Introduction

Ce site n’est pas militant, car il ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Ce site présente de manière simple les faits et études scientifiques (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Joseph Fourier, Grenoble.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

Dimanche 10 août 2014 7 10 /08 /Août /2014 17:56

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 226. 10 août 2014
**********************************************************************
LettreInfoPGM : conforme aux faits, sans conformisme. Pour s'abonner gratuitement à cette Newsletter:
https://listes.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

Sommaire

1. OGM et politique

2. Evaluations de PGM et de leur impact

3. Recherche

4. Divers


1.OGM et politique

------------------------------------------

EUROPE: la SCIENCE aux PRISES avec la POLITIQUE

------------------------------------------

« European science under siege », par J. Davison et M. Kuntz :

http://beta.cosmosmagazine.com/life-sciences/european-science-under-siege

Les écologistes politiques demandent au nouveau Président de la Commission européenne JC Juncker de supprimer le poste de Conseiller scientifique en chef, ce qui déclenche un tollé chez des organisations scientifiques :

http://www.theguardian.com/science/2014/jul/25/letters-ec-scientific-adviser

http://www.senseaboutscience.org/pages/maintain-eu-chief-scientific-advisor.html

L'Europe doit prendre une décision claire, tel est le message du IV International Meeting « Biotechnology and Agriculture: The Future is Now » organisé au Portugal en juin 2014.

http://cibpt.org/inicio/images/CiBpdfs/2014/IVMeetingCiBPortugal%20and%20Conclusions-June2014.pdf


--------------------------------------------------------------------------------

L'EFSA REJETTE les ARGUMENTS du GOUVERNEMENTS FRANCAIS

pour INTERDIRE la CULTURE de PGM en 2014

------------------------------------------------------------------------------

En bref: « there is no specific scientific evidence, in terms of risk to human and animal health or the environment, that would support the adoption of an emergency measure on the cultivation of maize MON 810 under Article 34 of Regulation (EC) 1829/2003».

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3809.htm

La présentation du site officiel Vie-publique, par exemple, qui explique, au sujet de la promulgation de la Loi du 2 juin 2014 relative à l'interdiction de la mise en culture des variétés de maïs GM, que « l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) conclut que la culture du maïs MON810 présente des risques environnementaux », est donc une CONTREVERITE.

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/proposition-loi-relative-interdiction-mise-culture-varietes-mais-genetiquement-modifie.html


------------------------------------------------------------------------

ETATS-UNIS : suite du DEBAT sur l'ETIQUETAGE des PRODUITS DERIVES de PGM

------------------------------------------------------------------------

Les vrais buts de l'étiquetage : faire peur et obtenir une interdiction et non fournir une liberté de choix, selon cette opinion :

http://politix.topix.com/story/13326-what-gmo-labels-really-tell-us


------------------------------------------------------------------------

CHINE : les AUTORISATIONS des PGM NE SUIVENT PAS la RECHERCHE

-------------------------------------------------------------------------

http://www.technologyreview.com/news/529546/chinese-gmo-research-outpaces-approvals/


----------------------------------------------------------------------------

AFRIQUE : Le POTENTIEL des PGM se PERDENT à CAUSE d'un DEBAT POLARISE

----------------------------------------------------------------------------

Un nouveau rapport de l'Institut de politique internationale Chatham House soutient que les possibilités d'améliorer les rendements des cultures et de réduire la pauvreté en Afrique se perdent.

Les projets de recherche impliquant des PGM sont bloqués au stade des essais au champ.  Le développement agricole en Afrique se heurte à des défis complexes aux enjeux incroyablement élevés.

Le rapport :

On Trial: Agricultural Biotechnology in Africa. Par Rob Bailey, Robin Willoughby and David Grzywacz

(July 2014)

http://www.chathamhouse.org/sites/files/chathamhouse/field/field_document/20140716BiotechAfrica.pdf

 

 

 

2. Evaluations de PGM et de leur impact

---------------------------------------------------------------------------

Le SECTEUR des SEMENCES GM dans le MONDE: MARCHES, ACTEURS et PRIX

---------------------------------------------------------------------------

L'article dresse un état des lieux de l'industrie des semences transgéniques (structure, importance, acteurs impliqués, prix et grandes tendances). Il présente le marché des différents types de semences (fermières, conventionnelles et transgéniques), son évolution et le mouvement de concentration des dernières décennies. Une deuxième partie examine les caractéristiques économiques de l'industrie des semences transgéniques (acteurs, dépenses de recherche et développement et « technology fees ». Dans la dernière partie, le coût des semences transgéniques est étudié au niveau des exploitations, dans le cas du soja aux États-Unis. L'évolution du prix des semences est analysée, ainsi que les répercussions de la tendance croissante à l'empilement de caractères transgéniques. La conclusion aborde certaines questions de sécurité semencière et de sécurité alimentaire.

