Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 15:52

 La méthode scientifique guide depuis des siècles l’étude des phénomènes naturels, mais cette méthode est progressivement sapée par la pensée dite postmoderne. Celle-ci exerce une influence souvent hégémonique dans les sciences humaines : dans nombre d’institutions, la sociologie des sciences est monopolisée par ce courant.

Désemparés par les querelles politiques autour de certaines technologies, des scientifiques appellent naïvement à la rescousse des sociologues, par exemple, sans s’apercevoir qu’il ne s’agit pas d’une sociologie universelle, mais d’une chapelle qui ne produit qu’une forme particulière de pensée.

En fait, les scientifiques, et plus généralement la société, ont du mal à identifier la menace, et même simplement la nature idéologique de ces courants de sciences humaines. »

Lire la suite

 

Lire aussi mes articles en Anglais:

 

uk-flagThe postmodern assault on science. If all truths are equal, who cares what science has to say? Published by EMBO Reports.

“If there is no universal truth, as postmodern philosophy claims, then each social or political group should have the right to the reality that best suits them. What, then, are the consequences of applying postmodernist thinking when it comes to science? Risk assessment provides illuminating examples of how it corrupts the role of science in the public sphere.”

Read the article

 

uk-flagWhy the postmodern attitude towards science should be denounced. Published by EMBO Reports.

It is regrettable that, as soon as someone denounces attacks on science, some sci­entists feel the need to express mea culpas in the name of all scientists, past and pre­sent. What is at stake with relativists is that they introduce doubt into everything—truth, value, beauty and reason—that goes beyond sociology.

It is unfortunate that some scientists tend to fall into that same trap, confusing the ordinary behaviour of human beings with the capacity of science, as a source of knowledge, to learn about the laws of nature. Relativist ideology is trying to undermine science and it might succeed, especially if scientists themselves express doubts about the honesty and the rational­ity of their own work.”

Read the article

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcel Kuntz - dans Ethique
commenter cet article

commentaires