Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus. Ses analyses n'engagent pas ses employeurs.

Dernier ouvrage:

Glyphosate, le bon grain et l'ivraie

 

Précédent : L'affaire Séralini: l'impasse d'une science militante

Autre ouvragecouv grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:11

màj le 4 février 2012.                                    uk-flagTo read the English version, click here

Le gouvernement français (qui a interdit la culture des OGM) demande un avis au Haut Conseil des Biotechnologies sur la coexistence… 

       L’avis du HCB.

       Lire aussi la publication Ricroch-Bergé-Mésséan sur la question.

 

Le contexte : la coexistence est possible… si on veut.


Une réalité en Espagne, au Portugal, etc.

Tout se passe comme si, plus il y a de cultures d’OGM, moins la coexistence pose problème…

 

De nouveaux prétextes pour le gouvernement de Nicolas Sarkozy pour prolonger son interdiction politique récemment annulée par des autorités juridiques ? 

Connaissant le passé d’instrumentalisation des comités scientifiques de ce gouvernement, la question mérite d’être posée.

 

La coexistence n'est plus possible... au Comité économique éthique et social du HCB : la CFDT démissionne. Un contexte de confrontation.

Démission en série de la FNSEA, de l'ANIA, du GNIS, des Jeunes Agriculteurs...

 

Libres commentaires

Sommaire:

1. L’opinion de John Davison sur l'avis du Conseil Scientifique du HCB sur la coexistence des OGM 

2. Une opposition éthique au transgénocide, par Marcel Kuntz

3. La coexistence OGM / non OGM et « la vraie vie », par Marie-Angèle Hermitte 

4. Contribution au débat sur l’avis et la recommandation « coexistence »  du HCB, par Jeanne Grosclaude (CFDT), démissionnaire du  HCB depuis le 17 janvier 2012.

 

1. L’opinion de John Davison sur l'avis du Conseil Scientifique du HCB sur la coexistence des OGM

L'avis du CS du HCB fait suite à une saisine ministérielle et ne peut être directement critiqué de considérer le seuil 0.9% (étiquetage au niveau de l’UE) et le seuil "sans OGM"  d'un Décret en préparation. Mais il aurait fallu rappeler que le premier seuil était une décision politique européenne, sans appui scientifique, et que le dernier est issu directement du CEES du HCB. 

Le CS du HCB propose d'introduire une nouvelle unité de mesure des OGM qui serait uniquement valable en France et qui serait utilisée en parallèle avec l'unité communautaire pratiquée ailleurs. Ceci pourrait apparaître comme un choix politique qui peut poser plus de problèmes qu’en résoudre pour la coexistence des filières.

Le CS du HCB propose aussi de ne pas se préoccuper des incertitudes de mesure liées aux opérations de contrôle. Or ces incertitudes de mesure et d’échantillonnage sont énormes comparées aux valeurs d'OGM à mesurer. Mais sans prise en compte des incertitudes de mesure, il nous faut rappeler au CS qu’il est inutile de mesurer.  

 

Finalement, il faudrait aussi se demander pourquoi les autorités compétentes posent ces questions au HCB, alors qu’ils connaissent les réponses depuis longtemps ? 

Il est logique de se demander, après l'annulation de la clause de sauvegarde, si la saisine du HCB n’est pas une tentative pour trouver une base « scientifique » pour une nouvelle interdiction.      Lire l’opinion en intégralité en Français et en Anglais.

 

2. Une opposition éthique au transgénocide, par Marcel Kuntz

Le "sans OGM" traque la simple présence d’ADN (le paramètre servant à définir les normes). De l’ADN présent en quantités infimes et qui ne changent que de manière dérisoire entre les normes 0,9% et 0,1% de présence fortuite « d’OGM ».

Dans une plante transgénique, la teneur en ADN modifié par génie génétique par rapport à la quantité totale d'ADN s‘élève à moins de 0,1 pour mille. Un seuil de 0,9 % signifie donc que la quantité d’ADN du transgène représente une valeur de l’ordre de un dix millionième (1/10 000 000 ) de l’ADN total de la plante. Passer à 0,1%, soit environ un cent millionième, n’a plus aucune signification en terme de sécurité.


Plus exactement, le terme « pollution génétique » (souvent utilisé par les anti-OGM) l’atteste : ce que l’on traque c’est de l’ADN impur… Or il n’y a pas d’ADN (ou de gène) ‘propre’ et d’ADN (ou de gène) ‘sale’.

L’ADN est toujours formé d’un enchainement de 4 nucléotides et est chimiquement identique dans tous les organismes. 


Proposer aux consommateurs différentes filières n’est pas un commerce illégitime (bien que sans base scientifique en terme de sécurité). Cependant…

les visées transgénocidaires du "sans OGM" procède d’une logique de confrontation, étrangère à la notion de coexistence, et révèle une conception qui se rapproche plus de certaines théories raciales que d’une compréhension saine de la nature d’un gène. 

Les gènes "sales" étant ceux que l’homme transfère, et les gènes "propres" ceux que la nature modifie par « hasard » et par « nécessité ».

C’est donc une vision de détestation de l’activité humaine que sous-tend le "sans OGM".  

Vision d’autant plus fallacieuse que l’homme a modifié les génomes des plantes cultivées depuis l’invention de l’agriculture. 

 

Il est possible de se placer dans un cadre de pensée éthiquement différent, sans traquer l’ADN, mais en définissant des obligations de moyens pour tous les acteurs des filières.

 

3. La coexistence OGM / non OGM et « la vraie vie », par Marie-Angèle Hermitte

   Apparemment, le gouvernement, ne suivant ni le comité scientifique, ni le comité éthique, économique et social, a notifié à l’Union européenne son vieil arrêté ministériel fixant des distances non négociables entre parcelles, vision myope de ce qu’implique la coexistence sur le terrain, au moins s’il n’est pas rapidement complété par d’autres dispositifs.

Faire coexister les productions GM et non GM est un projet complexe qui implique des éléments techniques qui sont du ressort du comité scientifique du HCB, et des éléments socio-économiques qui sont du ressort du CEES qui s’en est auto-saisi. Cela ne peut s’entendre que dans la société telle qu’elle est, plurielle et conflictuelle, réalité aussi incontournable que l’est un fait scientifique.

Le CEES a conclu à la majorité que la coexistence relevait du « bien commun », impliquait des négociations collectives et nécessitait, pour être acceptable dans la société telle qu’elle est, de donner préalablement un cadre allant de questions concernant la recherche à des questions de responsabilité et assurance.

   Lire le texte en intégralité.

 

4. Contribution au débat sur l’avis et la recommandation « coexistence »  du HCB, Jeanne Grosclaude, ancienne représentante au CEES des salariés des entreprises concernées par les Biotechnologies (pour la CFDT), démissionnaire depuis le 17 janvier 2012.

   J. Grosclaude trouve judicieuse la proposition du CS d’exprimer le taux OGM d’une récolte en pourcentage de grains transgéniques présents dans un échantillonnage. Pour elle, la recommandation du CEES acte le clivage irréductible entre ceux qui croient à la possibilité de l’expérimentation de la coexistence  et ceux qui récusent toute idée de coexistence. La position de la Commission Exécutive de la CFDT est que le CEES a renoncé à imaginer et proposer les compromis que la société peut construire et accepter.

J. Grosclaude revient aussi sur ce qu’elle a enduré au CEES face à ceux qui refusent la science et de la technologie et dénonce la volonté des autorités politiques d’instrumentaliser « à façon » les avis du HCB.

C’est à la coexistence dans les esprits qu’il faut redonner force. Un nouveau CEES devra être tourné prioritairement vers l’information pluraliste et loyale des citoyens.

    Lire le texte en intégralité.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 21:29

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 197. 2 janvier 12
***********************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. Pour s’abonner gratuitement à cette NewsLetter : https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm 

 

Au SOMMAIRE :

1.Articles scientifiques

2.Décisions règlementaires

3.Gestions des risques

4.Impacts des PGM dans divers pays

5.Nouvelles recherches et essais au champ

6.Alimentation, agriculture, politiques agricoles

7.Opinions

 

1.Articles scientifiques

--------------------------------------------------------------------------------
PAS d'EFFET à LONG TERME de la CONSOMMATION d'OGM
--------------------------------------------------------------------------------
Cet article compile les études examinant la sécurité sanitaire des OGM après nourrissage à long terme d'animaux. Celles-ci se divisent en 12 études toxicologiques de longue durée et 12 études sur plusieurs générations d'animaux.
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-pas-d-effet-a-long-terme-92356951.html


La publication:
Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review, par C. Snell, A. Bernheim, JB. Bergé, M. Kuntz, G. Pascal, A. Paris, A. Ricroch, Food and Chemical Toxicology (sous presse) http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691511006399

-----------------------------------------------------------------------------------

PAS d'EFFET de MAÏS Bt sur les LARVES d'ABEILLES
-----------------------------------------------------------------------------------
Testing Pollen of Single and Stacked Insect-Resistant Bt-Maize on In vitro Reared Honey Bee Larvae. HP. Hendriksma, S. Härtel, I. Steffan-Dewenter. PLoS ONE, December 16, 2011
http://elitestv.com/pub/2011/12/testing-pollen-of-single-and-stacked-insect-resistant-bt-maize-on-in-vitro-reared-honey-bee-larvae

-----------------------------------------------------------------------------------
Le COMPORTEMENT des AGRICULTEURS EUROPEENS FACE aux PGM
-----------------------------------------------------------------------------------
L'étude distingue des agriculteurs potentiellement utilisateurs de PGM tolérantes à un herbicide et d'autres ne souhaitant pas l'être. Les aspects économiques (meilleurs revenus, réduction du coût du désherbage) sont les critères les plus incitatifs. Des mesures réglementant la coexistence auraient une influence négative sur l'adoption de ces variétés.
La publication :
Attitudes of European farmers towards GM crop adoption. FJ. Areal, L. Riesgo, E. Rodríguez-Cerezo. Plant Biotechnology Journal Vol. 9(9), pages 945-957, December 2011
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1467-7652.2011.00651.x/abstract

2.Décisions règlementaires

-----------------------------------------------------------------------------------
AUTORISATION d'IMPORTATION (pas de culture) de NOUVEAUX PGM
MULTITRAITS par la COMMISSION EUROPEENNE
-----------------------------------------------------------------------------------
"multitraits"= PGM ayant 2 ou  plusieurs nouveaux caractères introduits par transgénèse (terme équivalent de l'anglais "stacked traits").

La Commission a donné son feu vert par défaut (absence de majorité qualifiée entre Etats-membres) à des maïs de Syngenta réunissant des caractères (déjà autorisés individuellement) de résistance à des insectes coléoptères (MIR604), lépidoptères (Bt11) et de tolérance à l'herbicide glyphosate (GA21). Toutes ces PGM avaient reçu un avis scientifique favorable de l'EFSA :
MIR604 x GA21, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1611.htm
Bt11 x MIR604, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1614.htm
Bt11 x MIR604 x GA21, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1616.htm

Pour la même raison, la Commission a également autorisé la variété de cotonnier 281-24-236 x 3006-210-23 de Dow Chemical, qui confère une résistance à des insectes lépidoptères. Le dépôt de la demande date de 2005 et l'avis scientifique positif de juin 2010: http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1644.htm

A noter aussi ces avis favorables de l'EFSA :

-CULTURE du MAÏS GA21 :
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/2480.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1
-éléments complémentaires quant à l'évaluation des risques environnementaux de la CULTURE du MAÏS Bt11 :
http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2478.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

--------------------------------------------------------------------------
ETATS-UNIS : DEREGULATION de NOUVELLES PGM
--------------------------------------------------------------------------
MAÏS GM TOLERANT mieux la SECHERESSE : http://www.sanfinna.com/?p=15987
SOJA VISTIVE GOLD PLUS RICHE en ACIDE GRAS MONO-INSATURE (MON 87705, ayant aussi une tolérance à l'herbicide glyphosate) :

http://www.isaaa.org/gmapprovaldatabase/events/default.asp?EventID=214&Event=MON_87705
http://www.farmchemicalsinternational.com/news/aroundtheindustry/?storyid=3358


-----------------------------------------------------------------------------------
PEROU : le PARLEMENT CONFIRME le MORATOIRE de 10 ans sur les CULTURES GM
-----------------------------------------------------------------------------------
http://www.romandie.com/news/n/_Perou_le_Parlement_adopte_un_moratoire_de_10_ans_sur_les_OGM041120111711.asp

3.Gestions des risques

-----------------------------------------------------------------------------------
GESTIONS des RESISTANCES chez les MAUVAISES HERBES et les INSECTES
-----------------------------------------------------------------------------------
Les résumés de la Crop Science Conference « Managing Pest Resistance » (University of Illinois, Décembre 2011) : http://www.cropsciconferences.com/program/3/

-----------------------------------------------------------------------------------
GESTION de FAIBLES PRESENCES FORTUITES de PGM COMMERCIALISEES
dans CERTAINS PAYS, MAIS NON ENCORE AUTORISEES dans d'AUTRES
-----------------------------------------------------------------------------------
L'article « Asynchronous import approvals and the low level presence of traded GM products, a review of policy options with an application to Vietnam », par Guillaume P. Gruère : http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/pbsnote19.pdf

-----------------------------------------------------------------------------
Les QUESTIONS de COEXISTENCE des 2 côtés de l'Atlantique
-----------------------------------------------------------------------------
Actes du Workshop « The Science of Gene Flow in Agriculture and Its Role in Co-existence » (UC Davis/USDA, septembre 2011):
http://sbc.ucdavis.edu/files2/geneflowcompleteproceedings2011.pdf

Le gouvernement français, qui affiche sa volonté de continuer à interdire les OGM, a demandé au Haut Conseil des Biotechnologies (comité scientifique) son avis sur la "coexistence" et notamment  « sur la définition des conditions techniques relatives à la mise en culture, la récolte, le stockage et le transport des végétaux génétiquement modifiés ».
Lire l'avis  du HCB : http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Avis-CS-Coexistence-111215.pdf

 

4.Impacts des PGM dans divers pays
-----------------------------------------------------------------------------------
BRESIL : AUGMENTATION ANNONCEE de 21% des SUPERFICIES de PGM (soja, maïs, coton)
-----------------------------------------------------------------------------------
http://finance.yahoo.com/news/area-transgenics-20-9-greater-163800727.html

--------------------------------------------------------------------------------
ARGENTINE : EFFETS ENVIRONNEMENTAUX et SOCIAUX du SOJA

TRANSGENIQUE TOLERANT à un HERBICIDE : une réponse
-----------------------------------------------------------------------------
L'article publié par G.F. Botta et al. « A research of the environmental and social effects. . . » (signalé dans LettreInfoPGM du 22 octobre 2011)
http://www.ask-force.org/web/Soya/Botta-ResearchEnvironment-Adoption-Argentina-2011.pdf
a fait l'objet d'une lecture critique de Graham Brookes et Bruce Chassy :
http://academicsreview.org/reviewed-content/am-journ-of-plant-science-botta-g-et-al-review/

Sur l'Argentine, un autre document:

Argenbio (association fondée par les grandes industries biotech d'Argentine) a publié en novembre 2011 un rapport sur « l'impact économique des cultures GM en Argentine 15 ans après leur adoption » qui fait état de bénéfices économiques bruts de 72 milliards de dollars entre 1996 à 2010
http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=22660&id_region=&id_category=1&id_crop=

5.Nouvelles recherches et essais au champ

-------------------------------------------------------------------
DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP de PGM dans l'UE
-------------------------------------------------------------------
En Suède, des projets de production d'huile à usage industriel chez le choux d'Abyssinie (Crambe abyssinica) et d'accroissement de la biomasse produite chez le peuplier :
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/

----------------------------------------------------------------------------------
LANCEMENT du  PROJET de RECHERCHE AMIGA financé par le 7e PCRD EUROPEEN

----------------------------------------------------------------------------------
Il vise à évaluer les répercussions des cultures GM sur la biodiversité, les agroécosystèmes et les résultats économiques.

http://cordis.europa.eu/wire/index.cfm?fuseaction=article.Detail&rcn=28673&rev=0

                                                                 

6.Alimentation, agriculture, politiques agricoles

-----------------------------------------------------------------------------------
La TERRE POURRA-t-elle NOURRIR tous ses HABITANTS en 2050 ?
-----------------------------------------------------------------------------------
Un article de Ghislain de Marsily :
http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/12/16/01008-20111216ARTFIG00572-la-terre-pourra-t-elle-nourrir-tous-ses-habitants-en-2050.php

-----------------------------------------
L'AGRICULTURE ECOLOGIQUEMENT INTENSIVE : NATURE et DEFIS
-----------------------------------------
Bonny S., 2011. L'agriculture écologiquement intensive : nature et défis. Cahiers Agricultures 20 (6), pp 451-462.

http://www.jle.com/fr/revues/agro_biotech/agr/e-docs/00/04/6F/FF/resume.phtml

--------------------------------

Les CHOIX des ETATS-UNIS

--------------------------------
AGRICULTURAL BIOTECHNOLOGY Newsletter (December 2011)
http://www.usda-france.fr/media/December%202011%20Newsletter%20Biotech%281%29.pdf
Présentation de la POLITIQUE AGRICOLE américaine (généralités économiques, biocarburants, technologies et innovation, budget de l'USDA) :
http://www.usda-france.fr/us-agriculture-general.htm
BIOCARBURANTS et bioproduits aux Etats-Unis :

http://www.usda-france.fr/media/BIOFUELS%20&%20BIOBASED%20PRODUCTS%20December%202011%20Newsletter.pdf  

 

7.Opinions

-----------------------------------------
OGM, un SIGLE, des REALITES
-----------------------------------------
Une tribune de Jean-Christophe Pagès et Jean-Jacques Leguay en décembre 2011:
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/recherche-innovation/recherche/221141383/ogm-sigle-realites

--------------------------------------------------------------------------
PRECISER la MISE en OEUVRE du PRINCIPE de PRECAUTION ?
----------------------------------------------------------------------------
Avant l'examen d'une proposition de résolution par  l'Assemblée Nationale, l'opinion de Bernard Accoyer et Catherine Bréchignac, « le principe de précaution oui, s'il n'est pas un frein au progrès » : http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0201776160893-le-principe-de-precaution-oui-s-il-n-est-pas-un-frein-au-progres-258818.php

 

-----------------------------------------------------------------------------------
La LEGITIMITE de la PAROLE SCIENTIFIQUE dans la GUERRE de l'INFORMATION
-----------------------------------------------------------------------------------
Par le Pr André Aurengo. Voir la vidéo :
http://tv.aege.fr/2011/11/la-legitimite-de-la-parole-scientifique-dans-la-guerre-information-prof-andre-aurengo/

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:33

                                                                                             Read the English version hereuk-flag

EVENEMENT ! Publication de notre article de revue

Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review,

par Chelsea Snell, Aude Bernheim,  Jean-Baptiste Bergé,  Marcel Kuntz, Gérard Pascal,  Alain Paris,  Agnes Ricroch,

Food and Chemical Toxicology 50 (2012) 11341148.        Télécharger ici.

 

Le Figaro a été le premier à parler de notre article (lire), suivi de l'AFP (lire).

Interview d'Agnès Ricroch sur Europe 1.

 

Résultats

Contrairement aux allégations souvent entendues, notre article démontre que des études à long terme sur la sécurité sanitaire des OGM ont bien été réalisées (nourrissage d'animaux).

 

Ces études concernent des lignées GM de maïs, pomme de terre, soja, riz et triticale. Elles appartiennent à deux catégories :

12 études toxicologiques de longue durée, c'est-à-dire d'une durée supérieure (jusqu'à 2 ans) aux 90 jours classiquement utilisés dans les tests de toxicité appliqués aux OGM,

12 études sur plusieurs générations d'animaux .

 

Conclusions

Ces études, toutes réalisées par des laboratoires publics, ne révèlent aucun problème sanitaire lié à la consommation à long terme de nourriture dérivée d'OGM.

 

Elles confirment ce qu'ont toujours dit les toxicologues, à savoir que dans les cas où des études de toxicité subchronique sont jugées nécessaires, allonger la durée de nourrissage des animaux au-delà de 90 jours n'apporte aucun élément d'information supplémentaire.

 

En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire.

                                                                        George Orwell

 

Il ne reste aujourd'hui plus d'espace scientifique pour craindre un risque sanitaire inhérent à la nature « génétiquement modifiée » des variétés commercialisées - après évaluation des risques telle qu'elle est pratiquée.

 

Celle-ci repose sur une méthode comparative avec des variétés reconnues sûres. Elle implique différents niveaux d'examen, du laboratoire jusqu'au champ. L'évaluation réglementaire (selon des normes internationales), et en particulier les études toxicologiques, n'étant que la dernière étape d'un processus « pas-à-pas » et « cas-par-cas ».

 

Des conclusions confortées par des approches différentes

Dans un article scientifique précédent, nous avons passé en revue 44 publications décrivant des profilages à grande échelle d'OGM. Ces nouvelles techniques d'analyses ont pour but de visualiser l'expression de tous les gènes, toutes les protéines et tous les petits composés chimiques (métabolites) dans un organisme donné.

 

-aucune de ces publications ne conclut à un problème de sécurité sanitaire pour les OGM mis sur le marché.

-la transgénèse a moins d'impact sur les plantes que la variabilité génétique générée par l'amélioration conventionnelle des plantes dans les variétés déjà existantes.

-les changements naturels de l'environnement (d'un champ à l'autre par exemple) ont généralement un impact plus prononcé sur les plantes que la transgénèse.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:07

                                                                                   drapeau francaisLire la version française en cliquant ici

NEW ! Our review article is published

Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review,

by Chelsea Snell, Aude Bernheim,  Jean-Baptiste Bergé,  Marcel Kuntz, Gérard Pascal,  Alain Paris,  Agnes Ricroch,

Food and Chemical Toxicology.     Download here.

 

Results

Contrary to frequently heard allegations, our article shows that long term animal feeding studies examining food safety of GMOs have actually been performed. 

 

These studies concern GM lines of maize, potato, soybean, rice and triticale and are of two types:

12 long term toxicological studies, where feeding time exceeds well over (up to 2 years) that of the 90 day studies classically used in toxicological studies applied to GMOs,

12 studies whose duration extended over several generations of animals.