La publication:

Taking Stock of the Genetically Modified Seed Sector Worldwide: Market, Stakeholders, and Prices. Bonny S. (2014) Food Security 4(6).   http://link.springer.com/article/10.1007/s12571-014-0357-1


------------------------------------------------------------------------------

PHILIPPINES : les BENEFICES du MAÏS Bt pour les AGRICULTEURS à FAIBLE RENDEMENT

------------------------------------------------------------------------------

La publication :

Sanglestsawai, S. et al. (2014). Do lower yielding farmers benefit from Bt corn? Evidence from instrumental variable quantile regressions. Food Policy 44: 285-296

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306919213001395


-------------------------------------------------------------------

IMPACTS ECONOMIQUES et ENVIRONNEMENTAUX des PGM

------------------------------------------------------------------

Les OGM ont augmenté les rendements de 34 % pour le cotonnier, 12 % pour le maïs et 3 % pour le soja. Les auteurs ont calculé les terres «économisées» comme la différence entre la superficie observée par culture et la superficie supplémentaire qui aurait été nécessaire pour produire les mêmes volumes. Ils constatent que les OGM ont  « économisé » 13 millions d'hectares de terres et les émissions de gaz à effet de serre évitées sont équivalentes à environ un huitième des émissions annuelles de voitures aux États-Unis.

La publication :

The impact of agricultural biotechnology on supply and land-use, Geoffrey Barrows, Steven Sextonand David Zilberman. Environment and Development Economics (2014)/ FirstView Article pp 1-28.  http://dx.doi.org/10.1017/S1355770X14000400 


-----------------------------------------------------------------------------

Après Porto Rico, le MAÏS TC1507 CONNAIT des PROBLEMES d'INSECTES RESISTANTS au BRESIL

------------------------------------------------------------------------------

Les auteurs concluent que l'implémentation de stratégies de gestion des résistances est urgente.

La publication:

Field-evolved resistance to Cry1F maize by Spodoptera frugiperda (Lepidoptera: Noctuidae) in Brazil

Juliano Ricardo Farias et al. Crop Protection, Vol. 64, October 2014, Pages 150–158

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S026121941400204X


--------------------------------------------------------------------------------

MAÏS GM TOLERANT l'HERBICIDE GLUFOSINATE : PAS d'EFFET sur la REPRODUCTION

--------------------------------------------------------------------------------

La publication a testé la nourriture dérivée du maïs LibertyLink sur des fonctions reproductrices chez les rats pendant 3 générations et n'a pas constaté d'anomalie par rapport à une nourriture témoin.

La publication:

Assessment of the impact of genetically modified LibertyLink maize on reproductive function and progeny development of Wistar rats in three generations. N.V. Tyshko et al. Toxicology Reports, Vol. 1, 2014, Pages 330–340

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S221475001400033X


---------------

EUROPE

---------------

TRAVAUX de l'EFSA. Avis sur le cotonnier MON 15985 résistant à des insectes lépidoptères. L'EFSA a notamment examiné la présence d'un gène marqueur de tolérance à un antibiotique (nptII). La conclusion est qu'il est improbable que ce maïs ait un effet négatif sur l'environnement ou la santé dans le contexte de son usage.  http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3770.htm


ARN INTERFERENTS. Les présentations de l'International scientific workshop: Risk assessment considerations for RNAi-based GM plants :

http://www.efsa.europa.eu/fr/events/event/140604.htm


DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP. Voir notamment un essai de peupliers GM (production de biomasse et tolérance à la sécheresse et à d'autres stress)
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/gmp_browse.aspx


-------------------------------------------------------------------------------

Un RIZ GM ENRICHI en un POLYPHENOL MONTRE des EFFETS ANTI-OBESITE chez la SOURIS

-------------------------------------------------------------------------------

Les chercheurs ont créé et testé le riz DJ-526 enrichi en resvératrol, un polyphénol présent dans le vin. L'alimentation de souris a montré une réduction du poids et de la graisse chez ces animaux et une modification des lipides sanguins.

La publication :

Baek et al. (2014). Treatment of obesity with the resveratrol-enriched rice DJ-526. Scientific Reports 4.  http://www.nature.com/srep/2014/140127/srep03879/full/srep03879.html

 

3. Recherche

----------------------------------------------------------------------------

PRODUITS BIOPHARMACEUTIQUES TRANSGENIQUES contre EBOLA

-----------------------------------------------------------------------------

Les malades contaminés par le virus Ebola au Libéria et rapatriés aux Etats-Unis ont été traités par des anticorps monoclonaux

http://edition.cnn.com/2014/08/04/health/experimental-ebola-serum/index.html

produits par des tabacs GM. http://www.defyrus.com/images/News-July152014-ZMAb-license.pdf


-----------------------------------------

SEQUENCAGE de GENOMES

--------------------------------------

BLE. Première séquence de référence d'un chromosome : la première séquence de référence du plus grand des chromosomes du blé a été rendu publique, fruit d'une collaboration internationale, pilotée par l'Inra et en collaboration avec le CEA (Genoscope), le CNRS et l'Université d'Evry.

http://presse.inra.fr/Ressources/Communiques-de-presse/Premiere-sequence-de-reference-d-un-chromosome-de-ble


RIZ AFRICAIN. Un consortium international  coordonné par le Genomics Institute de l'University of Arizona a déterminé la séquence complète d'Oryza glaberrima. Le riz africain est important pour la sélection variétale car il porte des gènes de tolérance à des stress environnementaux (sécheresse, salinité, etc.).

http://uanews.org/story/generating-a-genome-to-feed-the-world-ua-led-team-decodes-african-rice


TOMATE SAUVAGE : Solanum pennellii

http://www.nature.com/ng/journal/vaop/ncurrent/full/ng.3046.html


---------------------------------------------------------------------

REINTRODUIRE des GENES de l'ANCETRE du MAÏS

pour AIDER les VARIETES MODERNES à se DEFENDRE

---------------------------------------------------------------------

Les variétés modernes de maïs ont perdu leur capacité de produire une substance chimique appelée E-β-caryophyllène, produite par les racines de la téosinte, qui agit en attirant des nématodes « amicaux » qui tuent les larves des chrysomèles nuisibles. Après restauration de la production d'E-β-caryophyllène par modification génétique, ces plantes attiraient plus de nématodes et subissaient moins de dommages suite à une infestation de chrysomèles. http://www.eurekalert.org/pub_releases/2014-07/sfeb-owh062714.php


--------------------------------------------------------------------------

Une RESISTANCE CONTRE l'OÏDIUM du BLE OBTENUE par « EDITING » de GENOME

-------------------------------------------------------------------------

http://www.technologyreview.com/news/529181/chinese-researchers-stop-wheat-disease-with-gene-editing/

Pour en savoir plus sur ces techniques :

http://prodinra.inra.fr/?locale=fr#!ConsultNotice:255662

             

4. Divers

-----------------------------------------------

La HOUILLE et le BLE, par JEAN JAURES

---------------------------------------------

« Il n'y a pas de vin naturel ; il n'y a pas de froment naturel. Le pain et le vin sont un produit du génie de l'homme ». Lire le texte en intégralité :

http://www.trop-libre.fr/croissance-2/que-la-science-soit-pr%C3%A8s-du-moissonneur-jean-jaur%C3%A8s


--------

Livres

----------

Pourrons-nous vivre sans OGM ? 60 clés pour comprendre les biotechnologies végétales. Y. Dattée et G. Pelletier (Editions Quae)

http://www.versailles-grignon.inra.fr/Toutes-les-actualites/201402-Livre-OGM


En tout espoir de cause (le monde de demain a déjà commencé), par Philippe Dessertine (Anne Carrière)
http://www.amazon.fr/espoir-cause-monde-demain-commenc%C3%A9/dp/2843377331

Lire aussi : Les investisseurs internationaux peuvent relancer l'économie agricole

http://www.lunion.presse.fr/economie-region/les-investisseurs-internationaux-peuvent-relancer-ia0b0n297953


------------------------------------------------------------------

INVESTIR dans la RECHERCHE de MANIERE PLUS JUDICIEUSE

STIMULERAIT l'INNOVATION en FRANCE, SELON l'OCDE

------------------------------------------------------------------

http://www.oecd.org/fr/innovation/investir-dans-la-recherche-de-maniere-plus-judicieuse-stimulerait-l-innovation-en-france.htm


------------------------------------------------------------------------------

RENDEMENTS des CULTURES et SECURITE ALIMENTAIRE MONDIALE

------------------------------------------------------------------------------

Le volumineux rapport « Crop yields and global food security » sous l'égide de l'Australian Centre for International Agricultural Research (ACIAR) :

http://aciar.gov.au/files/mn158_web_5_0.pdf

Voir les conclusions à partir de la page 565. L'une d'elles : la sécurité alimentaire mondiale dépend d'une augmentation d'au moins 50% dans les 10 ans à venir des investissements en R&D dans les pays en développement.


---------------

OPINIONS

-----------------

LES MARCHANDS de PEUR ONT PEUR DE LA VERITE, par Philippe Boulanger : « Par essence, l'idéologie, fondement de la politique, est destructrice de vérité ».

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2300

et aussi : « Les écologistes politiques aiment la science . . . quand elle confirme leur point de vue. Quand elle les contredit, plutôt que de changer d'opinion, ils préfèrent changer de science ».

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-parallel-science-postmodernism-124159286.html


L'ANCIEN MINISTRE BRITANNIQUE O. PATERSON REGLE ses COMPTES :

« Quand je suis arrivé au Ministère (Environnement, Alimentation et Affaires rurales), j'ai trouvé qu’il était devenu une vache à lait du lobby vert ». Il dénonce aussi les 150 million euros attribués par la Commission européenne à 9 ONG écologistes entre 2007 et 2013.

http://www.telegraph.co.uk/news/politics/10978678/Owen-Paterson-Im-proud-of-standing-up-to-the-green-lobby.html


BIODIVERSITE et IDEOLOGIE de la DECROISSANCE

http://www.agriculture-nt.com/la-biodiversite-ne-doit-pas-proceder-dune-ideologie-de-la-decroissance-par-marcel-kuntz/


En AGRICULTURE AUSSI : AIDE-TOI et le CIEL T'AIDERA

(God helps those who help themselves), par David Zilberman

http://blogs.berkeley.edu/2014/07/15/god-helps-those-who-help-themselves/

et aussi:

Africa Needs Science, Not Aid. Nkem Khumbah and Melvin P. Foote

http://www.nytimes.com/2014/08/01/opinion/africa-needs-science-not-aid.html

 

------------------------------------------

Le BUSINESS du « NATUREL »: 40 MILLIARDS par AN aux ETATS-UNIS

-------------------------------------------

The word “natural” helps sell $40 billion worth of food in the U.S. every year—and the label means nothing, par Roberto A. Ferdman

http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2014/06/24/the-word-natural-helps-sell-40-billion-worth-of-food-in-the-u-s-every-year-and-the-label-means-nothing/


------------------------------------------------------------------------------
SUICIDES d'AGRICULTEURS INDIENS : le rôle des fluctuations des marchés

------------------------------------------------------------------------------

http://www.cam.ac.uk/research/news/new-evidence-of-suicide-epidemic-among-indias-marginalised-farmers  


----------------------------------------------

Un ANTI-OGM ATTEINT le POINT GODWIN, et plus. . .

