Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus. Ses analyses n'engagent pas ses employeurs.

Dernier ouvrage:

Glyphosate, le bon grain et l'ivraie

 

Précédent : L'affaire Séralini: l'impasse d'une science militante

Autre ouvragecouv grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:52

Dans le cadre d'un accord politicien en préalable au Grenelle de l'environnement, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait accordé aux lobbies écologistes l'interdiction de culture des OGM (entre autres) contre leur silence sur le nucléaire civil lors de ce même Grenelle.
Après le Grenelle, le gouvernement instrumentalisa un comité scientifique provisoire...

Lire la suite de ma tribune sur Newsring.                                   Lire  mes autres écrits.

 

Ma tribune sur Atlantico sur la politique menée par Nicolas Sarkozy et celle prévisible de François Hollande.


Les arguments fallacieux du gouvernement pour ‘justifier’ sa nouvelle interdiction politique de la culture du MON810 (trouver tous les documents ICI) montre son mépris des faits scientifiques

 

et son peu de considération pour le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB), dont le gouvernement vante l’organisation, comme une évaluation des risques « améliorée ». Mais il n’a pas jugé utile de le consulter avant de rendre publique sa note sensée justifier ‘scientifiquement’ son interdiction politique. 

 

Lire à ce sujet la lettre adressée par le Président du HCB, Jean-François Dhainaut, au premier Ministre.      Un commentaire sur Agriculture & Environnement.

 

Pour ne pas mettre tous les politiques dans le même sac

Le Député Claude Gatignol (UMP) intervient pour soutenir la lettre du CS du HCB au Premier Ministre.

Exclusif ! Lire sa lettre au HCB. Lire sa lettre critique au Premier Ministre.

 

La discorde au sein du HCB

A noter que le Vert est déjà dans le fruit du Conseil Scientifique (CS) du HCB : sa composition est orientée par le Ministère de l’Ecologie sur la base de critères non-exclusivement scientifiques (comme d’être peu favorable aux OGM...). Orientation qui s’est renforcée lors de récentes nominations.


Exemple de lutte intestine ainsi créée :

alors qu’une majorité du CS, légitimement choquée par la non-consultation du CS par le gouvernement, avait exigé la lettre susmentionnée, d’autres ont bataillé (pour des raisons diverses) pour qu'il n'y ait pas de lettre. Deux visions opposées, exacerbées par l’irruption de facteurs politiques dans l’évaluation scientifique.


La lettre a été envoyée au premier Ministre, le Président du HCB s’étant rangé à l’avis de la majorité, mais... elle fut rendue publique plus tardivement …


Pour rappel, l’autre commission du HCB, le Comité Economique, Ethique et Social, a récemment connu des démissions en cascade, qui s’expliquent par la stérilité des débats en son sein, due à des positions irréductibles, de nature idéologique. Ecouter le témoignage de Jeanne Grosclaude sur TvAgri.


On peut donc une fois de plus regretter la collusion d’un gouvernement de la République avec une idéologie qui mène à la confrontation systématique, jusque dans le travail scientifique qui devrait s’effectuer dans la sérénité et la neutralité.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 21:00

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 199. 18 mars 12
**********************************************************************
Pour s'abonner gratuitement à cette Newsletter: https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

Au sommaire:

1.Politique

2.Les Biotechs dans le monde

3.Recherches, évaluations et gestion des risques

4.Livres et colloques

5.Divers

 

1.Politique
--------------------------------------------------------------------------------
Le GOUVERNEMENT FRANÇAIS DEMANDE une MESURE d'URGENCE
contre la CULTURE du MAÏS MON810
--------------------------------------------------------------------------------
Une « consultation publique » a également été lancée :
http://agriculture.gouv.fr/consultation-mesure-d-urgence-MON810
La demande a été envoyée à la Commission européenne le 20 février sur la base de cette note :
http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/NAF20-02-2012.pdf
Le gouvernement suspend la culture du MON810 par arrêté en date du 16 mars 2012 :

http://agriculture.gouv.fr/Suspension-mise-en-culture-Mon810

L’arrêté : ici


Une ANALYSE POINT PAR POINT INFIRME les ARGUMENTS du GOUVERNEMENT FRANÇAIS :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-clause-de-sauvegarde-2012-99816159.html
L'Union Française des semenciers réclame de la visibilité sur le dossier OGM
http://www.ufs-semenciers.org/actualites/Documents/CP%20UFS-Semenciers_reclament_visibilite_dossier%20ogm.2012.02.24.pdf
Autre commentaire :
http://www.gmanetwork.com/news/story/248480/scitech/technology/paradox-between-gmo-crop-bans-and-huge-use-in-animal-feed

-----------------------------------------
UE : TOUJOURS la DIVISION sur la CULTURE des PGM
----------------------------------------
Les Etats membres ne sont pas parvenus à un accord sur un projet visant à les laisser décider individuellement d'interdire ou non les PGM bénéficiant d'une autorisation européenne :
http://www.actu-environnement.com/ae/news/union-europeenne-ogm-protocole-kyoto-credits-carbone-15175.php4
Rappel du contexte : http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-davison-57043610.html

 

--------------------------------------------------------------------
RAPPORT PARLEMENTAIRE :  l'INNOVATION
à l'EPREUVE des PEURS et des RISQUES
---------------------------------------------------------------------
Par MM. Claude Birraux et Jean-Yves Le Déaut, Députés, pour OPECST :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-off/i4214.asp

----------------------------------------------------------------------
La COMMISSION EUROPEENNE ADOPTE une NOUVELLE
STRATEGIE sur une « BIOECONOMIE DURABLE »
---------------------------------------------------------------------
http://ec.europa.eu/research/bioeconomy/press/newsletter/2012/02/sustainable_economy/index_en.htm#fr
http://www.era.gv.at/attach/201202_commision_staff_working.pdf

2.Les Biotechs dans le monde
--------------------------------------------------------------
Les STATISTIQUES ANNUELLES de l'ISAAA
--------------------------------------------------------------
Les superficies des cultures de PGM étaient de 160 millions d'hectares en 2011, soit une augmentation de 8% par  rapport à 2010. Lire les détails : http://www.isaaa.org/resources/publications/briefs/43/default.asp

--------------------------------------------------------------------------------
DOSSIER SPECIAL BIOTECHS pour l'AMELIORATION des PLANTES
--------------------------------------------------------------------------------
Dans la revue Nature Biotechnology : http://www.nature.com/nbt/journal/v30/n3/full/nbt.2166.html

----------------------------------------------------------------
BULLETIN d'INFORMATION de l'USDA
sur les BIOTECHNOLOGIES AGRICOLES aux ETATS-UNIS
---------------------------------------------------------------
http://www.usda-france.fr/media/February%202012%20Biotech%20Newsletter.pdf
Sur les BIOCARBURANTS et BIOPRODUITS :
http://www.usda-france.fr/media/Biofuels%20newsletter%20March%202012.pdf

-------------------------------------------------------------
Les FACTEURS INFLUENÇANT l'ADOPTION
des BIOTECHS AGRICOLES en AFRIQUE
------------------------------------------------------------
Factors influencing agbiotech adoption and development in sub-Saharan Africa
Ezezika  et coll. Nature Biotechnology 30, 38-40 (2012)
http://www.nature.com/nbt/journal/v30/n1/full/nbt.2088.html

Lire aussi: http://paepard.blogspot.com/2012/02/afdb-ifpri-stakeholder-consultation-on.html

3.Recherches, évaluations et gestion des risques
--------------------------------------------------------------------------------
ARGENTINE : DEVELOPPEMENT de POMMES de TERRE GM
RESISTANTES au VIRUS Y
-------------------------------------------------------------------------------
http://www.new-ag.info/en/news/newsitem.php?a=2508

--------------------------------------------------------
DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP dans l'UE
-------------------------------------------------------
Voir notamment les essais en Espagne : http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/gmp_browse.aspx

-------------------------------------------------------------------------------
Les PROBLEMES de DESHERBAGE liés à l'EXTENSION d'ADVENTICES
RESISTANTES au GLYPHOSATE  (suite de LettreInfo PGM n° 198)
-------------------------------------------------------------------------------
Monsanto envisage la mise sur le marché en 2014 d'un soja Roundup Ready  Xtend portant aussi une tolérance au Dicamba : http://monsanto.mediaroom.com/index.php?s=43&item=1025
David Mortensen (Penn State University) considère que la meilleure réponse est une gestion intégrée :
http://www.sciencedaily.com/releases/2012/02/120209135840.htm
Les stratégies basées sur des tolérances à d'autres herbicides des autres semenciers :
http://southwestfarmpress.com/grains/new-traits-soybeans-gleaming-future

-------------------------------------------------------------------------
PEUT-ON AJUSTER la REGLEMENTATION sur les PGM
sur une BASE SCIENTIFIQUE ?
--------------------------------------------------------------------------
Is it Time to Adjust the Current Regulatory Risk Assessment for GM Food and Feed?
par M. Kuntz et A Ricroch, ISB News Report , Feb. 2012
http://www.isb.vt.edu/news/2012/Feb12.pdf
Lire aussi dans le même numéro :

EFSA Issues Opinion Insect-Resistant, Herbicide Tolerant Soybean for Food and Feed par EFSA panel on GMO
et
  Both Expiring and Healthy Patents Breed Challenges for AgBiotech par Phill Jones

------------------------------
TRAVAUX de l'EFSA
------------------------------
Scientific opinion on application (EFSA-GMO-NL-2009-73) for the placing on the market of insect-resistant and herbicide-tolerant genetically modified soybean MON 87701 × MON 89788 for food and feed uses, import and processing
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/2560.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

Scientific opinion addressing the safety assessment of plants developed through cisgenesis and intragenesis
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/2561.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

4.Livres et colloques
----------
LIVRES
----------
Biologie végétale, nutrition et métabolisme, 2eme édition, Jean-François Morot-Gaudry et François Moreau (dir.), Dunod
http://www.myboox.fr/livre/biologie-vegetale-nutrition-et-metabolisme-sciences-de-la-vie-2e-edition-1789823.html

Méthodes de création de variétés en amélioration des plantes, d'André Gallais (Quae)
http://www.quae.com/fr/r1354-methodes-de-creation-de-varietes-en-amelioration-des-plantes.html

Les autres ouvrages d'André Gallais :
http://mots-agronomie.inra.fr/mots-agronomie.fr/index.php/Andr%C3%A9_Gallais
Lire aussi l'article : Le maïs, de la téosinte aux variétés hybrides
http://mots-agronomie.inra.fr/mots-agronomie.fr/index.php/Le_ma%C3%AFs,_de_la_t%C3%A9osinte_aux_vari%C3%A9t%C3%A9s_hybrides

Sauvons l'agriculture ! de Daniel Nahon (Odile Jacob)
http://numerique.odilejacob.fr/produit/9782738127389

Nos aliments sont-ils dangereux ? 60 clés pour comprendre notre alimentation, de Pierre Feillet (Editions QUAE) :

http://www.quae.com/fr/r1360-nos-aliments-sont-ils-dangereux-.html


----------------
COLLOQUE
----------------
Colloque sur la Biologie synthétique les 11 et 12 juin 2012 à l'ENS à Paris :
http://www-rocq.inria.fr/~batt/design_opt_control/home.html

OECD Conference on the Environmental Uses of Micro-organisms, 26-27 March 2012, Paris
http://www.oecd.org/document/1/0,3746,en_2649_34385_49792065_1_1_1_1,00.html

5.Divers
--------------------------------------------------------------------------------
PLAINTES contre MONSANTO : des AGRICULTEURS BIO DEBOUTES
--------------------------------------------------------------------------------
Des agriculteurs biologiques et des marchands de semences cherchaient la protection des tribunaux contre d'éventuelles poursuites judiciaires de Monsanto pour violation de brevet, au cas où des PGM seraient trouvées fortuitement dans leurs récoltes. Ils réclamaient un jugement déclarant les brevets sur les PGM non valides. Le juge a estimé que Monsanto n’avait poursuivi aucun des plaignants ou quelqu'un confronté à une présence accidentelle de PGM, et a conclu que les plaignants avaient fait un « effort transparent de créer de la controverse là où il n'y en a pas » :

http://greenbio.checkbiotech.org/news/monsanto_wins_class_action_law_suit_against_coalition_organic_farmers
La décision du Juge (US District Court for the Southern District of New York):
http://www.nysd.uscourts.gov/cases/show.php?db=special&id=156

-------------------------------------------------------------------------
CONFLIT d'INTERET : OUBLIER les FINANCEMENTS
et se FOCALISER sur la QUALITE de la SCIENCE
-------------------------------------------------------------------------
Cet article de Sebastian Olenyi souligne les financements et conflits d'intérêt divers, qui concernent aussi les lobbies écologistes (dont le Criigen et Corinne Lepage), et propose de s'intéresser plutôt aux arguments :
http://www.euractiv.com/cap/gm-crops-forget-money-follow-science-analysis-511151

--------------------------------------------------------------------------------
GE SERALINI  ACHETE un PRIX de « Scientifique international de l'année 2011 »
--------------------------------------------------------------------------------
http://www.agriculture-environnement.fr/A-la-Une,6/seralini%E2%80%89-le-prix-de-l-ego.html
Lire aussi:
http://sl.farmonline.com.au/news/nationalrural/grains-and-cropping/general/antigm-speaker-draws-fire/2480914.aspx?story
Autres critiques sur les liens du Criigen avec Sevene Pharma :
http://gmopundit.blogspot.com.au/2012/02/snake-oil-gambit-french-drug-company.html


----------------------------------------------------------------
IDEES REÇUES et RUMEURS autour des OGM
-----------------------------------------------------------------
Les 25 points abordés par Louis-Marie Houdebine :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1850

---------------------------------------------------------
Les SCIENTIFIQUES DOIVENT-ILS SE FAIRE ENTENDRE PLUS ?
--------------------------------------------------------
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2012-02/s-ms-esc020912.php

-----------------------------------------------------------------
MIEL et OGM, une « HISTOIRE de FOUS »
pour le Syndicat des Producteurs de Miel de France
-----------------------------------------------------------------
http://www.apiculture.com/spmf/
Pour rappel, des analyses suite au jugement de la Cour de justice de l'Union européenne concernant la présence de pollen de maïs GM dans le miel :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-europe-sans-miel-89481068.html

--------------------------------------------------------------------------------
NOUVEAUX SONDAGES d'OPINION sur les OGM

--------------------------------------------------------------------------------
Sur leur perception au ROYAUME-UNI :

http://www.guardian.co.uk/environment/2012/mar/09/gm-food-public-concern/print
Les détails :
http://www.britishscienceassociation.org/web/News/BritishScienceAssociationNews/_GMpoll2012Results.htm
Les FRANÇAIS se disent toujours mal informés :

http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2012-03-15-ogm-francais-sont-partages


---------------------------

NUCLEAIRE CIVIL

----------------------------

Le baromètre IRSN :
http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20120203-Publication-Barometre-2012-Perception-risques-securite.aspx
Perception du risque et nucléaire, par Nicolas Gauvrit: http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1792

 

--------------------------------------------
CONSOMMATION de FRUITS et de LEGUMES :
Les EUROPEENS en MANGENT-ils ASSEZ ?
-------------------------------------------
http://www.eufic.org/article/fr/expid/Consommation-fruits-legumes-Europe/

----------------------------------------------------
L'HUMANITE VA-t-elle MANQUER d'EAU ?
---------------------------------------------------
Mustapha Besbes, Christian Dumas et André Capron, de l'Académie des sciences, donnent leur avis sur la question de la gestion de l'eau sur la planète
http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/01/20/01008-20120120ARTFIG00755-l-humanite-va-t-elle-manquer-d-eau.php

Partager cet article

Repost0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 22:10

Dans le cadre d'un accord politicien en préalable au Grenelle de l'environnement, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait accordé aux lobbies écologistes l'interdiction de culture des OGM (entre autres) contre leur silence sur le nucléaire civil lors de ce même Grenelle.
Après le Grenelle, le gouvernement instrumentalisa un comité scientifique provisoire...

Lire la suite sur Newsring.                                   Lire  mes autres écrits.

 

Ma tribune sur Atlantico sur la politique menée par Nicolas Sarkozy et celle prévisible de François Hollande.

Partager cet article

Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 13:40

Le gouvernement de Nicolas Sarkozy vient d'envoyer à la Commission européenne une notification (mesure d'urgence) pour interdire la culture du maïs MON810.

Le gouvernement avait vu sa précédente clause de sauvegarde annulée par la Cour de Justice de l’Union Européenne, puis par le Conseil d’Etat. Plutôt que de s’en tenir aux faits, qui ne justifient pas une telle interdiction d’urgence, le gouvernement a d’abord annoncé qu’il entendait poursuivre l’interdiction, puis s’est mis à chercher des justifications… Chacun appréciera l’honnêteté intellectuelle et la probité scientifique d’une telle démarche…


Analyse point par point des arguments pour une mesure d'urgence (MU) du 20 février 2012

L’avis de EFSA (AESA) sur le maïs Bt11

MU : « Contrairement à ses conclusions passées sur le Bt11 ou le MON810, l'AESA souligne dans son nouvel avis, rendu sur la base de ses nouvelles lignes directrices pour l'évaluation publiées en 2010, l'existence de risques environnementaux liés à la culture de ces OGM ».

En fait, l’EFSA dit :

« The EFSA GMO Panel concludes that, subject to appropriate risk management measures, maize Bt11 cultivation is unlikely to raise additional safety concerns for the environment compared to conventional maize ».

 MU : « l’apparition de résistances à la toxine Cry1Ab dans les populations de lépidoptères cibles exposées, qui peut entraîner l’adoption de techniques de lutte contre les ravageurs (par exemple, insecticides) ayant un impact environnemental plus élevé »

 En fait l’EFSA ne justifie aucune interdiction mais formule des recommandations (classiques) concernant une méthode de gestion de ce risque :

« The EFSA GMO Panel reiterates its earlier recommendation that appropriate insect resistance management (IRM) strategies relying on the ‘high dose/refuge’ strategy should be employed, in order to delay the potential evolution of resistance to the Cry1Ab protein in lepidopteran target pests ». 

MU : « des réductions de populations de certaines espèces de lépidoptères non-cibles sensibles »,

En fait, l’EFSA dit que seul 1% des espèces de papillons sont concernées, de manière hypothétique :

« the amounts of maize Bt11 pollen grains found in and around maize fields are unlikely to adversely affect a significant proportion of non-target lepidopteran larvae, except for local populations of lepidopteran species with such hypothetical high sensitivities to the Cry1Ab protein that they comprise just 1% of the total species at risk ».

Là aussi, l’EFSA ne justifie aucune interdiction mais formule des recommandations de gestion de ce risque : 

« the EFSA GMO Panel considers that the risks identified during the ERA require management and recommends that appropriate risk mitigation measures be adopted, wherever it is necessary. As an example, if considered proportionate, the planting of border rows of non-Bt-maize adjacent to uncultivated margins of maize Bt11 fields, would limit the exposure of those larvae feeding on host-plants present within maize field marings and also would contribute to the required percentage of non-Bt-maize necessary to constitute refuge areas for lepidopteran target pests in the framework of IRM. Another example is the establishment of isolation distance to lepidopteran species of conservation concern in protected habitats according to Directive 2004/35/EC ».

 

Il faut noter que de telles zones non-Bt existent de fait si on applique la stratégie des zones refuges (recommandée de toutes façons) ainsi que l’arrêté sur la coexistence édicté par le gouvernement français et qui prévoit des rangées de maïs non-Bt en bordure des parcelles Bt.

Il faut de plus noter cette précision de l’EFSA, qui s’applique à la situation française en cas de culture Bt, où ces mesures ne sont donc pas nécessaires (car peu de cultures Bt):

« If maize Bt11 (and/or maize MON 810) cultivation remains below 7.5% of the regional Agricultural Unit of Account, the global mortality is predicted to remain below 1%, even for ‘extremely sensitive’ species, and then risk mitigation measures using non-Bt-maize border rows are not required ».

 

EN CONCLUSION, l’affirmation suivante de la MU « Compte-tenu de l’urgence et du fait que le MON810 est susceptible de présenter un risque grave pour l'environnement » N’A AUCUNE BASE SCIENTIFIQUE VALIDE.

 

L’impact des cultures de MON810 sur les organismes non-cibles aquatiques

La MU citent plusieurs études qui montreraient un tel impact.

 

Tank et al. (2010)

MU : « L’étude conduite par Tank et al. (2010) aux Etats-Unis montre que des fragments de maïs peuvent être dispersés par les cours d’eau et que la toxine Cry1Ab pourraient se retrouver, plus fréquemment que ce qui avait été reconnu précédemment, dans les cours d’eau drainant les zones de production de maïs ».

Les faits : Tank et al. mesurent les quantités de protéine Cry1Ab présente dans les environnements aquatiques aux Etats-Unis (pays où les cultures Bt sont très importantes), mais n’en tirent aucune conclusion quant à une menace pour l’environnement.

 

Chambers et al. (2010)

MU : « Une autre étude conduite par Chambers et al. (2010) met en évidence des effets négatifs sur la croissance de certains organismes aquatiques de la famille des trichoptères »

 En fait, ces effets ne sont observés que lors de gavage en laboratoire, pas en milieu naturel. La conclusion de Chambers et al. : « Our in situ findings did not support our laboratory results ».

 

Jensen et al. 2010 

MU : « Jensen et al. (2010) ont également mis en évidence des effets négatifs du maïs Bt sur la croissance et la survie de certains invertébrés non-cibles tels que les isopodes et les tipules, qui se nourrissant de débris végétaux dans les cours d’eau ».

 La conclusion de l’article est toute différente :

« Overall, our results provide evidence that adverse effects to aquatic nontarget shredders involve complex interactions arising from plant genetics and environment that cannot be ascribed to the presence of Cry1Ab proteins ».

 

En fait, la question de l’impact sur les organismes aquatiques a fait l’objet d’un article de revue récent, par Carstens et al. Transgenic Research (sous presse)

que le texte de la MU ne cite pas…

« Based on exposure estimates, shredders were identified as the functional group most likely to be exposed to insecticidal proteins. However, even using worst-case assumptions, the exposure of shredders to Bt maize was low and studies supporting the current riskassessments were deemed adequate ».

 

EN CONCLUSION, les allégations de la notification du gouvernement français sur des EFFETS DES CULTURES Bt SUR DES ORGANISMES AQUATIQUES N’ONT AUCUNE BASE SCIENTIFIQUE VALIDE.

à suivre...

Partager cet article

Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 22:47

drapeau francaisLire la version française en cliquant ici  

uk-flagThe French High Council of Biotechnologies (HCB) recently published two documents as a result of its more than one year study of GMO coexistence. One of these is by the Scientific Committee of HCB (CS) and the other by the Socio-economic and Ethical Committee of HCB (CEES).

 

Subsequently, the French government issued:

- a “décret” for labelling of food and feed as GMO-free (“sans-OGM”) with a threshold of 0.1%, which is not in use elsewhere in Europe.

- and notified the European Commission of an “Arrêté” on GMO coexistence in France, which instates a 50 meter separation of GMO and non-GMO maize plantations. The government simultaneously claimed that GMO cultivation will not be allowed and that the 2008 moratorium will continue.  


The CEES, which had been presented by the government as an improved form of GMO evaluation, to be adopted for evaluation at the European level, exploded (a number of members resigned because of the dogmatism of 'green' organisations).

 

Read more


Non-Coexistence and Cacophony in the French High Council of Biotechnologies, by John Davison (former INRA researcher)

Attempts by the French High Council for Biotechnologies Socio-economic and Ethical Committee (HCB CEES) to make a recommendation on the coexistence of GMOs recently resulted in mass resignations dues to conflict between the pro-GMO and anti-GMO parties. At the same time the Ministries of Agriculture and of Ecology totally ignored a recommendation by the HCB Scientific Committee (HCB CS) and published an 'Arrêté' on GMO coexistence, as well as a 'Decree' for the GMO-free labelling of food and feed. The 'Arrêté' on GMO coexistence is in marked contrast to simultaneous statements by these same competent authorities that the GMO will not be grown in France. All is not well on the French GMO scene and this opinion attempts to analyse this peculiar situation. 

Read full text here.         Read also GMO-non coexistence in France: An analysis on the GMO coexistence report of the French High Council of Biotechnology, by J. Davison.

 

Explanations (in French) by Marie-Angèle Hermitte (coordinator of the CEES report)

 

Comments by Jeanne Grosclaude (representing research personnel in CEES) who resigned from CEES

 

The resignation letter (in French) of FNSEA (National Federation of Farmers Union) and ANIA (National Association of Food Industries) sent to the Prime Minister

 

An ideological confrontation leading to transgenocidal views, by Marcel Kuntz
'GMO-free' product labeling implies tracking the mere presence of DNA (the parameter used to define the standards). Transgenic DNA is only found in trace amounts, and changes only marginally between 0.9% and 0.1% of adventitious presence of "GMOs".
 

 

In a transgenic plant, transgene DNA content is less than 0.1 per thousand of total amount of DNA. A threshold of 0.9% means that the amount of transgene DNA represents a value of about one ten-millionth (1/10 000 000) of the total plant DNA. And one hundred millionth for a threshold of 0.1%, which is meaningless.


More precisely, the term "genetic pollution" (often used by anti-GMO activists) attests that what is tracked down is 'dirty' DNA ... But there is no such thing as 'clean' or 'dirty' DNA: DNA is always composed of a sequence of four nucleotides and is chemically identical in all organisms.

Proposing consumers products of various origins is not an illegitimate trade (although without scientific basis in terms of safety). But ...
The  transgenocidal views of the "GMO-free" activists stems from a confrontational strategy, ignoring the concepts of food safety and coexistence, and reveals a political project closer to certain racial theories than to a sound understanding of the nature of a gene.

A different ethical frame is possible, without tracking DNA, but by defining obligations of means for all food chain suppliers.
 

Partager cet article

Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 21:02

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 198. 6 février 12
**********************************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. Pour s'abonner à cette NewsLetter gratuite: https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

 

Sommaire :

1.Politique, décisions règlementaires et juridiques

2.Evaluations scientifiques des PGM

3.Les PGM dans divers pays
4.Agriculture

5. Opinions

 

1.Politique, décisions règlementaires et juridiques
------------------------------------------------------------------
COEXISTENCE entre les FILIERES OGM et les AUTRES
------------------------------------------------------------------
Le Haut Conseil des Biotechnologies a publié le 17 janvier 2012 son avis en la matière. Ce dernier est composé d'un avis du Comité Scientifique (CS) sur les conditions techniques de la coexistence (suite à une saisine ministérielle) et d'une recommandation et d'un rapport sur les conditions d'une « coexistence pérenne » du Comité Economique, Ethique et Social (CEES, qui s'est auto-saisi) : http://www.hautconseildesbiotechnologies.fr/

La « COEXISTENCE » n'est plus « PERENNE » au CEES : la CFDT DEMISSIONNE « constatant avec d'autres parties prenantes, les dysfonctionnements du Comité économique éthique et social (CEES) du Haut conseil des biotechnologies » :
http://www.cfdt.fr/rewrite/article/38213/salle-de-presse/communiques/communique-de-presse-n%C2%B04-du-17-janvier-2012.htm?idRubrique=8990
suivie de la FNSEA, de l'ANIA, du GNIS, des Jeunes Agriculteurs :
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/biotechnologies-ogm-la-fnsea-demissionne-du-haut-conseil-des-biotechnologies-artFa-53277.html

Commentaires :
John Davison sur l'avis du CS,

Marcel Kuntz « une opposition éthique au transgénocide »,

Marie-Angèle Hermitte (membre du CEES) «la coexistence OGM / non OGM et la vraie vie»,

Jeanne Grosclaude (CFDT, membre démissionnaire du CEES) :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-coexistence-97227606.html

-----------------------------------------------------------------------------------------
DECRET du GOUVERNEMENT FRANÇAIS sur l'ETIQUETAGE « SANS OGM »
----------------------------------------------------------------------------------------
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025241412&dateTexte=&categorieLien=id

Et aussi : EPREUVE de FORCE ENTRE L'ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE MAÏS ET LA MINISTRE DE L'ECOLOGIE qui s'évertue à trouver un moyen pour interdire la culture du maïs MON810 http://www.lefigaro.fr/environnement/2012/01/24/01029-20120124ARTFIG00643-mais-ogm-les-producteurs-s-opposent-au-moratoire.php

--------------------------------------------------------------------------
JUGEMENT de la COUR de JUSTICE de l'UE sur le MIEL et les OGM,
ou comment s'en sortir ?
--------------------------------------------------------------------------
Rappel du contexte et les perturbations induites par ce jugement (avec les commentaires de J. Davidon et M.A. Hermitte) :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-europe-sans-miel-89481068.html
Une analyse de Tobias Teufer:
http://www.foodnavigator.com/Legislation/GMO-honey-ruling-can-be-challenged-claims-legal-expert?utm_source=copyright&utm_medium=OnSite&utm_campaign=copyright
La publication dans European Food and Feed Law Review, 6/2011
http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/GMO-Regulation-Honey-How-to-proceed.pdf

Les présentations de l'« International Workshop on the consequences of the ECJ judgement on GM pollen in honey », 13 et 14 décembre 2011, Berlin:
http://ocs.jki.bund.de/index.php/GMOhoney/GMOhoney/schedConf/presentations

--------------------------------------------------------------------------------
PROPOSITION DANOISE pour SORTIR du BLOCAGE dans l'UE
entre PAYS PRO et ANTI-OGM
-------------------------------------------------------------------------------
Aucune majorité ne pouvant se dégager, le Danemark propose que les industriels des biotechs s'engagent à ne pas commercialiser leurs caractères GM dans les pays qui ne souhaitent pas les autoriser. L'espoir étant que ces derniers ne bloqueront plus les autorisations de cultures dans toute l'UE.
http://www.reuters.com/article/2012/02/02/eu-gmo-cultivation-idUSL5E8D255X20120202

----------------------------------------------------------------------
DESENGAGEMENT PARTIEL du MARCHE EUROPEEN
de DEUX INDUSTRIELS MAJEURS des BIOTECHS VERTES
-------------------------------------------------------------------------
BASF annonce ne plus développer de PGM spécifiquement pour l'Europe et délocalise une partie de ses implantations aux Etats-Unis. Monsanto annonce ne pas vouloir vendre de semences MON810 en France en 2012 (malgré l'annulation récente de l'interdiction du gouvernement)
http://www.euractiv.com/cap/disgruntled-gmo-firms-start-pulling-eu-market-news-510378
http://www.truthabouttrade.org/2012/01/23/german-farm-group-regrets-basfs-gmo-move-to-u-s/
http://blogs.nature.com/news/2012/01/basf-abandons-gm-crop-market-in-europe.html


2.Evaluations scientifiques des PGM
------------------------------------------------------------------------------------
Des SCIENTIFIQUES ALLEMANDS REAFFIRMENT que le MAÏS Bt
est SÛR pour l'ENVIRONNEMENT
------------------------------------------------------------------------------------
Lors de la Grünen Woche (20 au 29 janvier 2012) à Berlin, des scientifiques ont témoigné sur la base des résultats de 25 années de recherche financées par le Ministère fédéral de la recherche (BMBF) :
http://www.gmo-safety.eu/news/1388.igw-genetically-modified-biosafety-research.html
Exemple : l'absence d’effet du MON810 sur les larves d’abeilles
http://www.gmo-safety.eu/news/1381.bees-larvae.html

--------------------------------------------------------------------------------
Des SCIENTIFIQUES REFUTENT l'ALLEGATION de GREENPEACE

que le MAÏS GM ait INDUIT l'APPARITION d'un NOUVEAU RAVAGEUR
--------------------------------------------------------------------------------
Des entomologistes de l'University of Minnesota et de l'University of Nebraska réfutent dans le Journal of Integrated Pest Management les allégations attribuant au maïs GM la présence nouvelle d'un nuisible des plantes, le ver du haricot (Striacosta albicosta) :
http://www.entsoc.org/press-releases/us-scientists-refute-greenpeace-claims-about-gm-corn

------------------------------------------------------------------------
 IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX des CULTURES de PGM entre 1996 et 2009
-----------------------------------------------------------------------
L'article de Graham Brookes examine les gains en termes de réduction d'usage de pesticides et d'émission de gaz à effet de serre :
http://www.isb.vt.edu/news/2012/Jan/GEC-Environmental-Impacts1996-2009.pdf

-------------------------------------------------------------------------------
Les PROBLEMES de DESHERBAGE liés à l'EXTENSION d'ADVENTICES RESISTANTES au GLYPHOSATE

-------------------------------------------------------------------------------
David A. Mortensen,  et al. Navigating a Critical Juncture for Sustainable Weed Management. BioScience 62(1), January 2012, pp. 75-84.

http://www.jstor.org/pss/10.1525/bio.2012.62.1.12

 

------------------------------------------------------------------------
PAS d'EFFET sur les PORCS de la CONSOMMATION à LONG TERME de MAÏS MON810
------------------------------------------------------------------------
http://www.sciencedaily.com/releases/2012/01/120124140103.htm
Cette étude s'ajoute à une récente compilation de 24 études à long terme ou sur plusieurs générations :
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-pas-d-effet-a-long-terme-92356951.html
http://www.gmo-safety.eu/news/1378.genetic-engineering-feeding-experiments-meta-study.html


Et aussi :
Après nourrissage à court terme (31 jours), une expérience  n'a pas trouvé trace de l'ADN ou de la protéine spécifique du MON810 chez des porcs, ni d'effet sur la croissance des animaux. L'étude a également recherché une possible réaction immunitaire : selon les auteurs les différences observées dans certains paramètres sanguins ne sont pas dues à une réaction allergénique, mais pourraient être attribuées à la composition du maïs non-OGM en réaction aux attaques d'insectes.
La publication :
Fate of Transgenic DNA from Orally Administered Bt MON810 Maize and Effects on Immune Response and Growth in Pigs. Walsh et coll. PLoS ONE 2011, 6(11): e27177
http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0027177

3.Les PGM dans divers pays
---------------------------------------------------
ALLEMAGNE : la SITUATION des PGM
---------------------------------------------------
Pas de cultures de PGM, mais des importations massives pour nourrir le bétail, et un discours contrasté des politiciens.
http://gain.fas.usda.gov/Recent%20GAIN%20Publications/AGRICULTURAL%20BIOTECHNOLOGY%20ANNUAL_Berlin_Germany_12-1-2011.pdf

-------------------------------------------------------
DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP de BETTERAVE GM en ALLEMAGNE et SUEDE
---------------------------------------------------------
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/gmp_browse.aspx

------------------------------------------------------------------------------
La CHINE ANNONCE son NOUVEAU PROGRAMME pour les BIOTECHNOLOGIES
------------------------------------------------------------------------------
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68841.htm

----------------------------------------------
Un POINT sur les  PGM au MEXIQUE
---------------------------------------------
http://www.truthabouttrade.org/2012/01/12/mexican-progress-on-biotech-crops/

----------------------------------------------------------------------------
KENYA : TESTS de MAÏS GM PLUS TOLERANTS à la SECHERESSE (projet WEMA)
----------------------------------------------------------------------------
http://www.new-ag.info/en/news/newsitem.php?a=2441

----------------------------------------------------------------------------
AUSTRALIE : ESSAIS d'ORGE GM PLUS TOLERANTS à la SALINITE
----------------------------------------------------------------------------
http://sl.farmonline.com.au/news/nationalrural/grains-and-cropping/barley/gm-barley-trial-success/2430826.aspx

----------------------------------------------------------------------------
INDE : la QUESTION des RENDEMENTS des COTONNIERS Bt
----------------------------------------------------------------------------
Les lobbies anti-OGM, relayés par certains médias, affirment que les rendements des cotonniers Bt baissent. Ces allégations interprètent les chiffres du Cotton Advisory Board repris par cet article d'un journal indien :
http://www.business-standard.com/india/news/cotton-saga-unravels/443766/
Les scientifiques parlent plutôt de stagnation autour de 500 kg/ha, après un record à 554 Kg/ha en 2007/2008 (les rendements étant d'environ 300 Kg/ha en 2002 lorsque les cultures Bt ont été autorisées).

-------------------------------------------------------------------------
La TURQUIE OUVRE la PORTE aux IMPORTATIONS de MAÏS GM
-----------------------------------------------------------------------
http://www.truthabouttrade.org/2012/01/19/genetically-modified-corn-regulation-sows-seeds-of-discontent/

-------------------------------------------------------------------
BIOFORTIFICATION en PRO-VITAMINE A (carotènes)
-------------------------------------------------------------------
NIGERIA : MANIOC non-GM (projet HarvestPlus)
http://consortium.cgiar.org/nigeria-vitamin-a-cassava-improve-public-health/
PHILIPPINES : un point sur le RIZ DORE
http://gmopundit.blogspot.com/2012/01/philippines-role-out-for-biofortified.html

4.Agriculture
---------------------------------------

AGRICULTURE et CHANGEMENT CLIMATIQUE

--------------------------------------
Beddington et al. What Next for Agriculture After Durban? Policy Forum. Science 335 (6066), 20 January 2012, pp. 289-290. http://www.sciencemag.org/content/335/6066/289.summary


---------------------------------------------------------------
PRODUIRE PLUS tout en UTILISANT MIEUX les RESSOURCES
-----------------------------------------------------------------
par Georges Pelletier. http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/12/16/01008-20111216ARTFIG00678-produire-plus-tout-en-utilisant-mieux-les-ressources.php

---------------------------------------------------------------------
REGARDS CROISES sur les REVOLUTIONS AGRICOLES
---------------------------------------------------------------------
Les présentations du colloque qui s’est tenu à Pau le 9 décembre 2011 :
http://set.univ-pau.fr/live/colloques/R%C3%A9volutions+agricoles

--------------------------------------------------------------------
ANALYSE CRITIQUE du CONCEPT de SOUVERAINETE ALIMENTAIRE
-------------------------------------------------------------------
Par Philipp Aerni : http://www.wti.org/research/publication/?tx_nccr_pi1[show]=264&cHash=5efba828e6cb0b2f0db8abd8a3baabb4

et Food Sovereignty and New Trade Protectionism, ATDF JOURNAL Volume 8, Issue 1/2 2011
http://www.ask-force.org/web/Developing/Kerr-et-al-ATDF-Vol-8-1-2-Food-Sovereignty-201111.pdf

--------
LIVRE
---------
Reshaping Agriculture for Nutrition and Health, Preview Chapter of the book par S. Fan & R. Pandya-Lorch (2012) International Food Policy Research Institute (IFPRI)
http://www.ifpri.org/publication/reshaping-agriculture-nutrition-and-health-overview

------------------------
COLLOQUES
-------------------------
Les biotechnologies vertes et blanches. Enjeux environnementaux et défis technologiques. 9-10 février 2012, dans le cadre de la Chaire "Développement durable-Environnement, Energie et Société" (Paul Colonna) du Collège de France à Paris
http://www.college-de-france.fr/site/paul-colonna/les_biotechnologies_vertes___2.htm

Congrès annuel du GROUPE FRANÇAIS des PESTICIDES du 30 mai au 1er juin 2012 à l'École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers : http://gfp2012.conference.univ-poitiers.fr/

---------------------------------------------------------------------------------------------------
PRODUCTION de MOLECULES à HAUTE VALEUR AJOUTEE chez les VEGETAUX
---------------------------------------------------------------------------------------------------
LIVRE : Molecular Farming in Plants: Recent Advances and Future Prospects
A. Wang & S. Ma (Coord.), (Springer, 2012)
http://www.springer.com/chemistry/biotechnology/book/978-94-007-2216-3

COLLOQUE : Molecular Farming, de la recherche scientifique vers une innovation technologique. Paris, le 23 février 2012. https://sites.google.com/site/agroparisbiotech/

 
5.Opinions
------------------------------------------------------------------------------
Quand une ASSOCIATION de CONSOMMATEURS PUBLIE un LIVRE BIAISE
------------------------------------------------------------------------------
L'Association Française pour l'Information Scientifique (AFIS) a demandé à un expert de chaque domaine (rayonnements, OGM, nanotechnologies) d'analyser la partie d'un Guide de la CLCV ("Rayonnements, OGM, nanotechnologie - Danger ou progrès ?") correspondant à sa spécialité. Sans se concerter, les trois experts ont rendu des avis similaires sur les amalgames, confusions et inexactitudes du livre. Cf le No d'octobre 2011 de « Science et Pseudo-Sciences », revue de l'AFIS.http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1778

----------------------------------------------------------------------

RETOUR sur la PUBLICATION  de ZHANG et coll. (miARN de riz agissant sur des souris)

--------------------------------------------------------------------

Voir LettreInfoPGM du 25 septembre 2011 :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-lettreinfopgm-n-194-25-septembre-2011-85165556.html

Selon cette  publication, des molécules végétales (miARN) de riz (non-OGM) se retrouveraient dans le sang et d'autres tissus de souris et inhiberaient la production d'une protéine normalement chargée d'éliminer les LDL  (« mauvais  cholestérol ») du sang. L'article ci-dessous dénonce un traitement médiatique erroné mettant en cause la sécurité sanitaire des OGM.http://www.slate.fr/story/49031/paranoia-aliments-OGM

 

-------------------------------------------------------------------------------
CENTRALES NUCLEAIRES : y a-t-il un « EXCES DE CAS » de LEUCEMIE

chez des enfants de moins de 15 ans ?
-------------------------------------------------------------------------------
Les médias ont beaucoup parlé d'une étude menée par des chercheurs de l'INSERM et de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire sur l'augmentation de leucémies infantiles à proximité des centrales nucléaires. A tort selon ces blogs :
http://imposteurs.over-blog.com/article-une-etude-epidemiologique-detournee-par-les-anti-nucleaires-98519480.html
http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/120112/nucleaire-un-titre-peut-changer-une-information

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:11

màj le 4 février 2012.                                    uk-flagTo read the English version, click here

Le gouvernement français (qui a interdit la culture des OGM) demande un avis au Haut Conseil des Biotechnologies sur la coexistence… 

       L’avis du HCB.

       Lire aussi la publication Ricroch-Bergé-Mésséan sur la question.

 

Le contexte : la coexistence est possible… si on veut.


Une réalité en Espagne, au Portugal, etc.

Tout se passe comme si, plus il y a de cultures d’OGM, moins la coexistence pose problème…

 

De nouveaux prétextes pour le gouvernement de Nicolas Sarkozy pour prolonger son interdiction politique récemment annulée par des autorités juridiques ? 

Connaissant le passé d’instrumentalisation des comités scientifiques de ce gouvernement, la question mérite d’être posée.

 

La coexistence n'est plus possible... au Comité économique éthique et social du HCB : la CFDT démissionne. Un contexte de confrontation.

Démission en série de la FNSEA, de l'ANIA, du GNIS, des Jeunes Agriculteurs...

 

Libres commentaires

Sommaire:

1. L’opinion de John Davison sur l'avis du Conseil Scientifique du HCB sur la coexistence des OGM 

2. Une opposition éthique au transgénocide, par Marcel Kuntz

3. La coexistence OGM / non OGM et « la vraie vie », par Marie-Angèle Hermitte 

4. Contribution au débat sur l’avis et la recommandation « coexistence »  du HCB, par Jeanne Grosclaude (CFDT), démissionnaire du  HCB depuis le 17 janvier 2012.

 

1. L’opinion de John Davison sur l'avis du Conseil Scientifique du HCB sur la coexistence des OGM

L'avis du CS du HCB fait suite à une saisine ministérielle et ne peut être directement critiqué de considérer le seuil 0.9% (étiquetage au niveau de l’UE) et le seuil "sans OGM"  d'un Décret en préparation. Mais il aurait fallu rappeler que le premier seuil était une décision politique européenne, sans appui scientifique, et que le dernier est issu directement du CEES du HCB. 

Le CS du HCB propose d'introduire une nouvelle unité de mesure des OGM qui serait uniquement valable en France et qui serait utilisée en parallèle avec l'unité communautaire pratiquée ailleurs. Ceci pourrait apparaître comme un choix politique qui peut poser plus de problèmes qu’en résoudre pour la coexistence des filières.

Le CS du HCB propose aussi de ne pas se préoccuper des incertitudes de mesure liées aux opérations de contrôle. Or ces incertitudes de mesure et d’échantillonnage sont énormes comparées aux valeurs d'OGM à mesurer. Mais sans prise en compte des incertitudes de mesure, il nous faut rappeler au CS qu’il est inutile de mesurer.  

 

Finalement, il faudrait aussi se demander pourquoi les autorités compétentes posent ces questions au HCB, alors qu’ils connaissent les réponses depuis longtemps ? 

Il est logique de se demander, après l'annulation de la clause de sauvegarde, si la saisine du HCB n’est pas une tentative pour trouver une base « scientifique » pour une nouvelle interdiction.      Lire l’opinion en intégralité en Français et en Anglais.

 

2. Une opposition éthique au transgénocide, par Marcel Kuntz

Le "sans OGM" traque la simple présence d’ADN (le paramètre servant à définir les normes). De l’ADN présent en quantités infimes et qui ne changent que de manière dérisoire entre les normes 0,9% et 0,1% de présence fortuite « d’OGM ».

Dans une plante transgénique, la teneur en ADN modifié par génie génétique par rapport à la quantité totale d'ADN s‘élève à moins de 0,1 pour mille. Un seuil de 0,9 % signifie donc que la quantité d’ADN du transgène représente une valeur de l’ordre de un dix millionième (1/10 000 000 ) de l’ADN total de la plante. Passer à 0,1%, soit environ un cent millionième, n’a plus aucune signification en terme de sécurité.


Plus exactement, le terme « pollution génétique » (souvent utilisé par les anti-OGM) l’atteste : ce que l’on traque c’est de l’ADN impur… Or il n’y a pas d’ADN (ou de gène) ‘propre’ et d’ADN (ou de gène) ‘sale’.

L’ADN est toujours formé d’un enchainement de 4 nucléotides et est chimiquement identique dans tous les organismes. 


Proposer aux consommateurs différentes filières n’est pas un commerce illégitime (bien que sans base scientifique en terme de sécurité). Cependant…

les visées transgénocidaires du "sans OGM" procède d’une logique de confrontation, étrangère à la notion de coexistence, et révèle une conception qui se rapproche plus de certaines théories raciales que d’une compréhension saine de la nature d’un gène. 

Les gènes "sales" étant ceux que l’homme transfère, et les gènes "propres" ceux que la nature modifie par « hasard » et par « nécessité ».

C’est donc une vision de détestation de l’activité humaine que sous-tend le "sans OGM".  

Vision d’autant plus fallacieuse que l’homme a modifié les génomes des plantes cultivées depuis l’invention de l’agriculture. 

 

Il est possible de se placer dans un cadre de pensée éthiquement différent, sans traquer l’ADN, mais en définissant des obligations de moyens pour tous les acteurs des filières.

 

3. La coexistence OGM / non OGM et « la vraie vie », par Marie-Angèle Hermitte

   Apparemment, le gouvernement, ne suivant ni le comité scientifique, ni le comité éthique, économique et social, a notifié à l’Union européenne son vieil arrêté ministériel fixant des distances non négociables entre parcelles, vision myope de ce qu’implique la coexistence sur le terrain, au moins s’il n’est pas rapidement complété par d’autres dispositifs.

Faire coexister les productions GM et non GM est un projet complexe qui implique des éléments techniques qui sont du ressort du comité scientifique du HCB, et des éléments socio-économiques qui sont du ressort du CEES qui s’en est auto-saisi. Cela ne peut s’entendre que dans la société telle qu’elle est, plurielle et conflictuelle, réalité aussi incontournable que l’est un fait scientifique.

Le CEES a conclu à la majorité que la coexistence relevait du « bien commun », impliquait des négociations collectives et nécessitait, pour être acceptable dans la société telle qu’elle est, de donner préalablement un cadre allant de questions concernant la recherche à des questions de responsabilité et assurance.

   Lire le texte en intégralité.

 

4. Contribution au débat sur l’avis et la recommandation « coexistence »  du HCB, Jeanne Grosclaude, ancienne représentante au CEES des salariés des entreprises concernées par les Biotechnologies (pour la CFDT), démissionnaire depuis le 17 janvier 2012.

   J. Grosclaude trouve judicieuse la proposition du CS d’exprimer le taux OGM d’une récolte en pourcentage de grains transgéniques présents dans un échantillonnage. Pour elle, la recommandation du CEES acte le clivage irréductible entre ceux qui croient à la possibilité de l’expérimentation de la coexistence  et ceux qui récusent toute idée de coexistence. La position de la Commission Exécutive de la CFDT est que le CEES a renoncé à imaginer et proposer les compromis que la société peut construire et accepter.

J. Grosclaude revient aussi sur ce qu’elle a enduré au CEES face à ceux qui refusent la science et de la technologie et dénonce la volonté des autorités politiques d’instrumentaliser « à façon » les avis du HCB.

C’est à la coexistence dans les esprits qu’il faut redonner force. Un nouveau CEES devra être tourné prioritairement vers l’information pluraliste et loyale des citoyens.

    Lire le texte en intégralité.

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 21:29

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES
N° 197. 2 janvier 12
***********************************************************
LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats. Pour s’abonner gratuitement à cette NewsLetter : https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm 

 

Au SOMMAIRE :

1.Articles scientifiques

2.Décisions règlementaires

3.Gestions des risques

4.Impacts des PGM dans divers pays

5.Nouvelles recherches et essais au champ

6.Alimentation, agriculture, politiques agricoles

7.Opinions

 

1.Articles scientifiques

--------------------------------------------------------------------------------
PAS d'EFFET à LONG TERME de la CONSOMMATION d'OGM
--------------------------------------------------------------------------------
Cet article compile les études examinant la sécurité sanitaire des OGM après nourrissage à long terme d'animaux. Celles-ci se divisent en 12 études toxicologiques de longue durée et 12 études sur plusieurs générations d'animaux.
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-pas-d-effet-a-long-terme-92356951.html


La publication:
Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review, par C. Snell, A. Bernheim, JB. Bergé, M. Kuntz, G. Pascal, A. Paris, A. Ricroch, Food and Chemical Toxicology (sous presse) http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691511006399

-----------------------------------------------------------------------------------

PAS d'EFFET de MAÏS Bt sur les LARVES d'ABEILLES
-----------------------------------------------------------------------------------
Testing Pollen of Single and Stacked Insect-Resistant Bt-Maize on In vitro Reared Honey Bee Larvae. HP. Hendriksma, S. Härtel, I. Steffan-Dewenter. PLoS ONE, December 16, 2011
http://elitestv.com/pub/2011/12/testing-pollen-of-single-and-stacked-insect-resistant-bt-maize-on-in-vitro-reared-honey-bee-larvae

-----------------------------------------------------------------------------------
Le COMPORTEMENT des AGRICULTEURS EUROPEENS FACE aux PGM
-----------------------------------------------------------------------------------
L'étude distingue des agriculteurs potentiellement utilisateurs de PGM tolérantes à un herbicide et d'autres ne souhaitant pas l'être. Les aspects économiques (meilleurs revenus, réduction du coût du désherbage) sont les critères les plus incitatifs. Des mesures réglementant la coexistence auraient une influence négative sur l'adoption de ces variétés.
La publication :
Attitudes of European farmers towards GM crop adoption. FJ. Areal, L. Riesgo, E. Rodríguez-Cerezo. Plant Biotechnology Journal Vol. 9(9), pages 945-957, December 2011
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1467-7652.2011.00651.x/abstract

2.Décisions règlementaires

-----------------------------------------------------------------------------------
AUTORISATION d'IMPORTATION (pas de culture) de NOUVEAUX PGM
MULTITRAITS par la COMMISSION EUROPEENNE
-----------------------------------------------------------------------------------
"multitraits"= PGM ayant 2 ou  plusieurs nouveaux caractères introduits par transgénèse (terme équivalent de l'anglais "stacked traits").

La Commission a donné son feu vert par défaut (absence de majorité qualifiée entre Etats-membres) à des maïs de Syngenta réunissant des caractères (déjà autorisés individuellement) de résistance à des insectes coléoptères (MIR604), lépidoptères (Bt11) et de tolérance à l'herbicide glyphosate (GA21). Toutes ces PGM avaient reçu un avis scientifique favorable de l'EFSA :
MIR604 x GA21, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1611.htm
Bt11 x MIR604, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1614.htm
Bt11 x MIR604 x GA21, http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1616.htm

Pour la même raison, la Commission a également autorisé la variété de cotonnier 281-24-236 x 3006-210-23 de Dow Chemical, qui confère une résistance à des insectes lépidoptères. Le dépôt de la demande date de 2005 et l'avis scientifique positif de juin 2010: http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/1644.htm

A noter aussi ces avis favorables de l'EFSA :

-CULTURE du MAÏS GA21 :
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/2480.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1
-éléments complémentaires quant à l'évaluation des risques environnementaux de la CULTURE du MAÏS Bt11 :
http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2478.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

--------------------------------------------------------------------------
ETATS-UNIS : DEREGULATION de NOUVELLES PGM
--------------------------------------------------------------------------
MAÏS GM TOLERANT mieux la SECHERESSE : http://www.sanfinna.com/?p=15987
SOJA VISTIVE GOLD PLUS RICHE en ACIDE GRAS MONO-INSATURE (MON 87705, ayant aussi une tolérance à l'herbicide glyphosate) :

http://www.isaaa.org/gmapprovaldatabase/events/default.asp?EventID=214&Event=MON_87705
http://www.farmchemicalsinternational.com/news/aroundtheindustry/?storyid=3358


-----------------------------------------------------------------------------------
PEROU : le PARLEMENT CONFIRME le MORATOIRE de 10 ans sur les CULTURES GM
-----------------------------------------------------------------------------------
http://www.romandie.com/news/n/_Perou_le_Parlement_adopte_un_moratoire_de_10_ans_sur_les_OGM041120111711.asp

3.Gestions des risques

-----------------------------------------------------------------------------------
GESTIONS des RESISTANCES chez les MAUVAISES HERBES et les INSECTES
-----------------------------------------------------------------------------------
Les résumés de la Crop Science Conference « Managing Pest Resistance » (University of Illinois, Décembre 2011) : http://www.cropsciconferences.com/program/3/

-----------------------------------------------------------------------------------
GESTION de FAIBLES PRESENCES FORTUITES de PGM COMMERCIALISEES
dans CERTAINS PAYS, MAIS NON ENCORE AUTORISEES dans d'AUTRES
-----------------------------------------------------------------------------------
L'article « Asynchronous import approvals and the low level presence of traded GM products, a review of policy options with an application to Vietnam », par Guillaume P. Gruère : http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/pbsnote19.pdf

-----------------------------------------------------------------------------
Les QUESTIONS de COEXISTENCE des 2 côtés de l'Atlantique
-----------------------------------------------------------------------------
Actes du Workshop « The Science of Gene Flow in Agriculture and Its Role in Co-existence » (UC Davis/USDA, septembre 2011):
http://sbc.ucdavis.edu/files2/geneflowcompleteproceedings2011.pdf

Le gouvernement français, qui affiche sa volonté de continuer à interdire les OGM, a demandé au Haut Conseil des Biotechnologies (comité scientifique) son avis sur la "coexistence" et notamment  « sur la définition des conditions techniques relatives à la mise en culture, la récolte, le stockage et le transport des végétaux génétiquement modifiés ».
Lire l'avis  du HCB : http://ddata.over-blog.com/1/39/38/37/Avis-CS-Coexistence-111215.pdf

 

4.Impacts des PGM dans divers pays
-----------------------------------------------------------------------------------
BRESIL : AUGMENTATION ANNONCEE de 21% des SUPERFICIES de PGM (soja, maïs, coton)
-----------------------------------------------------------------------------------
http://finance.yahoo.com/news/area-transgenics-20-9-greater-163800727.html

--------------------------------------------------------------------------------
ARGENTINE : EFFETS ENVIRONNEMENTAUX et SOCIAUX du SOJA

TRANSGENIQUE TOLERANT à un HERBICIDE : une réponse
-----------------------------------------------------------------------------
L'article publié par G.F. Botta et al. « A research of the environmental and social effects. . . » (signalé dans LettreInfoPGM du 22 octobre 2011)
http://www.ask-force.org/web/Soya/Botta-ResearchEnvironment-Adoption-Argentina-2011.pdf
a fait l'objet d'une lecture critique de Graham Brookes et Bruce Chassy :
http://academicsreview.org/reviewed-content/am-journ-of-plant-science-botta-g-et-al-review/

Sur l'Argentine, un autre document:

Argenbio (association fondée par les grandes industries biotech d'Argentine) a publié en novembre 2011 un rapport sur « l'impact économique des cultures GM en Argentine 15 ans après leur adoption » qui fait état de bénéfices économiques bruts de 72 milliards de dollars entre 1996 à 2010
http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=22660&id_region=&id_category=1&id_crop=

5.Nouvelles recherches et essais au champ

-------------------------------------------------------------------
DEMANDES d'ESSAIS au CHAMP de PGM dans l'UE
-------------------------------------------------------------------
En Suède, des projets de production d'huile à usage industriel chez le choux d'Abyssinie (Crambe abyssinica) et d'accroissement de la biomasse produite chez le peuplier :
http://gmoinfo.jrc.ec.europa.eu/

----------------------------------------------------------------------------------
LANCEMENT du  PROJET de RECHERCHE AMIGA financé par le 7e PCRD EUROPEEN

----------------------------------------------------------------------------------
Il vise à évaluer les répercussions des cultures GM sur la biodiversité, les agroécosystèmes et les résultats économiques.

http://cordis.europa.eu/wire/index.cfm?fuseaction=article.Detail&rcn=28673&rev=0

                                                                 

6.Alimentation, agriculture, politiques agricoles

-----------------------------------------------------------------------------------
La TERRE POURRA-t-elle NOURRIR tous ses HABITANTS en 2050 ?
-----------------------------------------------------------------------------------
Un article de Ghislain de Marsily :
http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/12/16/01008-20111216ARTFIG00572-la-terre-pourra-t-elle-nourrir-tous-ses-habitants-en-2050.php

-----------------------------------------
L'AGRICULTURE ECOLOGIQUEMENT INTENSIVE : NATURE et DEFIS
-----------------------------------------
Bonny S., 2011. L'agriculture écologiquement intensive : nature et défis. Cahiers Agricultures 20 (6), pp 451-462.

http://www.jle.com/fr/revues/agro_biotech/agr/e-docs/00/04/6F/FF/resume.phtml

--------------------------------

Les CHOIX des ETATS-UNIS

--------------------------------
AGRICULTURAL BIOTECHNOLOGY Newsletter (December 2011)
http://www.usda-france.fr/media/December%202011%20Newsletter%20Biotech%281%29.pdf
Présentation de la POLITIQUE AGRICOLE américaine (généralités économiques, biocarburants, technologies et innovation, budget de l'USDA) :
http://www.usda-france.fr/us-agriculture-general.htm
BIOCARBURANTS et bioproduits aux Etats-Unis :

http://www.usda-france.fr/media/BIOFUELS%20&%20BIOBASED%20PRODUCTS%20December%202011%20Newsletter.pdf  

 

7.Opinions

-----------------------------------------
OGM, un SIGLE, des REALITES
-----------------------------------------
Une tribune de Jean-Christophe Pagès et Jean-Jacques Leguay en décembre 2011:
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/recherche-innovation/recherche/221141383/ogm-sigle-realites

--------------------------------------------------------------------------
PRECISER la MISE en OEUVRE du PRINCIPE de PRECAUTION ?
----------------------------------------------------------------------------
Avant l'examen d'une proposition de résolution par  l'Assemblée Nationale, l'opinion de Bernard Accoyer et Catherine Bréchignac, « le principe de précaution oui, s'il n'est pas un frein au progrès » : http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0201776160893-le-principe-de-precaution-oui-s-il-n-est-pas-un-frein-au-progres-258818.php

 

-----------------------------------------------------------------------------------
La LEGITIMITE de la PAROLE SCIENTIFIQUE dans la GUERRE de l'INFORMATION
-----------------------------------------------------------------------------------
Par le Pr André Aurengo. Voir la vidéo :
http://tv.aege.fr/2011/11/la-legitimite-de-la-parole-scientifique-dans-la-guerre-information-prof-andre-aurengo/

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:33

                                                                                             Read the English version hereuk-flag

EVENEMENT ! Publication de notre article de revue

Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review,

par Chelsea Snell, Aude Bernheim,  Jean-Baptiste Bergé,  Marcel Kuntz, Gérard Pascal,  Alain Paris,  Agnes Ricroch,

Food and Chemical Toxicology 50 (2012) 11341148.        Télécharger ici.

 

Le Figaro a été le premier à parler de notre article (lire), suivi de l'AFP (lire).

Interview d'Agnès Ricroch sur Europe 1.

 

Résultats

Contrairement aux allégations souvent entendues, notre article démontre que des études à long terme sur la sécurité sanitaire des OGM ont bien été réalisées (nourrissage d'animaux).

 

Ces études concernent des lignées GM de maïs, pomme de terre, soja, riz et triticale. Elles appartiennent à deux catégories :

12 études toxicologiques de longue durée, c'est-à-dire d'une durée supérieure (jusqu'à 2 ans) aux 90 jours classiquement utilisés dans les tests de toxicité appliqués aux OGM,

12 études sur plusieurs générations d'animaux .

 

Conclusions

Ces études, toutes réalisées par des laboratoires publics, ne révèlent aucun problème sanitaire lié à la consommation à long terme de nourriture dérivée d'OGM.

 

Elles confirment ce qu'ont toujours dit les toxicologues, à savoir que dans les cas où des études de toxicité subchronique sont jugées nécessaires, allonger la durée de nourrissage des animaux au-delà de 90 jours n'apporte aucun élément d'information supplémentaire.

 

En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire.

                                                                        George Orwell

 

Il ne reste aujourd'hui plus d'espace scientifique pour craindre un risque sanitaire inhérent à la nature « génétiquement modifiée » des variétés commercialisées - après évaluation des risques telle qu'elle est pratiquée.

 

Celle-ci repose sur une méthode comparative avec des variétés reconnues sûres. Elle implique différents niveaux d'examen, du laboratoire jusqu'au champ. L'évaluation réglementaire (selon des normes internationales), et en particulier les études toxicologiques, n'étant que la dernière étape d'un processus « pas-à-pas » et « cas-par-cas ».

 

Des conclusions confortées par des approches différentes

Dans un article scientifique précédent, nous avons passé en revue 44 publications décrivant des profilages à grande échelle d'OGM. Ces nouvelles techniques d'analyses ont pour but de visualiser l'expression de tous les gènes, toutes les protéines et tous les petits composés chimiques (métabolites) dans un organisme donné.

 

-aucune de ces publications ne conclut à un problème de sécurité sanitaire pour les OGM mis sur le marché.

-la transgénèse a moins d'impact sur les plantes que la variabilité génétique générée par l'amélioration conventionnelle des plantes dans les variétés déjà existantes.

-les changements naturels de l'environnement (d'un champ à l'autre par exemple) ont généralement un impact plus prononcé sur les plantes que la transgénèse.

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:07

                                                                                   drapeau francaisLire la version française en cliquant ici

NEW ! Our review article is published

Assessment of the Health Impact of GM Plant Diets in Long-Term and Multigenerational Animal Feeding Trials: a Literature Review,

by Chelsea Snell, Aude Bernheim,  Jean-Baptiste Bergé,  Marcel Kuntz, Gérard Pascal,  Alain Paris,  Agnes Ricroch,

Food and Chemical Toxicology.     Download here.

 

Results

Contrary to frequently heard allegations, our article shows that long term animal feeding studies examining food safety of GMOs have actually been performed. 

 

These studies concern GM lines of maize, potato, soybean, rice and triticale and are of two types:

12 long term toxicological studies, where feeding time exceeds well over (up to 2 years) that of the 90 day studies classically used in toxicological studies applied to GMOs,

12 studies whose duration extended over several generations of animals.

 

Conclusions 

These studies by public research laboratories do not reveal any safety problem linked to long term consumption of GMO-derived food.

 

They confirm what has always been said by toxicologists, namely that if long term subchronic toxicity tests are considered to be necessary, increasing animal feeding duration beyond 90 days does not provide any additional information.


 

During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act.

                                                                George Orwell

 

Today there is no scientific space left for fear about a food safety risk inherently linked to the « genetically modified » nature of varieties marketed after the currently performed risk assessment.

 

GM risk assessment is based on a comparative method with conventional varieties recognized as safe. It involves several levels of examination, from the laboratory to the field. The reglementary assessment (according to international standards), and in particular the toxicological studies, being only the last step of a step-by-step and case-by-case process.

 

These conclusions are confirmed by different approaches

In a previous scientific article, we surveyed 44 publications on large scale profiling of GMOs. These novel analytical techniques aim to visualize the expression of all genes, all proteins and all small chemical compounds (metabolites) in a given organism.  

 

-none of these publications concluded to a health hazard linked to marketed GMO food.  

-transgenic plant breeding has less impact on plants than the genetic variation generated in existing varieties by conventional breeding.

-natural environmental changes (between two distant fields, for example) usually have a larger impact on plants than transgenesis.  

Partager cet article

Repost0