Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus. Ses analyses n'engagent pas ses employeurs.

Dernier ouvrage:

L'affaire Séralini: l'impasse d'une science militante

Autre ouvragecouv grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

22 juillet 2019 1 22 /07 /juillet /2019 13:27

L’ « affaire Séralini » commence le 19 septembre 2012. Le Nouvel Obs titra : « oui les OGM sont des poisons ! » et publie un dossier basé sur une étude du Criigen, dont le fer de lance "scientifique" est Gilles-Eric Séralini. Des rats auraient plus de tumeurs après consommation d’un maïs de type OGM.

Quasiment tous les médias traitent de cette publication… (de manière plus ou moins avisée...)

Le gouvernement français sur-réagit…

Pourtant des critiques émergent rapidement, de toxicologues, de journalistes scientifiques…

Le Haut Conseil des Biotechnologies et l’Anses, saisi par le gouvernement, réfutent les conclusions de l’étude. Comme d’ailleurs toutes les agences d’évaluation des risques saisies dans le monde.

La publication est retirée par le journal scientifique en 2013.

Que reste-t-il aujourd’hui de cette affaire hautement médiatisée ?

-Scientifiquement : RIEN !

Des études indépendantes confirment l’innocuité de ce maïs.

-dans l’opinion publique : l’image de ces rats aux tumeurs monstrueuses reste sans doute présente.

-Les politiciens sont-ils sortis grandis de cette affaire… ?

 

Ma note présente de manière référencée les principaux événements de cette affaire qui marquera l’histoire des conflits qui peuvent apparaître entre les processus de recherche scientifique (temps long pour validation ou invalidation) et leur réception médiatique ou politique (temps court, très court...).

Pour télécharger ma note : http://www.fondapol.org/etude/laffaire-seralini-limpasse-dune-science-militante/

Pour télécharger ma note : http://www.fondapol.org/etude/laffaire-seralini-limpasse-dune-science-militante/

ENGLISH VERSION AVAILABLE!

Partager cet article

Repost0

commentaires