---------------------------------------------

Le millionnaire et activiste du Bio, Mike Adams, compare Monsanto aux Nazis sur le site conspirationniste NaturalNews. Lire les commentaires :

http://grist.org/food/heres-why-natural-news-is-neither/

http://monsantoblog.com/2014/07/25/i-am-a-monsanto-collaborator/

et sur un autre site (anonyme), il identifie de soi-disant « Monsanto Collaborators » et appellent à les tuer. Lire les commentaires :

http://spectator.org/articles/60166/death-threats-anti-gmo-nuts http://www.geneticliteracyproject.org/2014/07/24/naturalnews-huckster-mike-adams-asks-anti-gmoers-to-kill-scientists-supporters-of-crop-biotech/

L'activiste indienne Vandana Shiva copie le site sur son propre site, puis le retire :

http://kfolta.blogspot.fr/2014/07/health-ranger-like-science-cleansing-in.html

Publié dans : Actu
Voir les 0 commentaires
Mardi 15 juillet 2014 2 15 /07 /Juil /2014 19:40

uk-flag“Parallel science” of NGO advocacy groups: How post-modernism encourages pseudo-science.

Published by Genetic Literacy Project

 

drapeau francais

Les écologistes politiques aiment la science ... quand elle confirme leur point de vue.

Quand elle les contredit, plutôt que de changer d’opinion, ils préfèrent changer de science. Ils ont ainsi créé une « science » parallèle. Celle-ci ne doit pas être confondue avec les pseudo-sciences (astrologie, fausses médecines, paranormal, ufologie, etc.). Les pseudo-sciences peuvent nuire aux croyants naïfs; la « science » parallèle nuit à la démocratie. Elle est une composante d'un projet politique prédéterminée, pour le bénéfice exclusif des vues idéologiques d'une minorité. La « science » parallèle à une apparence scientifique, mais elle diffère de la science car ses conclusions précèdent l’expérimentation.

La « science » parallèle a été créée pour supplanter les scientifiques, en particulier dans l'évaluation des risques, par des « experts » (souvent autoproclamés) soutenant le  projet politique. Cette « science » parallèle se cache derrière des termes positifs, comme « science citoyenne » ou « indépendante » ou «  lanceurs d’alerte », et procède à des attaques personnelles afin de discréditer les scientifiques traditionnels qui sont accusés d'avoir des « conflits d'intérêts » et des liens avec l'industrie.
Afin de propager davantage la méfiance vis-à-vis de l'évaluation scientifique des risques, la « science » parallèle créé des amalgames avec des problèmes antérieurs de santé ou des dommages à l'environnement, mais n’évoque jamais à la façon dont la science a résolu les problèmes.

Un véritable obstacle pour la compréhension publique de la science
L'écologie politique a recours à la stratégie de la « science » parallèle sur des thèmes variés. Des exemples en France sont les « Centres de recherche et d'information indépendantes » (CRII), avec des organisations distinctes axées sur l'énergie nucléaire (CRIIRAD), les ondes électromagnétiques (CRIIREM) et bien sûr les OGM (CRIIGEN). Ce dernier vient de republier son papier controversé et rétracté qui a essayé, mais en vain, d'établir un lien entre un maïs GM tolérant un herbicide (glyphosate) et cet herbicide et l’apparition de tumeurs chez des rats.

La « science » parallèle n'est pas un phénomène marginal. Elle a ses publications hétérodoxes fortement médiatisées (par exemple l'étude du CRIIGEN sur des rats), organise des « conférences » qui invitent les scientifiques activistes (par exemple, les « conférences » GMLS), possède des « instituts de recherche » (qui mélange « science » parallèle ", idéologie et activité économique, par exemple le GenØk en Norvège) et même des revues « scientifiques ». La « science » parallèle aime constituer des réseaux de « scientifiques indépendants » travaillant pour le « bien public » (par exemple le réseau européen de scientifiques pour la responsabilité sociale et environnementale, ENSSER). La « science »  parallèle a d'énormes moyens financiers et domine Internet.

Controverses sans fin
Les points de vue critique des OGM (et d’autres technologies) ne sont pas toujours fondées sur des faits, mais souvent sur un choix personnel. Ce n'est pas le problème. Le problème apparaît lorsque des allégations qui se sont révélées erronées sont maintenues en vie comme si elles étaient vraies. Parce que la « science » parallèle est imperméable à la critique par le reste de la communauté scientifique (deux lignes parallèles ne se rencontrent jamais). Alors que les scientifiques orthodoxes veulent principalement convaincre les autres scientifiques et examinent toutes les données empiriques, les scientifiques parallèles veulent attirer l'attention des médias et présentent les données qu’ils ont sélectionnées. Par conséquent, la « science » parallèle montrera des rats avec des tumeurs qui auraient été causées par un OGM ou un pesticide, mais omettra de montrer des images de rats témoins qui ont également des tumeurs similaires.

Dérive postmoderne
Pourquoi la « science » parallèle n’est-elle pas discréditée et pourquoi est-elle représentée de manière non critique par les médias ? La réponse se trouve en partie dans la domination actuelle d'une idéologie relativiste. Le danger d'une telle approche postmoderne de la science est qu'elle considère tous les points de vue comme également valables et hisse la valeur de vues « indépendantes » (en fait idéologiques) au même niveau que les études scientifiques.
Les approches multidisciplinaires (qui sont nécessaires dans la science) sont souvent confondues avec l'expression pluraliste des opinions (qui sont nécessaires à la démocratie). Mais la science n'est pas une question de démocratie; la science est de l'application d'une méthode. Ce qui est une question de démocratie est le partage des connaissances scientifiques et la capacité d'exclure les produits frelatés de toutes sortes. Cela ne veut pas dire qu'un public « éduqué » acceptera nécessairement toutes les technologies. Mais sans éducation, la liberté de choix ne pourra certainement pas exister.
couv
Bruit de fond contreproductif de fausses allégations
Il ressort clairement de l'expérience de la querelle des OGM que la « science »  parallèle créée par les opposants n'a pas bénéficié au public. Elle a seulement conduit à la propagation de craintes infondées. Par conséquent, lorsque la « science » parallèle s'autoproclame comme un contrepoids au pouvoir des entreprises, cela devrait, au mieux, être considéré comme un tour de passe-passe politique.
Critiquer l'écologie politique et sa « science » parallèle ne signifie pas rejeter les préoccupations existantes, mais il est important de souligner que certaines organisations créent ces « préoccupations » grâce à leur capacité exceptionnelle à manipuler les médias et Internet.
Cela détourne des ressources pour l'évaluation scientifique des risques, pour les actions des pouvoirs publics et l'attention des médias des véritables menaces vers de faux problèmes.

 

   Mon dernier ouvrage aux Presses Universitaires de Grenoble

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Editos
Voir les 0 commentaires
Lundi 7 juillet 2014 1 07 /07 /Juil /2014 13:26

Le Professeur de sociologie rurale Frederick Buttel a identifié pas moins de 6 courants d’« agro-écologie »: agro-écologie écosystémique, écologie agronomique, économie politique écologique, écologie des agro-populations, agriculture multi-fonctionnelle (dimension du paysage, articulation entre territoires et secteurs), holon agro-écologie (gestion adaptative permanente).

Rassurons immédiatement les lecteurs, nous n’allons pas tenter d’expliquer ces concepts ! Allons à l’essentiel : si on combine ces multiples interprétations, à la citation attribuée au Cardinal de Retz, « on ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment », on comprendra tout l’intérêt d’un concept aussi flou pour les politiciens.

 

Plaire à tous avec un concept-valise ?

En France, concrètement, l’agro-écologie a plusieurs sens :

-une discipline scientifique émergente, au carrefour de l’agronomie et de l’écologie,

 

-une démarche de gestion agricole qui vise à adapter ses pratiques afin de tirer un plus grand parti des ressources naturelles de l’agroécosystème,


agriculture soutenable-une idéologie, caressée dans le sens du poil par la stratégie politicienne du Ministre Stéphane Le Foll, où l’agro-écologie n'est pas vue comme alternative à une agriculture non durable, consommant trop d'intrants et ne respectant pas l'environnement, mais  comme une agriculture sans intrants et sans OGM. Il s'agit donc d'enlever des roues au tracteur ! 

 

 

 

 

 

 

 

L’agro-écologie est en effet l’un de ces concepts à forte valeur médiatique dont raffolent certains politiciens, car ils permettent de faire de la politique quand on n’a pas de politique : chacun y mettant ce qu’il veut, on ne fâchera personne. De plus, il est en parfaite adéquation avec le vocable en vogue : la « transition » (énergétique, ou ici de l’agriculture) : on fera ainsi croire que l’on pilote au centre une infinité de paramètres excentrés.

En fait, l’agriculture a déjà changé et les agriculteurs, sur lesquels pèsent déjà de multiples contraintes environnementales (interdictions, réglementations, normes, etc.), apprécieront que des citadins privilégiés aient décidé qu’il faudra désormais « produire autrement » !

 

Une science sous la contrainte d’impératifs politiques partisans

L’INRA, déjà soumis aux diktats ministériels pour ne plus faire de recherche impliquant des OGM, a donc fait de l’agro-écologie un « chantier prioritaire ». L’Institut, ainsi, « mobilise ses capacités pour une science qui anticipe (!) et accompagne les mutations de l’agriculture et contribue à une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable au XXIe siècle ».

 Dans une vision digne d’un gosplan soviétique, pour Le Foll, « le socle de connaissances acquis en agro-écologie permettra d’accompagner des systèmes agricoles innovants, combinant performances économiques, sociales et environnementales, en proposant des évolutions au sein des filières et des territoires ». On reconnaitra ici la vision totalisante de l’écologisme (la défense de l’environnement doit intégrer les aspects socio-économiques, ou supposés tels). Petit problème : dans son document d’orientation 2010-2012, l'INRA se fixe comme objectif la convergence (difficile) dans l’agro-écologie des connaissances de l’agronomie et de l’écologie, « disciplines historiquement disjointes ». Vouloir combiner, par décision ministérielle, cette « nouvelle science » (dans laquelle la France n’est pas leader, la discipline existe en Allemagne par exemple depuis les années 30 !) avec des aspects socio-économiques de nature clairement différente, éminemment soumis à des interprétations idéologiques, relève au mieux d’une gageure.

 

La comparaison avec le système soviétique peut paraître injuste

Effectivement, ce dernier a été capable d’assembler des fusées et de les envoyer dans l’espace. Ici, ce qui est proposé avec l’« agro-écologie », ce sont des étages de fusées qui, en l’état, ne peuvent s’assembler. Et en plus on ne veut pas construire certains étages !

 

Pour une agronomie sans idéologie

Qu’y a-t-il de plus compatible avec des pratiques agro-écologiques qu’une plante qui possède, comme le maïs MON810, une défense propre contre des insectes ravageurs, compatible avec la réduction de l’usage des pesticides chimiques et leur utilisation raisonnée. Compatible aussi avec une lutte intégrée pour assurer la durabilité des pratiques. Seulement voilà, le MON810 est un trait génétique de type OGM, et sur lui se focalise ainsi le sectarisme de l’écologie politique et l’irresponsabilité des politiciens qui s’acharnent à détruire les biotechnologies végétales, dans une stratégie où seule compte la prochaine échéance électorale ou son portefeuille ministériel.

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Politique, Idéologies et business
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 30 juin 2014 1 30 /06 /Juin /2014 20:55

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 225. 30 juin 2014
**********************************************************************
LettreInfoPGM : conforme aux faits, sans conformisme. Pour s'abonner gratuitement à cette NewsLetter:
https://listes.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

Sommaire 

1. Riz Doré

2. OGM et politique

3. Evaluation des PGM

4. Opinions

5. Divers

 

1.Riz Doré

Sur le Golden Rice, OGM destiné à lutter contre la carence en vitamine A:

http://www.ibv-blog.com/edito/le-riz-dore-le-cheval-de-troie-des-ogm/

L'ASSOCIATION « ALLOW GOLDEN RICE NOW » A MANIFESTE à PARIS le 17 juin 2014:

http://www.allowgoldenricenow.org/

http://wikiagri.fr/articles/riz-dore-greenpeace-accuse-de-crime-contre-lhumanite/1151

La conférence-débat du 18 juin 2014 :

http://www.academie-agriculture.fr/nous-connaitre/manifestations-visites/conference-debat-sur-le-riz-dore

La couverture médiatique :

http://allowgoldenricenow.org/media-page

 

2. OGM et politique

----------------------------------------------------------------------- 

FRANCE : la LOI d'INTERDICTION des CULTURES de PGM VOTEE

------------------------------------------------------------------------

Loi n°2014-567 du 2 juin 2014 relative à l'interdiction de la mise en culture des variétés de maïs génétiquement modifié :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029035842

La loi interdisant la culture du maïs GM en France est jugée constitutionnelle, car «  le grief tiré de la violation du droit européen » qui, « en application d'une jurisprudence constante, n'est pas un grief d'inconstitutionnalité » :
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/la-loi-interdisant-la-culture-du-mais-ogm-en-france-est-jugee-constitutionnelle_1547187.html

 

-------------------------------------------------------------

ACCORD POLITIQUE des GOUVERNEMENTS de l'UE

POUR NATIONALISER les INTERDICTIONS d'OGM

----------------------------------------------------------------------

Les autorisations sont et resteront données au niveau communautaire sur la base des études et analyses scientifiques de l'EFSA sur des critères de santé humaine et d'environnement. Dans un second temps chaque gouvernement pourra invoquer les raisons qu'il souhaite pour une interdiction au niveau national de la culture d'un OGM autorisé au niveau européen.

http://consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/envir/143178.pdf

Le Commissaire européen Borg se félicite (peut-être un peu tôt) de la levée du blocage européen sur les OGM : http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-415_en.htm

Une décision en contradiction avec l'esprit d'un marché unique européen :

http://www.essenscia.be/en/PressRelease/Detail/14247

A noter que la France (qui salue l'accord) avait rejeté un tel accord en 2010 redoutant « une nationalisation rampante de la politique agricole commune » :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/10/14/04016-20101014ARTFIG00591-l-europe-rejette-les-ogm.php?pagination=2

et encore en juin 2012 :

http://www.euractiv.fr/agriculture/reforme-ogm-bloquee-france-allies-15048.html

Un accord qui mécontente toutes les parties :

http://alerte-environnement.fr/2014/06/13/ogm-bove-beulin-meme-combat/

http://www.euractiv.fr/sections/agriculture-alimentation/agriculteurs-et-verts-contestent-la-renationalisation-du-sujet-ogm

et qui ne concerne pas les importations :

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-interdiction-culture-ogm-en-france-ne-en-protege-absolument-pas-supposer-qu-soient-dangereux-marcel-kuntz-1615069.html

 

---------------------------------------------------------------

DEFORMATIONS des FAITS SCIENTIFIQUES en EUROPE :

ANN GLOVER, la CONSEILLERE SCIENTIFIQUE CRITIQUE

-------------------------------------------------------------------

http://www.euractiv.com/sections/eu-priorities-2020/eu-twisting-facts-fit-political-agenda-chief-scientist-says-302399

 

--------------------------------------------------------------------

Une DELEGATION de l'UE MENACE les AGRICULTEURS KENYANS

s'ils UTILISENT des OGM

------------------------------------------------------------------

http://www.merid.org/fr-FR/Content/News_Services/Food_Security_and_AgBiotech_News/Articles/2014/Jun/25/trade.aspx

 

--------------------------------------------------------------------------

ZAMBIE : DESTRUCTIONS de CORNFLAKES CONTENANT des TRACES d'OGM

-------------------------------------------------------------------------

http://www.lusakatimes.com/2014/06/07/lunanshya-council-destroys-bokomo-cornflakes-containing-traces-gmo/

 

-----------------------------------------------------------------

Les RESTRICTIONS POLITIQUES sur les OGM PAYS par PAYS

-----------------------------------------------------------------

http://www.loc.gov/law/help/restrictions-on-gmos/index.php

 

-------------------------------------------------

SERALINI REPUBLIE son ETUDE RETIREE

-------------------------------------------------

POUR RAPPELS

Les critiques adressées à la publication de septembre 2012 :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-nk603-110296439.html

Sur le retrait de cette publication en novembre 2013 :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettre-n-219-9-decembre-2013-121518799.html

 

Sans changement sur le fond, la REPUBLICATION de juin 2014 s'attire les mêmes critiques :

http://www.geneticliteracyproject.org/2014/06/24/scientists-react-to-republished-seralini-maize-rat-study/

http://theness.com/neurologicablog/index.php/seralini-gmo-study-republished/

Une photo de rat contrôle (sans consommation du maïs GM ou de l'herbicide associé) est toujours absente de la republication :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-seralini-republie-son-etude-123982148.html

Une republication qui n'aurait pas fait l'objet d'une véritable relecture par des pairs (peer reviewing) :

http://retractionwatch.com/2014/06/26/republished-seralini-gmo-rat-study-was-not-peer-reviewed-says-editor/

Un journal (Environmental Sciences Europe) qui publie majoritairement des auteurs anti-OGM :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-propagation-science-parallele-123976235.html

 

---------------------------------------------------------------------------

Les ANTI-OGM RECIDIVENT en OCCUPANT

un LABORATOIRE de RECHERCHE PUBLIQUE à LYON

---------------------------------------------------------------------------

Le contexte :

Des destructions initiées il y a 15 ans

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2317

L'intrusion à l'INRA d'Angers en 2011 présentée comme une « inspection citoyenne »

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1715

 

L'intrusion dans un laboratoire de l'ENS de Lyon associé à l'INRA le 25 juin 2014 :

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Des-faucheurs-volontaires-occupent-des-locaux-de-l-Inra-a-Lyon-2014-06-25-1170067

Comme lors des événements d'Angers, ces intrusions n'ont pas donné lieu à un communiqué de l'INRA, mais on lira sur son site un indispensable article sur les pelouses des terrains de football. . . 

http://www.inra.fr/Grand-public/Ressources-et-milieux-naturels/Toutes-les-actualites/Qualite-des-pelouses-des-stades-de-football

 

----------------------------------------------------------------

APRES les OGM, SACCAGES de CULTURES SANS-OGM

----------------------------------------------------------------

Vandalisme contre des POMMIERS résistant à la tavelure (non-OGM) :

http://www.agriculture-environnement.fr/edito,2/le-prix-de-l-impunite,938.html

 

Des activistes ont saccagé le 15 juin à Ox (Haute-Garonne) neuf parcelles d'un essai de variétés de COLZA mis en place par le CETIOM (Centre Technique des Oléagineux et du

Chanvre). Il s'agissait de colzas qui avaient été développés pour la tolérance à des herbicides grâce à la mutagenèse, un processus qui n'a pas recours à la transgénèse.

http://www.cetiom.fr/fileadmin/cetiom/documentation/communique_destruction_haute_garonne_2014.pdf

Une destruction similaire en Meurthe-et-Moselle le 2 avril

http://www.pleinchamp.com/grandes-cultures/actualites/du-colza-experimental-saccage-par-les-faucheurs-volontaires

et en Charente-Maritime le 19 mai

http://www.cetiom.fr/fileadmin/cetiom/documentation/communique_destruction_savarit_2014.pdf

 

Lire aussi :

Recherche publique : un rôle essentiel pour démystifier les biotechnologies

http://www.agriculteursdefrance.com/fr/LaLettreInternet.asp?ThemePage=2&Rubrique=1&Num=473

 

3. Evaluation des PGM

-------------------------------------------------------

Le SUCCES des COTONNIERS Bt en INDE

------------------------------------------------------

http://ideasforindia.in/article.aspx?article_id=295

 

-------------------------------------------------------------

DECLIN des PAPILLONS MONARQUES aux ETATS –UNIS :

la RESPONSABILITE du DESHERBAGE sur les CULTURES de PGM ?

------------------------------------------------------------

L'étude a constaté un déclin de 20% de la plante-hôte du papillon et considère qu'il s'agit du facteur le plus important qui menace le papillon parmi les autres habituellement incriminés :

http://www.cbc.ca/news/technology/monarch-butterfly-decline-linked-to-spread-of-gm-crops-1.2665131  

 

-------------------------------

TRAVAUX de l'EFSA

----------------------------------

L'EFSA rejette la mesure d'urgence invoquée par la Grèce contre la culture du maïs mon810

http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/3732.htm

 

Avis sur le colza MON 88302 (tolérant l'herbicide glyphosate) pour importation et utilisation (mais pas la culture) :

http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/3701.htm

 

Avis sur le plan de suivi post-autorisation de Monsanto concernant la culture du maïs MON810 en 2012 :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3704.htm

 

4. Opinions

-------------------------------------------------------

« La LUTTE CONTRE les OGM, l'OBSCURANTISME VERT »

-----------------------------------------------------

par Dominique Lecourt

http://www.la-croix.com/Ethique/Environnement/La-lutte-contre-les-OGM-l-obscurantisme-vert-2014-06-03-1160078

 

-----------------------------------------

« DELINQUANTS CITOYENNISTES »

----------------------------------------------

Par Michel Naud

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-delinquants-citoyennistes-123791921.html

et aussi :

 

---------------------------------------------------------

« L'INNOVATION à MANIER SANS PRECAUTION »

---------------------------------------------------------

Par Carole Hernandez-Zakine

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-101580-linnovation-a-manier-sans-precaution-1016138.php?fufEql8Bt161P8XO.99

 

-----------------------------------------------------------

« LAISSEZ-NOUS MANGER TRANQUILLES »

------------------------------------------------------------

Par Jean-Paul Laplace

http://www.cerin.org/uploads/media/140-manger-tranquille.pdf

 

5. Divers

-------------------------------------------------------

BIOLOGIE SYNTHETIQUE : RAPPORT OECD

------------------------------------------------------

Emerging policy issues in synthetic biology (OECD 2014):

http://www.oecd-ilibrary.org/science-and-technology/emerging-policy-issues-in-synthetic-biology/synthetic-biology-a-new-and-promising-technology_9789264208421-4-en

 

-----------------------------------------------------------------

ÉLECTRO-HYPERSENSIBLES : l'ACADEMIE de MEDECINE DESAPPROUVE

le FINANCEMENT OFFICIEL de PRETENDUS DISPOSITIFS ANTI-ONDES

-----------------------------------------------------------------

par André Aurengo

http://www.academie-medecine.fr/le-5-mai-2014-communique-de-presse-electrosensibilite/

 

----------------------------------------------------------

La POLLUTION NITRIQUE de l'EAU en BAISSE

----------------------------------------------------------

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2228
Publié dans : Actu
Voir les 0 commentaires
Mardi 24 juin 2014 2 24 /06 /Juin /2014 07:40

Rappel du contexte

La publication de Séralini et collaborateurs en septembre 2012, accompagnée d’une opération médiatique de grande envergure, a suscité de nombreuses critiques, y compris de personnes qui n’étaient pas intervenues précédemment dans le débat sur les OGM et sans implication dans les biotechnologies. Après avoir publié les critiques et les réponses des auteurs, le journal Food and Chemical Toxicology (FCT) a logiquement retiré cette publication aux conclusions erronées quant à la toxicité du maïs génétiquement modifié NK603 et de l’herbicide associé.

Il n’est pas illégitime que Séralini et coll. republient leur étude retirée. La question qui se pose est double : a-t-il été tenu compte des critiques (ce qui serait une démarche normale en science) et le journal qui publie cette nouvelle version est-il crédible (ne pouvant ignorer les critiques formulées, un journal scientifique digne de ce nom doit veiller à ce que le processus de relecture soit approprié à cette situation).

 

 Lecture critique de la republication

Les auteurs ont essentiellement repris les mêmes conclusions déjà réfutées, en se contentant d’arguments verbaux pour noyer les critiques, sans prendre en compte celles qui sont fondamentales.

Nous prendrons ici uniquement l’exemple des tumeurs. La race de rats utilisée est sujette au développement spontané de tumeurs. Identifier dans un groupe de rats donné un nombre accru de tumeurs, dans un bruit de fond élevé, de manière statistiquement fiable, nécessite un nombre important d’individus. La présente republication est toujours déficiente sur ce point.

Ces tumeurs étaient l’élément le plus spectaculaire de l’opération médiatique menée par les auteurs. Il faut noter qu’ils ont montré des photographies de 3 rats : un rat ayant consommé l’OGM NK603, un autre ayant bu l’herbicide Roundup et un troisième ayant absorbé les deux. Contrairement à la démarche scientifique la plus élémentaire, il n’a pas été montré de rats contrôles (sans consommation de l’OGM ni de l’herbicide). Ces rats contrôles ne sont toujours pas montrés dans la republication (bien évidemment ces rats contrôles étaient porteurs des mêmes tumeurs). Nous sommes donc en présence d’une utilisation de l’image qui ne s’inscrit pas dans une démarche scientifique, mais dans une volonté de propagation d’une thèse (erronée). L’assemblage suivant (en forme de boutade) résume ce à quoi aurait pu resembler une présentation scientifiquement correcte, mais sans le même effet médiatique... 

toutes images de ses rats l'y nient

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réflexions critiques sur le journal

Cette republication parait dans Environmental Sciences Europe qui est un journal qui a l’habitude de publier des articles de militants anti-OGM.

 

Conclusions

Nous ne sommes pas ici dans une controverse scientifique. J’ai proposé dans mon dernier ouvrage de décrire ce phénomène nouveau par le terme de  "science" parallèle :

-  La mise en cause des OGM (et d’autres technologies) n'est pas basée sur des faits, mais sur des choix personnels.

-  La "science" parallèle est imperméable aux critiques du reste de la communauté scientifique (2 droites parallèles ne se rejoignent jamais). 

-  Seule compte la médiatisation de l'opération : il ne s'agit pas de convaincre les autres scientifiques, le but de toute publication scientifique traditionnelle. L’opération est d'autant plus efficace qu'elle s'approprie pour les non-initiés le prestige d'une démarche "scientifique".

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Vérité ou Intox ?
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés