correspondence dans Nature/Biotechnology qui fait le point à partir de 
résultats d'enquêtes auprès d'agriculteurs :
Janet E Carpenter, Peer-reviewed surveys indicate positive impact of 
commercialized GM crops, Nature Biotechnology 28, 319-321 (2010)  
doi:10.1038/nbt0410-319

- Un rapport conjoint des Académies Nationales des Etats-Unis indiquant  que 
les PGM bénéficient aux agriculteurs, tout en soulignant la  nécessité d'une 
gestion appropriée pour une durabilité des technologies :

http://www8.nationalacademies.org/onpinews/newsitem.aspx?RecordID=12804


- Un rapport de consultance au Brésil indiquant des bénéfices pour les 
cultivateurs de soja, cotonniers et maïs GM :
http://www.celeresambiental.com.br/cases.htm

---------------------
ESSAI VIGNE de l'INRA
---------------------
Une consultation du public est ouverte du 9 au 30 avril 2010  sur une demande 
d'autorisation  pour la prolongation d'une expérimentation en plein champ de 
porte-greffes de vigne GM, déposée par l'INRA. http://www.ogm.gouv.fr/

--------------------------------------------------
Les ORANGES de FLORIDE FACE aux MALADIES : 
Un recours à l'ingéniérie  génétique ?
--------------------------------------------------
Un rapport de la National Academy of Sciences recommande un ensemble de 
mesures pour combattre la maladie d'origine bactérienne propagée par des 
insectes qui frappe les vergers de Floride : une  détection précoce, des 
efforts coordonnés, ainsi que le développement par génie génétique d'arbres 
résistants à la maladie.   
http://greenbio.checkbiotech.org/news/engineered_oranges_needed_resist_disease_nas

Le rapport de la National Academy of Sciences:
http://www8.nationalacademies.org/onpinews/newsitem.aspx?RecordID=12880 ;

--------------------------------------------------------------------
Du NOUVEAU sur la VIGUEUR HYBRIDE et l'HETEROSIS ?
--------------------------------------------------------------------
Les mécanismes impliqués dans la vigueur hybride restent peu connus. Un 
groupe israélien a montré qu'un gène unique entraînait une vigueur hybride 
chez la tomate. En effet, la dose optimale d'une protéine (ni trop, ni trop 
peu) dans l'hybride améliore les rendements ainsi que les teneurs en sucres 
de la tomate.
http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=14476&id_region=12&id_category=&id_crop
 
et aussi :
Le 31 mars 2010, l'Académie d'Agriculture de France a consacré une séance au 
thème de l'hétérosis et de son utilisation en amélioration des plantes et des 
animaux : l'hétérosis et son exploitation pour des progrès en Agriculture.
http://www.academie-agriculture.fr/detail-seance_224.html

-------------------------------------------------------------------
RECUL de la DEFORESTATION MONDIALE,
MALGRE des TAUX ALARMANTS dans de NOMBREUX PAYS
-------------------------------------------------------------------
http://www.fao.org/news/story/fr/item/40893/icode/

Repost 0
Published by - dans Actu
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 22:12

 

Le débat sur le changement climatique fait apparaître une nouvelle fois le problème des relations entre Science, Expertise scientifique et formation de l'Opinion publique. Il y a sous-jacente la question de rapports entre la démarche scientifique, par essence non-démocratique (un seul peut avoir raison contre tous, à condition d'apporter une démonstration incontestable) et la décision politique qui doit au contraire résulter d'un processus démocratique.

Les extraits de l'article "Le climat, l’imposteur et le sophiste" écrit par Olivier Godard dans "Alternatives Economiques" représente une réflexion critique intéressante qui dépasse le débat sur le climat et s'applique par bien des points au débat sur les OGM.

Comme il n'est pas question de mettre en cause telle ou telle personnalité, ni de se mêler au débat sur le changement climatique où n'avons pas de compétence, les références à ce débat ont été retirées de son texte. La similarité avec ce que nous connaissons et avons connu pour les OGM est frappante ; on y retrouve les mêmes mécanismes, les même protagonistes (scientifiques, imposteurs, sophistes, journalistes et politiques) et les mêmes pièges pour les scientifiques qui appliquent les règles de leur communauté.

Jean-Louis Prioul

(Professeur,  Institut de Biologie des Plantes,Université de Paris-Sud/Orsay et CNRS)

Lire la réflexion dans son intégralité.

Repost 0