 

Conclusions 

These studies by public research laboratories do not reveal any safety problem linked to long term consumption of GMO-derived food.

 

They confirm what has always been said by toxicologists, namely that if long term subchronic toxicity tests are considered to be necessary, increasing animal feeding duration beyond 90 days does not provide any additional information.


 

During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act.

                                                                George Orwell

 

Today there is no scientific space left for fear about a food safety risk inherently linked to the « genetically modified » nature of varieties marketed after the currently performed risk assessment.

 

GM risk assessment is based on a comparative method with conventional varieties recognized as safe. It involves several levels of examination, from the laboratory to the field. The reglementary assessment (according to international standards), and in particular the toxicological studies, being only the last step of a step-by-step and case-by-case process.

 

These conclusions are confirmed by different approaches

In a previous scientific article, we surveyed 44 publications on large scale profiling of GMOs. These novel analytical techniques aim to visualize the expression of all genes, all proteins and all small chemical compounds (metabolites) in a given organism.  

 

-none of these publications concluded to a health hazard linked to marketed GMO food.  

-transgenic plant breeding has less impact on plants than the genetic variation generated in existing varieties by conventional breeding.

-natural environmental changes (between two distant fields, for example) usually have a larger impact on plants than transgenesis.  

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 23:22

Saisi suite à un arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne,

le Conseil d'Etat, en annulant aujourd'hui la suspension de culture du maïs MON810, offre une victoire morale aux chercheurs qui ont dénoncé la falsification des données scientifiques lors des manoeuvres du gouvernement français en 2008. 


borloo-Kosciusko-Morizet3Abus de pouvoir. Rappelons qu'il s'agissait d'un accord politicien en préalable au Grenelle de l'environnement, où le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait accordé aux écologistes l'interdiction des OGM contre leur silence sur le nucléaire civil.
 

JouannoMarché de dupe, aujourd'hui caduc sur le nucléaire, destiné à positionner la Majorité présidentielle sur le thème de l’« écologie », il n'a pas apporté une seule voix à la Droite qui a perdu toutes les élections depuis le Grenelle…


NKM bise BovéMarchandage (et embrassades…) contre nature entre des forces politiques prônant la « décroissance » et un gouvernement qui a besoin de la croissance économique... 


Victoire morale donc pour les chercheurs laïcs et républicains face à des turpitudes politiques amorales,

-qui ont instrumentalisé les scientifiques chargés de l’évaluation des risques en janvier 2008,

cirad2bis-qui, année après année, laissent sévir des extrémistes destructeurs d’expérimentations scientifiques (et de récoltes d’agriculteurs),

 

-qui nous abreuvent d’un discours langue de bois sur « la poursuite des recherches sur les OGM » alors que celle-ci est impossible en France,

 

-qui laissent graduellement passer la recherche scientifique sous le contrôle politique d’une idéologie anti-science, qui noyaute le Ministère de l’Ecologie, et de plus en plus les organismes publics de recherche sous couvert de « science citoyenne » ou  de « participation du public »…

-qui ne sont pas le monopole de la Droite, comme le montre les tractations PS-Verts sur le nucléaire civil qui suivent de quelques années celles sur les OGM. La Gauche ayant, pour partie, divorcé de la science et du progrès, sa doctrine se limite aujourd’hui à l’appétit du pouvoir.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:35

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 196. 28 novembre 11
**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter: http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm

 

-------------------------------------------------------------------------------------

Le CONSEIL d'ETAT ANNULE la SUSPENSION de la CULTURE du MAÏS MON810

--------------------------------------------------------------------------------------

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/ogm-le-conseil-d-etat-annule-la-suspension-de-la-culture-du-mais-mon-810-50724.html

 

---------------------------------------------------------------------------------
QUAND une EUROPE « SANS OGM » se TRANSFORME en EUROPE SANS MIEL
--------------------------------------------------------------------------------
Les conséquences multiples et graves du jugement rendu le 6 septembre 2011 par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) sur la présence de pollen du maïs génétiquement modifié MON810 dans le miel analysées par deux spécialistes de la coexistence, le biologiste John Davison et la juriste Marie-Angèle Hermitte) :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-europe-sans-miel-89481068.html

L 'avis de l'EFSA quant à la sécurité sanitaire du pollen du MON810 :
http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2434.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

Pour rappel, l’avis du Conseil scientifique du HCB qui explique  pourquoi « l’étiquetage  sans OGM des denrées alimentaires basé sur la mesure d’une teneur en OGM est problématique » : http://www.hautconseildesbiotechnologies.fr/IMG/pdf/110201-Decret-etiquetage-Sans-OGM-Avis-CS-HCB.pdf


--------------------------------------------
PREVENIR LA FAIM dans le MONDE
-------------------------------------------
OPINION : un ROLE CLE pour les BIOTECHNOLOGIES pour PREVENIR LA FAIM
Preventing hunger: Biotechnology is key. Par Calestous Juma. Nature 479, 471?472. doi:10.1038/479471a. Published online 23 November 2011
http://www.nature.com/nature/journal/v479/n7374/full/479471a.html

Une nouvelle agriculture africaine pour mettre fin à la famine. Le point de vue de Kofi Annan: http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/23/une-nouvelle-agriculture-africaine-pour-mettre-fin-a-la-famine_1607736_3232.html

Des projections du Pr. David Tilman et al. prévoient  le doublement de la demande alimentaire d'ici 2050. L'impact sur l'environnement pourrait être minimisé par l'augmentation des rendements des terres actuellement cultivées dans les pays à faible rendement. http://www1.umn.edu/news/news-releases/2011/UR_CONTENT_363946.html
La publication :
Global food demand and the sustainable intensification of agriculture.
David Tilman et al. PNAS November 21, 2011: http://www.pnas.org/content/early/2011/11/16/1116437108.abstract

Y aura-t-il 9 milliards d'hommes sur Terre en 2050 ? Des textes de Henri Leridon et Gilles Pison : http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/11/21/01008-20111121ARTFIG00755-y-aura-t-il-9milliards-d-hommes-sur-terreen-2050.php
et aussi : le rapport de l'Académie des sciences, mars 2011 « Démographie, climat et alimentation mondiale »: http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/rst32.htm

--------------------------------------------------------------------------------
Des AGRICULTEURS VICTIMES de DESTRUCTIONS par des ANTI-OGM LANCENT un APPEL

--------------------------------------------------------------------------------
http://marre-des-faucheurs.fr/fr/?page_id=26

 

A noter, au Royaume-Uni, la prise de position du syndicat National Farmer Union sur les blocages politiques concernant les PGM :
http://www.thepigsite.com/swinenews/27925/nfu-farmers-will-not-sit-in-silence-on-gm

--------------------------------------------------------------------------------
BASF DEPOSE une DEMANDE d'AUTORISATION pour une POMME de TERRE GM
FORTUNA présentant une RESISTANCE au MILDIOU
--------------------------------------------------------------------------------
http://www.europass.parma.it/page.asp?IDCategoria=553&IDSezione=0&ID=426299
http://www.basf.com/group/pressrelease/P-11-488
Une nouvelle demande d'essai au champ de Fortuna :
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/gmp_report.aspx?CurNot=B/NL/11/05

------------------------------------------------------------------------
AVIS de l'EFSA sur des MAÏS GM RESISTANT à CERTAINS INSECTES RAVAGEURS
-----------------------------------------------------------------------
MAÏS GM 1507 RESISTANT à CERTAINS LEPIDOPTERES NUISIBLES.
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a mis à jour ses conseils scientifiques sur la sécurité environnementale de ce maïs : il est peu probable que le maïs 1507 soulève des préoccupations pour la sécurité de l'environnement tant que des mesures de gestion appropriées seront mises en oeuvre pendant sa culture. A noter que le dossier a commencé à être examiné par l'EFSA en 2005.
http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/111118.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

Avis similaire sur le MON 88017 résistant à la chrysomèle. A noter que le dossier a été déposé en 2008.
http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2428.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

Avis sur le rapport 2009 concernant la surveillance environnementale suite à la mise sur le marché du maïs MON810 : http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/111025a.htm
A noter cet article scientifique de chercheurs suisses (ART, Zurich) sur le thème de la surveillance environnementale post-culture de PGM : O. Sanvido, J. Romeis and F. Bigler. Transgenic Research, 2011, Vol. 20(6), 1191-1201. http://www.springerlink.com/content/g423k014g3m12760/

A voir aussi le projet de stratégie scientifique 2012-2016 de l'EFSA :
http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/111104.htm

--------------------------------------------------------------------

EXPERTISE CNRS/INRA sur les VARIETES TOLERANTES aux HERBICIDES

--------------------------------------------------------------------

Rapports en version résumée et de synthèse disponibles en ligne :

http://www.inra.fr/l_institut/expertise/expertises_realisees/expertise_varietes_vegetales_tolerantes_aux_herbicides

 

----------------------------------------------------------------------
ETATS-UNIS : le FUTUR des BETTERAVE et LUZERNE HERBICIDE-TOLERANTES
----------------------------------------------------------------------
DEBAT sur l'IMPACT ENVIRONNEMENTAL d'une BETTERAVE ROUNDUP-READY et son AUTORISATION.
Cet article discute les différentes options qui étaient possibles pour l'Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS) de l'USDA en matière d'autorisation de la betterave H7-1 tolérante au  glyphosate (« dérégulation » totale ou partielle, ou maintien du statut «regulated» (réglementé).
http://www.truthabouttrade.org/news/editorials/trade-policy-analysis/18713-biotech-sugar-beets-environmental-impact-statement&utm_source=TATT%2BNewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=Outreach?

APRES des EPISODES JUDICAIRES, la LUZERNE ROUNDUP-READY FERA son RETOUR aux ETATS-UNIS: http://farmindustrynews.com/seed/roundup-ready-alfalfa-back

--------------------------------------------------------------------------------

autorisation de mise en marché d’une variété GM :
coûts en R&D, des expérimentations et des exigences reglementaires

--------------------------------------------------------------------------------
Une investigation du cabinet de consultants Phillips McDougall estime que ces dépenses représentent  en moyenne 136  millions de dollars, dont plus du tiers pour les aspects réglementaires. Par ailleurs ces derniers allongent d’environ 5,5 ans actuellement le délai pour obtenir l’autorisation de commercialisation. http://www.croplife.org/PhillipsMcDougallStudy

Lire aussi cette analyse du processus d'autorisation dans l'UE et ses délais :

http://www.europabio.org/agricultural/positions/approvals-gmos-european-union

--------------------------------------------------------------------------------
L'UE RENFORCE  les mesures de détection et de contrôle du RIZ Bt

dans les IMPORTATIONS venant de CHINE
--------------------------------------------------------------------------------
http://euobserver.com/885/114287

A noter aussi : deux rapports extérieurs concluent (de manière étonnante eu égard aux blocages constants dans l’UE)  « que les objectifs de la législation bénéficient d’un large soutien et que les récentes initiatives législatives de la Commission vont dans la bonne direction » :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/11/1285&
http://ec.europa.eu/food/food/biotechnology/evaluation/index_en.htm

--------------------------------------------------------------------------------
BIOPRODUCTION de SERUM ALBUMINE HUMAINE dans un RIZ GM
--------------------------------------------------------------------------------
Des équipes chinoises viennent de publier un article décrivant la production de cette protéine aux applications médicales multiples dans des graines de riz transgénique :
http://www.nature.com/news/2011/111031/full/news.2011.621.html?WT.ec_id=NEWS-20111101
http://the-scientist.com/2011/10/31/blood-protein-from-rice/
La publication : Large-scale production of functional human serum albumin from transgenic rice seeds. PNAS 2011 : http://www.pnas.org/content/early/2011/10/26/1109736108

--------------------------------------------------------------------------------
PEPTIDES de DÉFENSE DIRIGÉS CONTRE une INFECTION FONGIQUE
et leur PROCÉDÉ d'UTILISATION
--------------------------------------------------------------------------------
http://www.wipo.int/patentscope/search/en/detail.jsf?docId=WO2011137414&recNum=38&docAn=US2011034705

--------------------------------------------------------------------------------
PERTE de DIVERSITE VARIETALE des PLANTES CULTIVEES ?
--------------------------------------------------------------------------------
La réduction de cette diversité au cours du XXème siècle serait un mythe selon l'étude du Professeur de Droit Paul Heald (University of Illinois) :
http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=22010&id_region=&id_category=&id_crop=

--------------------------------------

PROPRIETE des SEMENCES

--------------------------------------

Examen de la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative aux certificats d’obtention végétale (n° 3640) par la Commission des affaires économiques du  9 novembre 2011 de l’Assemblée Nationale.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-eco/11-12/c1112014.asp

 

--------
LIVRE
--------
Soybean in the European Union, Status and Perspective, par Yves Bertheau et John Davison (Editions InTech, October 2011)
http://www.intechopen.com/articles/show/title/soybean-in-the-european-union-status-and-perspective

--------------------------------------------------------------------------------
A PROPOS de l'ETUDE de l'ANSES sur l'EXPOSITION ALIMENTAIRE
aux SUBSTANCES CHIMIQUES
--------------------------------------------------------------------------------
Un entretien avec le Dr Jean-Louis Thillier, membre de l'Association pour la recherche en toxicologie, sur le site  "Agriculture & Environnement" :
http://www.agriculture-environnement.fr/L-Anses-confirme-le-bon-etat

---------------------------
BIOLOGIE SYNTHETIQUE : REMANIER la VIE ?
---------------------------
Tinkering with Life, un dossier de The Scientist, octobre 2011 :
http://the-scientist.com/daily/2011/11/07b.htm

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 22:30

uk-flagRead the English versionJohn Davison

1. L'analyse de John Davison

Directeur de Recherche (retraité) INRA Versailles

 

Le 6 septembre la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu un jugement concernant la présence de pollen de maïs génétiquement modifié de Monsanto MON810 dans le miel.  

 

La CJUE a classé le pollen de miel comme un ingrédient, plutôt que comme une « présence fortuite et techniquement inévitable » en vertu du règlement 1829/2003. Cela présente de graves implications pour l’avenir de la production de miel dans l'UE. Des autorisations distinctes seraient nécessaires pour chaque OGM cultivé dans l'UE. Aucun des deux OGM cultivés en Europe (le maïs MON810 ou la pomme de terre Amflora) n’a de telles autorisationsà l'heure actuelle,

 

Par conséquent, le miel  contenant du pollen d’OGM doit être retiré du marché en attendant l'autorisation, et tout miel doit être soumis à une quantification des OGM, qui sera particulièrement onéreuse en raison de la tolérance zéro imposée par la CJUE. Cela fera monter le prix du miel et entrainera la perte des petits apiculteurs amateurs. La situation pour le miel importé est similaire, voire pire, puisque dans la plupart des pays producteurs, Etats-Unis, Canada, Amérique du Sud et Chine, poussent également de nombreuses culturesOGM qui n'ont pas les autorisations de la CE.

