Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 21:01

On pensait le Sénateur Jean-François Le Grand définitivement décrédibilisé en matière d’OGM après son intrumentalisation, en janvier 2008, du Comité de Préfiguration de la Haute Autorité sur les biotechnologies (CPHA) qu'il présidait. Rappelons que JF Le Grand avait annoncé urbi et orbi, sur ordre du Ministère de l’Ecologie, que le CPHA avait conclu à des « doutes sérieux » sur les OGM.

Manœuvre dénoncée par 12 des 15 scientifiques du CPHA.

Arguments scientifiques réfutés lors d’un colloque

et par une analyse point par point par JB Bergé et A Ricroch (voir méta-analyses).

Rappelons aussi qu’il s’agissait pour le gouvernement français de fabriquer des justifications "scientifiques" à son interdiction de la culture des OGM accordée au lobby écologiste avant le début du Grenelle de l’Environnement.

                                           

doutes serieuxOn pensait la carrière "scientifique" de JF Le Grand compromise. Il n’en est rien. Il a repris du service comme coordinateur d’un rapport intitulé Organismes génétiquement modifiés : une solution d’avenir ? de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe.


Fini les arguments biaisés ? Apparemment pas, si l’on en juge par une première critique émanant du Comité Scientifique de l’AFBV...


Partager cet article

Repost 0

commentaires