Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 19:00

L’avitaminose A

xerophtalmieLe manque de vitamine A est responsable d’affections de la vision et indirectement de la mort de 2 millions d’enfants chaque année (notamment là où le riz est l’aliment de base). L’éradication de l’avitaminose A en 2000, envisagée dans des résolutions de l’OMS, a échoué : seuls des succès limités par des distributions de gélules ont été enregistrés.

 

Une solution existe pour répondre à l’urgence

Ingo PotrykusLe Golden Rice (Riz Doré) produit du béta-carotène (précurseur de la vitamine A) dans l’albumen de la graine. On sait aujourd’hui que la consommation de quantités minimes de ce riz (40 g de riz sec par jour) éliminerait les symptômes les plus graves de la déficience en vitamine A.

 

Ingo Potrykus, l'un des pères du Riz Doré, présente son riz.

 

Lire un papier de Fabien Gruhier dans le Nouvel Observateur du 6 mars 2014.

 

Greenpeace en accusation

Certains, comme Greenpeace, continuent de désinformer sur le Riz doré qui, à leurs yeux, a le tort d’être un « OGM ».

La destruction d’un essai de cet OGM humanitaire aux Philippines en août 2013 a suscité la réprobation.

Lire aussi : « Sauvez les baleines, oubliez les enfants »

et le communiqué de l'AFIS: un OGM pouvant sauver des vies serait-il politiquement incorrect ?

 

Le combat de l’association GoldenRiceNow

AllowGoldenRice-Paris

 

Une interview de Patrick Moore, l’un de ses porte-paroles et ancien de Greenpeace, par Irène Inschauspé dans L’Opinion du 15 avril 2014, à l’occasion d’une visite à Paris d’une délégation de la GoldenRiceNow Society.

 

 

Klaus Ammann, Patrick Moore & Michael Moore à ParisKlaus Ammann-Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Klaus Ammann défie Greenpeace au Jardin du Luxembourg, devant La Bocca della Verita, sculpture de Jules Blanchard, qui fait référence à la légende romaine selon laquelle on ne peut retirer sa main de la bouche de la Vérité que si l’on n’a jamais menti :

prêt à relever le défi, Greenpeace ?

 

 

Réconcilier Ecologie et Ethique

Dans sa vision idéologique, l’«écologie» politique a accumulé les mensonges sur les OGM et ne peut plus s’en dégager.

Condamner à mort des centaines de milliers d’enfants plutôt que de regarder les faits n’est pas moralement défendable.

couv

 

 

Plus que jamais, il faut poser la « question politique » au sujet de l’opposition aux OGM.

Le livre "OGM, la question politique".

Partager cet article

Repost 0

commentaires