 

Enfin, la décision de la CJUE mettrait probablement un terme aux essais en champ d'OGM en Europe, qui sont nécessaires pourétablir leur sécurité.

 

Pour lire la version intégrale, cliquez ici                        L’article précédent de J. Davison

 

 

2. L’analyse de Marie-Angèle Hermitte

Qualifier juridiquement le pollen GM, une tâche nécessaire, des conséquences à organiser

Directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS

Membre du Comité éthique, économique et social du HCB (droit des biotechnologies)

 

La Cour de Justice de l’Union européenne a qualifié le pollen issu d’un champ expérimental « MON 810 » au regard des textes impliqués par l’affaire.

La Cour établit en premier lieu que le pollen n’est pas un OGM. La Cour établit ensuite que le pollen issu des produits de la ruche est, évidemment, une denrée alimentaire. Puis que c’est un ingrédient au sens du règlement 1829/2003 et non un constituant naturel comme l’avait proposé la Commission.


Les conséquences pratiques de cet arrêt sont multiples, graves, et inégalement faciles à régler. Relativement simple est la question de l’autorisation de mise sur le marché. Bien plus difficile est la question des expérimentations. Encore plus difficile à résoudre est la question de l’étiquetage. Faute de négociation, le commerce international du miel est totalement perturbé et les tensions sur le terrain très fortes.

 

Pour lire le texte intégral de l’analyse, cliquez ici

 

3. Avis du Conseil Scientifique du HCB

sur un projet de décret « sans OGM » pour les produits de l’apiculture

« Concernant le miel, le CS du HCB considère qu’en l’absence de critères objectifs pour y détecter/quantifier la présence de dérivés de plantes génétiquement modifiées, il n’est, pour le moment, pas possible de lui appliquer de manière appropriée les techniques de biologie moléculaire utilisées dans les autres filières agricoles ».

Lire l'avis dans son intégralité

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 19:43

drapeau francaisPour lire la version françaiseJohn Davison     

An analysis by John Davison

Director of Research (retired) INRA Versailles

 

On the 6th of September the Court of Justice of the European Union (ECJ) made a judgement concerning the presence of pollen from the genetically modified Monsanto maize MON810 in honey.

  

The ECJ decision classified pollen, in honey, as an ingredient, rather than as an ‘adventitious and technically unavoidable presence’ as under Regulation 1829/2003. This has grave implications for continued honey production in the EU. Separate authorizations would be necessary for each GM-crop cultivated in the EU. Neither of the two GMOs cultivated in Europe (MON810 maize or Amflora potato) have such authorizations at the present time.


Consequently, any honey containing GM-pollen must be withdrawn from the market while awaiting authorization, and all honey must be subjected to the considerable costs of GMO quantification, which will be particularly high due to the zero tolerance imposed by the ECJ. Thus will drive up the price of honey and cause most small amateur bee-keepers to go out of business. The situation for imported honey is similar, or worse, since most source countries USA, Canada, South America and China also grow GM-crops many of which do not have EC authorizations.


Finally, the ECJ decision will likely put an end to GMO field trials in Europe, which are necessary for food and feed security in the EU.


To read the full article, click here                          J. Davison's previous article

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 12:21

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 195. 22 octobre 11
**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter: https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

 

---------------------------------------------

Les PGM en EUROPE

---------------------------------------------

PROGRESSION des SURFACES en MAÏS Bt au PORTUGAL et en ESPAGNE en 2011

http://pr.euractiv.com/press-release/portuguese-farmers-call-more-innovative-agricultural-technologies-remain-competitive-e  

et la gestion de la coexistence au Portugal:

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-coexistence-ogm-et-non-ogm-41058106.html

 

LENTEUR des AUTORISATIONS de VARIETES GM dans l'UE.

EuropaBio (association européenne des bioindustries) met en garde la Commission européenne : la procédure d'autorisation prend 15-20 mois de plus, en moyenne, que dans les trois premiers pays exportateurs (Etats-Unis, Brésil et Canada), d'où un risque d'interruption des filières d'importation et donc d'approvisionnement.

http://greenbio.checkbiotech.org/news/biotech_firms_warn_eu_over_pace_gm_crop_approvals

http://in.reuters.com/article/2011/10/11/us-eu-gmo-approvals-idINTRE79A3G520111011

 

A noter aussi cette brochure bien documentée publiée il y a quelques mois par EuropaBio "POCKET GUIDE TO GM CROPS AND POLICIES"

http://www.europabio.org/sites/default/files/position/pocket_guide_gmcrops_policy.pdf  

 

Le RAPPORT ANNUEL GAIN sur les biotechnologies agricoles dans l'UE :

http://www.usda-france.fr/media/Agricultural%20Biotechnology%20Annual_Paris_EU-27_7-15-2011.pdf

 

Un récent colloque de l’AFBV et de la SAF a souligné combien la RECHERCHE en BIOTECHNOLOGIES VEGETALES est BRIDEE en FRANCE : http://www.lesechos.fr/innovation/sciences/0201647567400-comment-le-debat-sur-les-ogm-freine-la-recherche-en-europe-227489.php

Visionner les présentations d’André Gallais et Daniel Segonds lors de ce colloque :

http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Gallais-20sept2011.pdf

http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Segonds-20sept2011.pdf

 

----------------------------------------------------------------------------------------

DEUX MOIS de PRISON avec SURSIS pour les DESTRUCTEURS de la VIGNE au PORTE-GREFFE GM à COLMAR

----------------------------------------------------------------------------------------

http://intranet.paris.msf.org/apps/afp.nsf/dx/FE423C29A0FB3AF2C12579290033E189

Le communiqué de l’INRA :

http://www.inra.fr/presse/condamnation_faucheurs_colmar

 

----------------------------------------------------------------------------------

APPELS de CHERCHEURS en FAVEUR d'une REGLEMENTATION

sur les PGM BASEE sur la CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE

----------------------------------------------------------------------------------

Le texte de 41 scientifiques suédois (titre traduit par  « Quasi-science prevents an environmentally friendly agriculture and forestry ») a été publié le 1 octobre 2011 par un grand journal suédois.

http://www.biofortified.org/2011/10/41-swedish-plant-scientists-speak-out-against-harmful-eu-regulation-of-modern-plant-genetics-methods/

 

L'appel a été repris sous forme d'une tribune par des scientifiques britanniques :

http://www.abcinformation.org/index.php?page=news#109

et soutenu par une pétition en anglais :

http://www.ipetitions.com/petition/changeeugmlegislation/

et en français (initiative de l'AFBV) :

http://www.ipetitions.com/petition/changerlegislationogm/

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

ETATS-UNIS : des  ASSOCIATIONS  DEMANDENT l'ÉTIQUETAGE

des ALIMENTS provenant de CULTURES GM

-----------------------------------------------------------------------------------------

http://www.reuters.com/article/2011/10/04/fda-food-gmo-idUSN1E7930MK20111004  

 

et aussi : comment commercialiser des riz transgéniques sans nuire à la commercialisation des riz à « identité préservée » ? Pas sans acceptation large des marchés selon cette étude :

http://californiaagriculture.ucanr.org/landingpage.cfm?article=ca.E.v065n03p161&fulltext=yes

 

-----------------------------------------------------------------------------

Le SOJA TRANSGENIQUE TOLERANT à un HERBICIDE

-----------------------------------------------------------------------------

EFFETS ENVIRONNEMENTAUXet SOCIAUX de l'UTILISATION NON-CONTROLEE des BIOTECHNOLOGIES en ARGENTINE

Cet article critique, intitulé « A Research of the Environmental and Social Effects of the Adoption of Biotechnological Practices for Soybean Cultivation in Argentina », par Botta et coll., concerne la pratique sans labour dans la Pampa argentine :

http://www.scirp.org/journal/PaperInformation.aspx?paperID=7592

 

