Introduction

Ce site n’est pas militant, car il ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Ce site présente de manière simple les faits et études scientifiques (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Joseph Fourier, Grenoble.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 12:48

uk-flagVersion originale en Anglais : Politics vs. Science, by Steven Novella

 

 

drapeau francaisQue se passe-t-il quand des points de vue politiques ou idéologiques sont contredits par un consensus d’avis scientifiques basés sur les preuves ?  Il apparait qu’une réaction habituelle – qui dépend de la force avec laquelle ces vues idéologiques sont ancrées -  est de rejeter la science. Non seulement les gens rejettent la science dans le cas spécifique qui les intéresse, mais en plus ils rejettent la science elle-même. Ils considèrent que si la science est en désaccord avec leur point de vue (et donc qu’ils « savent » être la vérité), alors la science doit être rejetée.


Le plus récent exemple de ce type de réaction vient de l'Union Européenne. Le rôle de "Conseiller Scientifique JunckerEuropéen en Chef", tenu par le Professeur Anne Glover, a été récemment supprimé par Jean-Claude Juncker, le nouveau Président de la Commission européenne.  Il existe des explications contradictoires quant à la raison exacte de cette suppression, mais après revue de la presse cela me semble assez clair. Ses conseils sur la science, plus particulièrement en ce qui concerne les organismes génétiquement modifiés (OGM),  étaient politiquement gênants.


Selon les discours prononcés par Glover, son poste, créé début 2012, a toujours été contesté. Elle a déclaré dans un discours prononcé en Nouvelle Zélande :
"Je dirais que la politique interne a nui à l'efficacité de mon rôle. Beaucoup de gens de la Commission ne voulait simplement pas d’un Conseiller Scientifique Européen, donc ça a été un peu difficile. J'ai eu toute l'indépendance nécessaire, mais j'ai été souvent exclue de l'information essentielle. »

 

Elle s’est aussi souvenue :
« J’arrivais à une réunion et c'était presque comme s'ils avaient oublié que je devais y participer » dit-elle, ajoutant « qu'elle n’a rencontré son patron direct – José Manuel Barroso, le Président de la Commission Européenne –  que 51 jours après mon arrivée à Bruxelles parce qu'il « avait d'autres choses à faire ».

 

De toute évidence, Glover était énergique et efficace, présentant les avis et conseils des scientifiques européens pour aider à définir la politique scientifique. Cela est la raison évidente d’avoir un Conseiller Scientifique.  De plus en plus souvent, d’importantes politiques gouvernementales dépendent de questions scientifiques. Il n'est simplement pas possible pour les politiciens de construire une politique efficace sans avoir une bonne compréhension de la science actuelle.


Mais en politique, les faits sont gênants.  Avoir un Conseiller Scientifique disant publiquement quel est le consensus actuel des avis scientifiques sur une question précise, peut compliquer la vie d’un homme politique qui veut nier la science en faveur de son idéologie.doutes serieux
C'est précisément pourquoi la communauté scientifique, notamment en Europe, est tellement consternée par cette décision. Il s'agit précisément du rôle de la science au sein d’un gouvernement. Les politiciens montrent ainsi qu'essentiellement ils se préoccupent plus de l'idéologie que des faits. Cela devrait indigner toute personne intelligente.


La décision a été vivement critiquée par le Dr Roberto Bertollini, l’Expert scientifique en chef et le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé auprès de l'UE :
« L’idéologie et les groupes d'intérêts continuent de dominer le débat public en Europe et ailleurs, quelles que soient les tentatives de partager les conseils basés sur les connaissances et sur la science ».

 

Il est clair que la décision de limoger Glover a été motivée par la politique anti-OGM en Europe. Greenpeace et les autres organisations écolos se sont opposés à Glover et ont envoyé une lettre à Mr. Juncker affirmant:

"L'actuel Conseiller Scientifique Européen en Chef présente des opinions partiales et partisanes sur l'utilisation des organismes génétiquement modifiés en agriculture, affirmant à plusieurs reprises qu'il y aurait un consensus scientifique quant à leur sécurité. Nous espérons que vous, le futur Président de la Commission Européenne, déciderez de ne pas nommer à nouveau un Conseiller Scientifique en Chef. "
Pour être clair, Greenpeace ne veut pas que la Commission Européenne ait un Conseiller Scientifique en Chef, simplement parce qu'ils sont en total désaccord avec la science sur les biotechnologies végétales.

 

Selon une source du quotidien anglais « The Télégraph » :
"Elle est controversée en raison de ses vues sur les Biotechnologies Végétales.  Juncker n'aime pas l'idée que les cultures génétiquement modifiées soient approuvées par l'UE sur des bases scientifiques. Pire encore, elle a mécontenté les Français. »

 

Conclusion
Notre civilisation moderne est complexe et devient de plus en plus complexe chaque jour au fur et à mesure que la technologie progresse, que la population augmente, que la mondialisation s’étend, et que les effets de notre industrie pèsent plus lourdement sur l'environnement. Notre qualité de vie collective dépendra de plus en plus de notre capacité à conduire notre civilisation de façon efficace et efficiente.


aveuglementPeut-être la plus grande menace pour notre efficacité est-elle l'idéologie, qui semble être un problème majeur dans le cerveau humain. Personne n'est à l’abri de son emprise. L'idéologie est une lentille déformant la réalité, qui affecte la façon dont nous voyons toute chose ainsi que notre façon de penser rationnellement.


Notre meilleur espoir est la Science qui met potentiellement des verres correcteurs sur notre idéologie. La science est la vérification de la réalité. Je ne vois rien de plus important à l'élaboration d'une politique efficace et effective que d'aider ce processus avec les meilleures données scientifiques disponibles.


Toute personne ou organisation qui s’opposerait à la science, ou au rôle d'un conseiller scientifique - parce que cela contredit leur idéologie – représente une force régressive dans notre civilisation. Ils doivent être fermement critiqués et contredits.


De plus, s’il devait y avoir un doute que les forces anti-OGM sont essentiellement antiscientifiques, leur opposition au rôle de Conseiller Scientifique Européen en Chef en est la preuve concrète.

Par Steven Novella - Publié dans : Politique, Idéologies et business
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 novembre 2014 7 09 /11 /Nov /2014 11:20

A noter : un joyeux anniversaire souhaité par le site italien salmone.org dont nous faisons notre la devise …per chi non ha paura di pensare controcorrente

 

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° Spécial « 10ème ANNIVERSAIRE »
**********************************************************************

 

LettreInfoPGM a été créée en 2004 avec le soutien du Directeur de l'UFR de Biologie de l'Université Joseph Fourier (Grenoble 1) et des Directeurs des 4 laboratoires grenoblois impliqués dans des recherches sur les plantes.

Avec l'aide d'un comité de lecture, SANS SUBVENTION spécifique, LettreInfoPGM est devenue LA PLUS GRANDE BANQUE DE DONNEES SUR L'ACTUALITE DES OGM.

 

Pour rejoindre gratuitement les plus de 2000 abonnés :

https://listes.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

Les archives depuis 2004 :

https://listes.ujf-grenoble.fr/sympa/arc/lettreinfopgm

Les archives à partir de 2009 :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/pages/LettreInfoPGM_NewsLetter_gratuite-2205469.html

 

Cette lettre spéciale « anniversaire » publie ci-dessous quelques extraits des lettres de 2004.

 

La lettre n°1 (7 septembre 2004) rendait compte de la DESTRUCTION D'ESSAIS AU CHAMP ET DES VIOLENCES qui les ont accompagnées. Aujourd'hui il n'y a plus d'essais au champ. A ces destructions ont succédé des intrusions dans les laboratoires (voir Lettre n° 228

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettre-n-228-28-octobre-2014-124886574.html)

 

La Lettre n°5 (4 novembre 2004) citait la première étude sur les BENEFICES ECONOMIQUES de la culture de PGM en Espagne (le plus grand cultivateur de PGM en Europe).

 

Les lettres n° 7 (10 novembre 2004) et n°10 (6 décembre 2004) rendaient compte de l'avis de sociétés scientifiques en faveur de la SECURITE SANITAIRE des aliments dérivés de PGM. LettreInfoPGM a continué à suivre ce dossier sans relâche, et ainsi la lettre n°228 cite la dernière étude en date, qui arrive à la même conclusion.

 

La Lettre n° 7 rendait compte d'un problème environnemental possible : la DISSEMINATION d'une herbe GM tolérant un herbicide.

 

La Lettre n° 8 (16 novembre 2004) mentionnait la première étude montrant des BENEFICES EN TERMES DE SANTE DES AGRICULTEURS lorsqu'ils utilisent des variétés Bt au lieu d'insecticides.

 

Dès le 24 novembre 2004, LettreInfoPGM (n°9) annonçait la mise au point par Syngenta d'une nouvelle version du RIZ DORE, à teneur augmentée en pro-vitamine A. La publication fut mise en ligne par Nature Biotechnology le 27 mars 2005 :

http://www.nature.com/nbt/journal/v23/n4/full/nbt1082.html

 

EXTRAITS

*********************
N° 1. 7 septembre 2004
*********************

--------------------------------------------------------------------------------
DESTRUCTIONS d'ESSAIS de PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES :

ESACALADE dans la CONFRONTATION
-------------------------------------------------------------------------------

L'essai au champ mis en place par la Société Biogemma sur la commune de Marsat (63200), après autorisation par décision du 19 mai 2003, a été détruit samedi 14 août 2004. Cette action illégale a été menée par certains élus (Verts en l'occurrence) et a impliqué des violences sur les chercheurs et agriculteurs qui tentaient de défendre le site.

Cet essai concernait la validation fonctionnelle de la glutamine synthétase dans le cadre de projets Génoplante ZmS1P7 et ZmS3P1 (http://www.genoplante.com/). Sur la même parcelle, se trouvaient également quelques dizaines de plantes en multiplication, exprimant la PEPC de sorgho. Toutes les plantes transgéniques étaient castrées (coupure manuelle des panicules mâles), ne produisaient donc pas de pollen et n’étaient par conséquent pas susceptibles d’entraîner une « contamination » d’autres cultures.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------
GUYANE FRANÇAISE : DESTRUCTION de CAFEIERS GENETIQUEMENT MODIFIES
-------------------------------------------------------------------------------------------
Les caféiers génétiquement modifiés de l’essai d’un organisme de recherche public, le Cirad, ont été coupés pendant le week-end des 28 et 29 août 2004 en Guyane française par des personnes non identifiées. Cet essai avait pour objectif d'étudier la résistance du café génétiquement modifié à la mineuse des feuilles, un parasite qui fait de plus en plus de dégâts, mais aussi les éventuels impacts sur l'environnement, comme la diffusion de pollen sur de longues distances, ou l'impact sur les abeilles et sur leur miel.
La Guyane avait été choisie pour mener cette expérience en raison de l'absence de cultures de caféiers environnantes. Cette action a ruiné 6 années de recherches.

 

********************
N° 5. 4 novembre 2004
********************

-----------------------------------------------------------------------------------
CULTURE OGM en ESPAGNE : ETUDE d'IMPACT ECONOMIQUE
-----------------------------------------------------------------------------------
Cette étude a été publiée dans Annals of Applied Biology (2004) 145 : 197-207 après « peer reviewing ». Du maïs Bt résistant à la pyrale a été utilisé par des agriculteurs espagnols depuis 1998 sur environ 25 000 ha (superficies limitées par la disponibilité des semences fournies par Syngenta). Ces agriculteurs ont gagné 47 euros/hectare de plus (1,2 million d'euros/an pour l'ensemble).

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1744-7348.2004.tb00376.x/abstract

 

*********************
N° 7. 10 novembre 2004
*********************

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
RAPPORTS d'ACADEMIES sur les OGM : L'Allemagne
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La Commission « Biotechnologie verte » de l'Union des Académies des Sciences et des Sciences Humaines d'Allemagne publie un rapport de 4 pages intitulé : « Y a t-il des risques pour le consommateur de plantes génétiquement modifiées ? » et qui conclut que la consommation d'aliments dérivés de plantes génétiquement modifiées autorisées dans l'UE et aux USA ne comporte pas plus de risques que celle d'aliments dérivés de plantes conventionnelles (ou issus de cultures biologiques). Au contraire, dans certains cas des avantages existent en termes de santé pour les PGM.
http://www.akademienunion.de/_files/memorandum_gentechnik/GMGeneFood.pdf

 

---------------------------------------------------------------------------
HANDICAP POUR L'AUTORISATION D'UNE HERBE GM ?
---------------------------------------------------------------------------
Des chercheurs américains de l'Office de la Protection de l'Environnement américain ont conduit une étude sur la dispersion de transgènes via le pollen d'Agrostide, une herbe utilisée sur les greens de golf et les pelouses (NB. les variétés génétiquement modifiées ne sont pas encore commercialisées).
Les auteurs rapportent des cas fréquents de pollinisation dans un rayon de 2 km, et à des taux plus faibles jusqu'à 21 km. http://www.pnas.org/content/101/40/14533.full.pdf+html

 

*********************
N° 8. 16 novembre 2004
*********************

-----------------------------------------------------------------
LA SANTE DES AGRICULTEURS ET LE COTON Bt
----------------------------------------------------------------
Un article dans International Journal of Occupational and Environmental Health (2004, 10 :296-303) indique que l'adoption du coton génétiquement modifiée Bt (résistant à certains insectes ravageurs) réduit les risques d'intoxication par les pesticides chez les agriculteurs en Chine. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15473084

 

*********************
N° 9. 24 novembre 2004
*********************

------------------------------------
LE RIZ DORE EN HAUSSE
------------------------------------
La société Syngenta annonce le développement d'une nouvelle lignée de « Golden Rice » a teneur augmentée en pro-vitamine A (beta-carotène) dans la graine, et son don au Comité Humanitaire du Riz Doré pour combattre la déficience en vitamine A dans certains pays pauvres.

***********************
N° 10. 6 décembre 2004
***********************

------------------------------------------------------------------------------------
SCIENTIFIQUES ITALIENS : LES OGM CORRECTEMENT EVALUES
------------------------------------------------------------------------------------
18 Sociétés/Associations scientifiques italiennes (dont l'Accademia Nazionalle delle Scienze) publient un Document de Consensus qui fait le point sur le thème « sécurité alimentaire et OGM » (les aspects environnementaux ne sont pas abordés).
www.isaaa.org/kc/Publications/pdfs/documents/consensus_GB.pdf

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Actu
Voir les 0 commentaires
Mardi 28 octobre 2014 2 28 /10 /Oct /2014 18:45

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 228. 28 octobre 2014
**********************************************************************
LettreInfoPGM : conforme aux faits, sans conformisme. Pour s'abonner gratuitement:
https://listes.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

Sommaire

1. La science face à la politique

2. Livres, rapportset publications 

3. Evaluations de PGM

4. Opinions

 

1. La science face à la politique

------------------------------------------------------------

SUPPRESSION du POSTE de CONSEILLER SCIENTIFIQUE de la COMMISSION EUROPEENNE

------------------------------------------------------------

Suite à la demande des écologistes politiques au nouveau Président de la Commission européenne, JC Juncker, de supprimer le poste de Conseiller scientifique en chef

(voir http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettre-n-226-10-aout-2014-124338594.html), en réponse à une lettre ouverte d'associations françaises, Juncker reconnait qu'il va effectivement supprimer le poste pour le remplacer par un conseil « scientifique indépendant ». Lire la lettre ouverte et la réponse :

http://www.sauvonsleclimat.org/actualiteshtml/lettre-ouverte-au-president-de-la-commission-europeenne/

 

-----------------------------------------------------------------

NOUVELLE INTRUSION de MILITANTS ANTI-OGM

dans un LABORATOIRE de la RECHERCHE PUBLIQUE

-----------------------------------------------------

Au sujet des épisodes précédents à Angers et Lyon :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettre-n-225-30-juin-2014-124038449.html

Le 2 octobre 2014, la nouvelle intrusion a eu lieu à l'INRA d'Avignon en opposition au projet de recherche Genius :

http://www.laprovence.com/article/edition-avignon-grand-avignon/3066949/touche-pas-a-mes-tomates.html

Le projet Genius : http://www.genius-project.fr/le-projet/presentation

 

A noter aussi cette déclaration sur les OGM lors de l'Assemblée Générale de l'Union des Académies d'Agriculture européennes, qui constate que la recherche est entravée (pages 4 et 5) :

http://www.academie-agriculture.fr/system/files_force/publications/newsletter/2014/20141015lettre25.pdf

 

-------------------------------------

Qu'est-ce que le RIZ DORE ?

-------------------------------------

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2236

 

--------------------------------------

Le JEU POLITIQUE CHINOIS (suite) 

------------------------------------------

La Chine aurait suspendu l'autorisation d'importation d'un soja GM en raison d'une faible acceptabilité publique ("low public acceptance").

http://mobile.reuters.com/article/idUSL3N0RK1C420140926?irpc=932

Une campagne officielle de presse en faveur des PGM :

http://www.reuters.com/article/2014/09/30/china-gmo-idUSL3N0RU1PD20140930

et aussi :

China's GMO Stockpile. With its world-leading research investments and vast size, China will dominate the future of genetically modified food—despite the resistance of its population. By David Talbot (MIT Technology Review)

http://www.technologyreview.com/featuredstory/531721/chinas-gmo-stockpile/

 

-----------------------------------------------------

PGM en INDE : TRANCHER le NOEUD GORDIEN ?

-----------------------------------------------------

Genetically engineered crops in India: A Gordian knot needing an Alexandrian solution

http://www.plantbiotechnology.org.in/Genetically%20Engineered%20Crops%20in%20India.pdf

 

 

2. Livres, rapports et publications

-----------------------------------
Les OGM : ETAT des LIEUX

-------------------------------------

Deux sections du CGAAER ont récemment consacré une partie de leurs travaux à faire un point de situation sur les OGM : http://agriculture.gouv.fr/Les-OGM-etat-des-lieux

 

----------------------------------------------------------------

RAPPORT ANNUEL GAIN de l'USDA sur les BIOTECHNOLOGIES AGRICOLES en FRANCE

----------------------------------------------------------------

http://gain.fas.usda.gov/Recent%20GAIN%20Publications/Agricultural%20Biotechnology%20Annual_Paris_France_10-1-2014.pdf

et aussi :

Spurring Innovation in Food and Agriculture:  A Review of the USDA Agriculture and Food Research Initiative Program(2014)

http://www.nap.edu/catalog.php?record_id=18652&utm_expid=4418042-5.krRTDpXJQISoXLpdo-1Ynw.0

 

------------------------------------------------------------

Les ACTES du 12ème SYMPOSIUM ISBGMO: Biosafety research past, present and future

------------------------------------------------------------

L'International Symposium on Biosafety of Genetically Modified Organisms (ISBGMO) est une réunion biennale organisée par  l'International Society for Biosafety Research (ISBR; www.isbr.info/). http://link.springer.com/journal/11248/23/6/page/1

 

------------------------------------------------------------------------

La POPULATION HUMAINE ne se STABILISERAIT PAS au COURS du SIECLE

-----------------------------------------------------------------------

La publication :

World population stabilization unlikely this century. Gerland et coll. Science10 October 2014: Vol. 346 no. 6206 pp. 234-237 http://www.sciencemag.org/content/346/6206/234.abstract

 

--------------------------------------------------

AGRICULTURE et BIOTECHNOLOGIE

---------------------------------------------------

Pour David Weisser (National Center for Policy Analysis) les restrictions imposées à l'élaboration et à la culture des PGM ont ralenti les progrès mondiaux dans l'élimination de la faim. Il présente la réussite des biotechnologies : cotonniers en Inde, canne à sucre au Brésil et maïs aux États-Unis.

The Future of Farming and Rise of Biotechnology. By David Weisser

http://www.ncpa.org/pub/ib152

 

-----------

LIVRES

-------------

L'avenir de l'anti-science. Par Alexandre Moatti. http://www.institutdiderot.fr/?p=4978

Vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x20r9zw_alexandre-moatti-l-avenir-de-l-antiscience_school

 

The Oxford Handbook of Food, Politics, and Society. Ronald J. Herring (Ed.)

http://global.oup.com/academic/product/the-oxford-handbook-of-food-politics-and-society-9780195397772

Commercial Plant-Produced Recombinant Protein Products. Case Studies. Howard, John A., Hood, Elizabeth E. (Eds.). Springer 2014

http://www.springer.com/life+sciences/plant+sciences/book/978-3-662-43835-0

Plant Biotechnology for Health. From Secondary Metabolites to Molecular Farming. Alvarez, Maria Alejandra. Springer 2014.
http://www.springer.com/chemistry/biotechnology/book/978-3-319-05770-5

 

3. Evaluations de PGM

------------------------------------------------------------------------

Le PROJET EUROPEEN GRACE PUBLIE ses PREMIERS RESULTATS

-----------------------------------------------------------------------

Une étude toxicologique classique, publiée dans Archives of Toxicology, a consisté en l'alimentation de rats pendant 90 jours par deux variétés de maïs GM portant le caractère MON810 (déjà largement évalué avant et après son autorisation à la fin des années 90). Sans surprise, cette étude réalisée pour des raisons politiques n'a pas révélé d'effets délétères sur les animaux.

http://www.grace-fp7.eu/content/eu-research-project-grace-publishes-first-study-findings

La publication:

http://www.grace-fp7.eu/sites/default/files/GRACE-FeedingTrials_AB_ArchToxicol_2014.pdf

 

-------------------------

TRAVAUX de l'EFSA

-------------------------

OGM, cadre légal, activités de l'EFSA et documents d'orientation :

http://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/gmo.htm

Vidéos : http://www.efsa.europa.eu/en/news/videos.htm

(descendre la page jusqu'à « what are GM plants? »)

et aussi :

« Vers une EFSA plus ouverte ou plus noyautée ? »,

http://www.agriculture-nt.com/une-efsa-plus-ouverte-ou-plus-noyautee/

 

-----------------------------------------------------------------

PRESENCES SPORADIQUES de BLE GM NON-AUTORISE aux Etats-Unis

----------------------------------------------------------------

Un an après la découverte d'un blé GM tolérant l'herbicide glyphosate dans un champ en Orégon,

(Voir http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettre-n-213-30-juin-2013-118813336.html)

les services de l'USDA concluent à un incident isolé, cette PGM n'étant pas présente dans les récoltes de blé. Un autre incident du même type, mais sans lien (il s'agit du même caractère mais présent dans une autre variété), a été identifié dans une zone expérimentale de l'Université de Montana State où des essais avaient eu lieu jusqu’en 2003. Une enquête a été ouverte.

http://www.reuters.com/article/2014/09/26/usa-monsanto-wheat-idUSL2N0RR1TD20140926

http://www.bloomberg.com/news/2014-09-26/monsanto-gmo-wheat-found-in-montana-as-oregon-probe-ends.html



4. Opinions

----------------------------------------------------------

NON, les EUROPEENS n'ont PAS PEUR du PROGRES TECHNIQUE

----------------------------------------------------------

Par Didier Schmitt conseiller scientifique et coordinateur de la prospective, Commission européenne : http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20141006trib17b1bffa3/non-les-europeens-n-ont-pas-peur-du-progres-technique.html

 

----------------------------------------------------------------

Le MONDE a CHANGE, mais pas le MOUVEMENT ENVIRONNEMENTALISTE

-------------------------------------------------------------------

The world has changed significantly since the early to mid-'70s, but the environmental movement has not changed. Par Stewart Brand

http://futurefood2050.com/futurist-stewart-brand-is-betting-on-biotech/

 

------------------------------------------

The NEXT GREEN REVOLUTION

-------------------------------------------

http://www.nationalgeographic.com/foodfeatures/green-revolution/

 

--------------------------------------------------------------------

La FAO APPELLE à un « CHANGEMENT de PARADIGME »

vers l'AGRICULTURE DURABLE et l'EXPLOITATION AGRICOLE FAMILIALE

----------------------------------------------------------------------

Des options comme l'agroécologie et l'agriculture intelligente face au climat devraient être explorées tout comme les biotechnologies et l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés, a indiqué le Directeur général de la FAO M. José Graziano da Silva en faisant observer que la production alimentaire devrait augmenter de 60 pour cent à l'horizon 2050 pour répondre aux besoins d'une population mondiale qui atteindra 9 milliards de personnes. « Nous devons explorer ces solutions au travers d'une approche inclusive fondée sur des preuves scientifiques, non sur des idéologies » ainsi que sur « le respect des caractéristiques et du contexte local », a-t-il précisé.

http://www.fao.org/news/story/fr/item/250327/icode/

 

------------------------------------

BLOG de DIALOGUE OGM

------------------------------------

http://toutsepassecommesi.cafe-sciences.org/2014/09/30/introduction-a-une-semaine-de-dialogues-ogm/

Publié dans : Actu
Voir les 0 commentaires
Vendredi 17 octobre 2014 5 17 /10 /Oct /2014 18:16

10 questions BlB Note de lecture de

10 questions à Bernard Le Buanec sur les OGM

(Académie des technologies), EDP sciences, 2014, 65 pages, 14 euros

Dans la collection « 10 questions à… », Bernard le Buanec, agronome, biologiste végétal et auteur de nombreux ouvrages, nous propose un ouvrage concis (44 pages de texte) d’une clarté et précision remarquables. Il s’agit là d’une indispensable introduction à la question des OGM pour quiconque, non spécialiste, souhaite obtenir des réponses objectives aux diverses questions de ce débat.

 

D’un ton neutre et sans polémique, l’auteur explique ce qu’est un OGM, quelles sont leurs utilisations dans le monde, leurs effets sur l’environnement, sur la santé, leurs impacts économiques. L’ouvrage aborde également la question sensible de la propriété intellectuelle que l’auteur connaît particulièrement bien : il explique que les OGM ne sont pas stériles et pourquoi, dans la réglementation en vigueur en Europe, l’étendue de la protection d’une variété génétiquement modifiée est quasi identique à celle d’une variété conventionnelle, pour l’agriculteur comme pour l’obtenteur. Ne sont pas oubliées non plus les questions du libre choix, tant pour le consommateur que pour l’agriculteur. L’ouvrage dépeint aussi un panorama des recherches en cours pour répondre aux défis quantitatifs et qualitatifs de la production alimentaire. L’ouvrage contient un glossaire et des références pour approfondir les questions abordées.

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Documents
Voir les 0 commentaires
Mardi 30 septembre 2014 2 30 /09 /Sep /2014 14:43

English version here (Greenpeace crying censorship? Please…)

 

Par Max Miller (trad. MK)


Une querelle au sujet d’une censure a éclaté entre Greenpeace et le gouvernement indien après que Ben Hargreaves, un représentant de Greenpeace, a été bloqué par des fonctionnaires de l'immigration à l'aéroport de Delhi et renvoyé au Royaume-Uni en dépit d'un visa en cours de validité. 

 

L'expulsion de Hargreaves fait suite à l'interdiction par le gouvernement indien en juin des transferts de dons de Greenpeace International à Greenpeace Inde. Cela est survenu après la fuite d’un rapport des services de renseignement indiens considérant Greenpeace comme «une menace pour la sécurité économique nationale», en estimant que ses campagnes de protestations contre les centrales nucléaires et au charbon auraient été à l'origine d'une réduction annuelle du PIB de l'Inde jusqu’à trois pour cent. 

 

Les responsables de Greenpeace sont furieux de ce qu'ils appellent une «répression systématique» de leurs activités en Inde. Samit Aich, directeur exécutif de Greenpeace Inde, a déclaré au Guardian : «Nous avons vu depuis quelques mois un clair mouvement visant à saboter le travail de Greenpeace en Inde par divers moyens ».

 

Alors que les actions du gouvernement sur les groupes qui sont en désaccord avec lui devraient être une préoccupation pour tous ceux qui chérissent la liberté d'expression, Greenpeace n’est pas le mieux placé pour se plaindre à ce sujet. Il a longtemps été connu pour son allergie au débat et sa propension à réduire au silence et à discréditer ses propres critiques plutôt que d'engager le dialogue avec eux. En février 2014, Greenpeace a lancé une pétition demandant au Premier ministre britannique David Cameron d’évincer son alors ministre de l'Environnement Owen Paterson, parce qu'il a questionné certaines allégations sur le changement climatique. En juillet, Greenpeace a été l'une des huit ONG, qui ont appelé le président élu de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à supprimer le rôle de conseiller scientifique en chef du président de la commission parce que le titulaire, Anne Glover, était un partisan des cultures génétiquement modifiées. 

 

Il est difficile de ne pas avoir quelque sympathie pour la position du gouvernement indien sur Greenpeace. Non seulement l'ONG s’évertue à contrecarrer le progrès industriel qui pourrait contribuer à sortir l’Inde de la pauvreté, mais elle reste aussi une institution non élue qui exerce pourtant une grande influence dans les affaires mondiales. Néanmoins, la censure n'est jamais la réponse à des problèmes politiques. Et c'est une leçon que Greenpeace, ainsi que le gouvernement indien, devraient apprendre.

**********************************************

Lire aussi : Sauvez les baleines, oubliez les enfants

Par Marcel Kuntz - Publié dans : Editos
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés