Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus. Ses analyses n'engagent pas ses employeurs.

Dernier ouvrage:

L'affaire Séralini: l'impasse d'une science militante

Autre ouvragecouv grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 10:39

Vous vous souvenez certainement de ces images de rats atteints de cancers et présentant des tumeurs effrayantes.  Et bien cette campagne de communication hyper médiatisée (télévision, radios, film, livre...) lancée par le titre choc de l’Obs : «Oui, les OGM sont des poisons» annonçait une fausse nouvelle (ou Fake news).

 

En effet les conclusions des travaux réalisés par le professeur GE Seralini sont une nouvelle fois démenties par une nouvelle étude de l’INRA réalisée en collaboration avec l’INSERM.

 

Maïs OGM MON 810 et NK603 : pas d’effets détectés sur la santé et le métabolisme des rats

Dans le cadre du projet GMO 90 + l ’INRA vient de publier son étude destinée à vérifier les conclusions des travaux de GE Seralini sur l’effet sur les rats d’une alimentation avec un régime contenant soit du maïs OGM (MON 810 ou NK603) soit du maïs non OGM. Ces travaux réalisés en collaboration avec l’INSEM, publiés le 10 décembre 2018 dans la revue Toxicological Sciences, “ne mettent pas en évidence d’effet délétère lié à la consommation de ces deux maïs OGM chez le rat, même pour de longues périodes d’exposition”.

 

Lire l'intégralité du communiqué de presse de l’INRA :

http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/Mais-OGM-MON-810-et-NK603-pas-d-effets-detectes-sur-la-sante-et-le-metabolisme-des-rats

 

Cette troisième étude vient compléter les conclusions des études G-TwIST et GRACE publiées en mai 2018 et réalisées dans le cadre d’une contre-expertise des travaux de GE Seralini commandée par l’Union européenne.

 

Ainsi il a fallu dépenser 15 millions d’euros pour démontrer que cette campagne de communication sur les travaux de GE Seralini aboutissant à accuser les OGM d’entraîner le cancer était, en fait, une campagne de désinformation. (Il est vrai aussi qu’on n’a jamais vu les photos des rats témoins...). [Note MK: sauf ici !]

 

OGM-poisons ? La vraie fin de l’affaire Séralini

Pour tout savoir sur cette affaire maintenant close, lisez le blog du journaliste scientifique indépendant Sylvestre Huet

http://huet.blog.lemonde.fr/2018/12/11/ogm-poisons-la-vraie-fin-de-laffaire-seralini/

 

par Gil Kressmann (AFBV)

 

Ajouts MK
http://seppi.over-blog.com/2018/12/gros-clap-de-fin-scientifique-et-petit-clap-de-fin-mediatique-pour-l-instant-pour-l-affaire-seralini.html

et pour rappel :
2 articles dans Le Figaro, 
« Lien entre OGM et cancer : l'étude était une manipulation »
 « une manipulation scientifico-médiatique soigneusement préparée »
et un édito de Luc Ferry :  «Non, les OGM ne sont pas du poison

L'instructif profil écolopedia de GE Séralini !

Partager cet article

Repost0

commentaires