EMPLOI des PESTICIDES, RESISTANCE d'ADVENTICES et QUESTIONS ECONOMIQUES en 15 ANS de CULTURE. Le CAS des ETATS-UNIS

Bonny, S. 2011. Herbicide-tolerant Transgenic Soybean over 15 Years of Cultivation: Pesticide Use, Weed Resistance, and Some Economic Issues. The Case of the USA. Sustainability 2011, 3(9), pp. 1302-1322.

http://www.mdpi.com/2071-1050/3/9/1302/

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

TRANSGENES dans des POPULATIONS SAUVAGES de COTONNIERS au MEXIQUE

--------------------------------------------------------------------------------------------

Les auteurs ont détecté plusieurs transgènes établis dans des populations sauvages. L’article ne clarifie pas s'il s’agit d'une pollinisation à longue distance ou d'un déplacement de graines (par des activités humaines par exemple) ou encore de la descendance de plantes cultivées :

http://www.scidev.net/en/agriculture-and-environment/gm-crops/news/gm-cotton-genes-found-in-wild-species-1.html

La publication :

Recent long-distance transgene flow into wild populations conforms to historical patterns of gene flow in cotton (Gossypium hirsutum) at its centre of origin. Wegier et coll. Molecular Ecology Vol 20(19), pages 4182–4194, October 2011

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-294X.2011.05258.x/abstract  

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Pas d'ACCUMULATION des PROTEINES INSECTICIDES de MAÏS Bt dans le SOL

-------------------------------------------------------------------------------------------

Cette étude allemande a porté sur des sols cultivés pendant 8 ou 9 ans avec du maïs MON810. Dans une autre étude, consistant à nourrir des vaches pendant 25 mois de maïs Bt, la protéine insecticide n'a pas été retrouvée dans le lait ou le sang de ces animaux.

http://www.gmo-safety.eu/science/maize/1338.persist-break-down-bt-protein-agriculture-cycle.html

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

INSERTION d'un TRANSGENE en un ENDROIT CHOISI du GENOME

-----------------------------------------------------------------------------------------

Bayer CropScience et Precision BioSciences Inc. ont annoncé avoir réussi cette insertion chez le cotonnier grâce à la technologie « Directed Nuclease Editor ».

http://www.bayercropscience.com/bcsweb/cropprotection.nsf/id/EN_201110904?open&l=EN&ccm=500020

 

-----------------

ANNONCES

------------------

15th EUROPEAN CONGRESS ON BIOTECHNOLOGY, Istanbul, 23-26 septembre 2012

http://www.ecb15.org/index.php?p=scientific-information   

 

Le 16 novembre après-midi, COLLOQUE DE PRESENTATON des

conclusions d'une expertise scientifique collective de l'INRA et du CNRS sur les « variétés végétales tolérantes aux herbicides », Paris - Muséum National d'Histoire Naturelle

https://colloque.inra.fr/varietes_tolerantes_herbicides

 

---------------------------------------------------

AGRICULTURE et ALIMENTATION

---------------------------------------------------

L'AGRICULTURE REND-ELLE VRAIMENT NOTRE ASSIETTE TOXIQUE ? Un article de Léon Guéguen :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1734

 

NOURRIR 9 MILLIARDS d'HOMMES en 2050. Un article de Marc Mennessier et une interview de Bernard Bachelier (administrateur de la Fondation FARM) :

http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/10/13/01008-20111013ARTFIG00782-il-faudra-nourrir-9milliards-d-hommes-en-2050.php

Visionner la présentation de B. Bachelier lors du colloque AFBV/SAF :

http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Bachelier-20sept2011.pdf

 

et les LIVRES :

9 milliards d'hommes à nourrir. Un défi pour demain. De Marion Guillou (présidente de l'Inra) et Gérard Matheron (président du Cirad) (François Bourin Éditeur, septembre 2011), 432 pages, 22.00 €

http://www.inra.fr/la_science_et_vous/9_milliards_d_hommes_a_nourrir

 

Crop Adaptation to Climate Change. De Shyam Singh Yadav, Robert Redden, Jerry L. Hatfield, Hermann Lotze-Campen, Anthony Hall (du CGIAR Research Program on Climate Change, Agriculture and Food Security). October 2011

http://ccafs.cgiar.org/news/media-centre/climatecrops   

 

-------------------------------------------------------------------------

Est-il ENCORE POSSIBLE de PARLER SEREINEMENT du NUCLEAIRE ?

-------------------------------------------------------------------------

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1731

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Au SUJET des TRAVAUX de l'EQUIPE de JULES HOFFMANN, PRIX NOBEL 2011 DE PHYSIOLOGIE ET MEDECINE

------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2307.htm?&theme1=7     

Une remarque intéressante de Christophe Robaglia (Professeur à l'Université de la Méditerranée): ce sont des biologistes des plantes qui ont établi le premier lien entre l'immunité innée et les récepteurs Toll-like :

http://bakerlab.berkeley.edu/publications/downloads/Whitham.tmvn.cell.94.pdf

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 20:54

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 193. 20 août 11

**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats.Pour vous abonner gratuitement à cette NewsLetter : http://tamise.ujf-grenoble.fr/wws/info/lettreinfopgm

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

La COUR de JUSTICE de l'UE JUGE que le GOUVERNEMENT FRANÇAIS

n'a PAS SUIVI une PROCEDURE VALIDE pour INTERDIRE le MAÏS MON810

-------------------------------------------------------------------------------------------

La Cour considère que, dans les circonstances qui étaient celles de l'autorisation du MON810, un Etat-membre ne peut recourir à la clause de sauvegarde prévue par la directive 2001/18/CE pour suspendre son utilisation, ce qu'a fait la France en 2008.  En revanche, de telles mesures d’urgence peuvent être adoptées en vertu du règlement 1829/2003, en respectant les procédures prévues par le règlement 178/20029. L'Etat membre doit donc informer officiellement la Commission de la nécessité de prendre des mesures d’urgence. De plus, les Etats-membres doivent établir, outre l'urgence, l'existence d'une situation susceptible de présenter un risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement.

Lire le communiqué de la Cour de justice de l'UE.

http://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2011-09/cp110086fr.pdf

Le vide juridique ainsi créé permettrait, en principe, aux agriculteurs français de semer du MON810 lors de la prochaine saison.

 

Le rappel des circonstances qui ont amené le gouvernement de Nicolas Sarkozy à interdire la culture du MON810, sans base scientifique, suite à des tractations où les OGM ont été sacrifiés pour protéger le nucléaire civil lors du Grenelle de l'environnement :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-faute-66254152.html

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

DEUX MEMBRES du CEES du HAUT CONSEIL des BIOTECHNOLOGIES (HCB)

DISENT TOUT HAUT CE QUE BEAUCOUP DISENT TOUT BAS

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeanne Grosclaude, retraité de l'INRA et représentant la CFDT, au Comité économique, éthique et social (CEES) du HCB, considère dans une interview à TVAgri que le CEES est un outil stérile, qui ne peut dégager de consensus, et donne son sentiment sur l'idéologie

anti-science des représentants de l'écologisme.

http://www.tvagri.info/reportages-agricoles/jeanne-grosclaude-00282.html

 

Commentaires :

http://imposteurs.over-blog.com/article-le-regard-severe-porte-par-une-syndicaliste-sur-le-fonctionnement-du-haut-comite-aux-biotechnologies-84368835.html

Pour rappel, une analyse antérieure de la foire d'empoigne du HCB :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-hcb-haut-conseil-sur-les-biotechnologies-41053787.html

Christine Noiville, Présidente du CEES du HCB, et Jean-Christophe Pagès, Président du CS du HCB, défendent le bilan du CEES :

http://imposteurs.over-blog.com/article-reponse-de-christine-noiville-et-jean-christophe-pages-au-sujet-de-l-article-le-regard-severe-port-84985373.html

 

Suite du rififi :

Les représentants de France Nature Environnement, Greenpeace, Les Amis de la Terre et de l'agriculture biologique au sein du CEES ont demandé par écrit l'exclusion de Jeanne ­Grosclaude au président du HCB, Jean-Francois Dhainaut:

http://imposteurs.over-blog.com/article-apres-l-interview-de-jeanne-grosclaude-sur-tv-agri-la-reaction-brutale-de-fne-greenpeace-cie-84866668.html

Selon les informations disponibles, ce dernier voudrait clore cette affaire embarrassante…

 

Un NOUVEAU TEMOIGNAGE ACCABLANT sur le fonctionnement du CEES a été livré par un autre de ses membres, Daniel Segonds représentant le GNIS :

http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Temoignage-Daniel-SEGONDS-CEES.pdf

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ASSOCIATION FRANÇAISE pour l'INFORMATION SCIENTIFIQUE DENONCE

« le SABOTAGE de la RECHERCHE PUBLIQUE dans l'INDIFFERENCE des AUTORITES POLITIQUES »

---------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1715

 

---------------------------------------------------------------

RIZ GM à TENEUR AUGMENTEE en FER et ZINC

---------------------------------------------------------------

Une équipe australienne a obtenu des riz dont la teneur des grains en fer est augmentée de 4 fois et de 2 fois pour le zinc.

http://www.harvestplus.org/content/root-rice-grain-iron-climbs-top?print

 

La publication :

Johnson AAT, Kyriacou B, Callahan DL, Carruthers L, Stangoulis J, et al. (2011) Constitutive Overexpression of the OsNAS Gene Family Reveals Single-Gene Strategies for Effective Iron- and Zinc-Biofortification of Rice Endosperm. PLoS ONE (2011) 6(9): e24476. doi:10.1371/journal.pone.0024476

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0024476

 

---------------------------------------------------------------

SOJA GM à TENEUR ELEVEE en THREONINE

--------------------------------------------------------------

http://www.isb.vt.edu/news/2011/Aug11.pdf  (voir page 7)

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

MAÏS GM AMELIORE pour la PRODUCTION d'AGROCARBURANT

------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.guardian.co.uk/environment/2011/aug/15/gm-corn-development-food-fuel

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

ENQUETES sur les CHOIX des CONSOMMATEURS par rapport aux PRODUITS GM

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Une étude indique que l'attitude d'achat des Suisses n'est pas celle d'un rejet systématique d'un produit (pain en l'occurrence) dérivé de blé GM qui leur serait proposé. Ils souhaitent en revanche la transparence et la liberté de choix.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306919211001102

 

Et aussi :

Une étude de l'Iowa State University indique que les consommateurs seraient prêts à payer plus cher des produits génétiquement modifiés (avec des gènes de la même espèce) et présentant des caractères perçus comme bénéfiques pour la santé.

http://www.news.iastate.edu/news/2011/sep/huffmanGMO

 

Lire aussi cet article sur les questions sociétales liées aux biotechnologies et en particulier les opinions des citoyens européens :

http://www.ask-force.org/web/Public-Perception/Osseweijer-Societal-Issues-Industrial-Biotech-2010.pdf

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

BRESIL : NOUVEAU RECORD dans l'ADOPTION des CULTURES TRANSGENIQUES

-----------------------------------------------------------------------------------------

Une étude menée par Celeres indique que 82,7 % de la surface cultivée avec du soja, 64,9 % de celle consacrée au maïs et 39,7% de celle utilisée pour le coton recevront des semences GM. L'étude complète :

http://www.comunique-se.com.br/deliverer_homolog/arq/cli/arq_1198_76582.pdf

 

Et aussi:

le National Technical Commission on Biosafety (CTNBio) a donné son accord à un haricot résistant au virus de la mosaïque doré. Il s'agit du premier OGM entièrement développé au Brésil, par l'Agricultural Research Corporation (Embrapa), un organisme public (fédéral)  de recherche.

http://greenbio.checkbiotech.org/news/approval_brazilian_transgenic_beans_has_social_importance_says_anbio_0

NB. Ce haricot GM n’est pas autorisé pour autant : la prochaine étape est son examen par une autre commission (CNBS) qui se prononcera sur les aspects socio-economiques…

http://www.biofortified.org/2011/10/brazilian-virus-resistant-beans/ 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

COLOMBIE : PERCEPTION des COTONNIERS GM SUIVANT le SEXE

-----------------------------------------------------------------------------------------

Cette étude pilote de l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) explore comment les agriculteurs et agricultrices colombiens perçoivent et sont différemment affectés par l'adoption du coton GM.

http://www.ifpri.org/publication/women-cotton-farmers-their-perceptions-and-experiences-transgenic-varieties

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

ROYAUME-UNI : AUTORISATION d'un ESSAI au CHAMP de BLE GM RESISTANT aux PUCERONS

-------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.defra.gov.uk/news/2011/09/16/gm-wheat-trial/   

-------------------------------------------------------------------------------------------

Une NOUVELLE ETUDE ALLEMANDE CONFIRME l’INOCUITE pour les PAPILLONS d’un MAÏS Bt

-------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.gmo-safety.eu/results/1346.butterflies-genetically-bt-maize.html

 

----------------------------------------------------------------------

INFLUENCE des PETITS ARN VEGETAUX après CONSOMMATION par des MAMMIFFERES

---------------------------------------------------------------------

Une équipe chinoise a trouvé que des microARN de plantes, une catégorie d'ARN impliquée dans des mécanismes de régulation de l'expression des gènes dans les cellules qui les produisent, peuvent se retrouver par la voie alimentaire dans le sang des consommateurs et influencer l'expression de gènes des mammifères consommateurs (en l'occurrence de riz conventionnel). Ces micro-ARN pourraient donc être des nutriments fonctionnels, comme par exemple les vitamines. Si ces résultats sont confirmés, ils ouvriraient des perspectives importantes dans la lutte contre certaines maladies, par des traitements à base de microARN.

http://the-scientist.com/2011/09/20/plant-rnas-found-in-mammals/

 

La publication:

L. Zhang, et. al., Exogenous plant MIR168a specifically targets mammalian LDLRAP1: evidence of cross-kingdom regulation by microRNA. Cell Research, 2011.

http://www.nature.com/cr/journal/vaop/ncurrent/full/cr2011158a.html

 

--------------------------------------------------

MISE au POINT sur  le GLYPHOSATE

---------------------------------------------

Glyphosate's Impact on Field Crop Production and Disease Development :

http://www.btny.purdue.edu/weedscience/2011/GlyphosatesImpact11.pdf


--------------------------------------------------------------------------------

Un POINT sur la CONSOMMATION EVENTUELLE de CLONES d’ANIMAUX

--------------------------------------------------------------------------------

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1677

 

------------------------------------

ANNONCE de COLLOQUE

-------------------------------------

Regards croisés sur les révolutions agricoles, 9 décembre 2011, Pau (64000)

http://calenda.revues.org/nouvelle20816.html

Partager cet article
Repost0