Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:26

Le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) a été saisi du dossier de demande de renouvellement d’un essai de peupliers transgéniques que l’Inra d’Orléans étudie depuis 1999. Il s’agit de peupliers modifiés dans leur teneur en lignine, à l’origine pour la fabrication de pâte à papier, et plus récemment, pour la production de bioénergie.

 

Le Conseil Scientifique du HCB a procédé à une évaluation du dossier (dont les risques pour la santé et l’environnement) et a émis un avis favorable (en date du 15 avril 2013) à la poursuite de l’essai, accompagné de recommandations concernant les mesures de précaution et surveillance.

 

Un CEES toujours aussi sectaire

 

Dans un document en date du 12 avril 2012, le Comité « économique, éthique et social » (CEES) du HCB a donné sa « recommandation ».

Rappelons que ce Comité est en fait un forum de différents lobbies et que le gouvernement de Nicolas Sarkozy y avait donné la majorité aux anti-OGM.

Rappelons aussi que ce CEES avait implosé en janvier 2012 (démission de membres dont la CFDT, la FNSEA, etc.).

Au sujet de ces peupliers, le CEES s’est autoproclamé expert dans la sécurité de l’expérimentation, a péroré sur l’ « aptitude de l’expérimentation à fournir des connaissances scientifiques », a disserté sur la « transparence de l’expérimentation » et en conclusion s’est déclaré « défavorable à la poursuite de l’essai », ce qui n’est pas une surprise eu égard à la composition baisée de ce Comité.

 

Le gouvernement Hollande va-t-il poursuivre cette farce ?

 

Le lobby de l’écologie politique est représenté au CEES par Greenpeace, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, France Nature Environnement, la Confédération Paysanne, les Amis de la Terre, l’Union Nationale des Apiculteurs de France, sans compte d’autres organisations imprégnées par cette idéologie.

 

Mais toute farce trop jouée finit par ne plus être drôle : ainsi les représentants des associations de consommateurs, pourtant d’autres grands marchands de peur (lire une critique d’un livre de la CLCV) ont cette fois-ci voté pour la poursuite de l’essai (sous conditions).

 

Lire l'analyse de Jeanne Grosclaude (ancienne représentante de la CFDT au CEES, démissionnaire):
"Ce gouvernement sera-t-il cohérent avec sa volonté affichée de défendre la compétitivité de l’économie française , y compris contre les idéologues qu’il tolère en son sein ?"

 

Commentaire MK : La réponse est déjà connue, avec F. Hollande qui a accepté la fermeture de Fessenheim dans un deal politicard lamentable, avec d'autre part un Ministre de l'agriculture, S. Le Foll, qui a  réussi l'exploit d'insérer 4 contre-vérités en 8  lignes d'un communiqué sur les pesticides néonicotinoïdes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires