Introduction

Ce site n’est pas militant, car il ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Ce site présente de manière simple les faits et études scientifiques (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Joseph Fourier, Grenoble.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

Samedi 12 décembre 2009 6 12 /12 /Déc /2009 20:17

mise à jour avril 2012
le-diable-Monsanto-copymonsantomonsanto_rain.jpgPageAccueilMonsanto.jpgPécheur ou Saint ? La question a été posée par The Economist.  Monsanto ne laisse pas indifférent...

Monsanto, chimiste à l’origine, est devenu semencier grâce à des investissements lourds de recherche à long terme en biologie et par le rachat d’autres semenciers. Dans ce contexte financier, et dans un secteur économique  excessivement compétitif,  personne ne croira que les dirigeants de Monsanto soient motivés par des considérations philanthropiques.

 

Pourtant, 16 millions d’agriculteurs dans le monde (dont 90 % de petits agriculteurs) ont adopté en 2011 des plantes génétiquement modifiées, et parmi elles, très majoritairement celles développées par Monsanto. Ce chiffre progresse année après année depuis 1996.

Alors, Pécheur ou Saint ? Faisons la part des choses avec esprit critique. 

 

L’anti-monsantisme

Une dimension politique : le "bouc émissaire"

 

Une ‘science’ parallèle. Son postulat est simple : TOUS les produits de Monsanto sont toxiques. La suite (‘étude’, ‘publication’, ‘rapport’, etc.) consiste à assembler  des arguments à connotation ‘scientifique’, mais exclusivement à charge et en ignorant tout ce qui invalide le postulat.

 

Une propension à croire ce que l'on a envie d'entendre, où l'esprit critique s'exerce uniquement contre Monsanto mais pas contre les adversaires de Monsanto, y compris certains personnages douteux

 

Le triomphe de la rumeur : le cas de l'aubergine Bt en Inde. Le cas du maïs MON863.

 

Lorsque Monsanto fait don aux agriculteurs haïtiens de 475 tonnes de semences non-OGM l'anti-monsantisme se déchaîne.

Mise au point en Haïti.     Droit de réponse dans le Monde Diplomatique.

 

Le Monde selon Monsanto, la version ‘journalistique’ de l'anti-monsantisme.

La haine contre le leader des semences transgéniques culmine suite à la très lucrative opération politico-commerciale diffusée par ARTE, Le Monde selon Monsanto (film, dvd, livre ; relayée par une publicité intensive des milieux anti-OGM).

J’ai montré que les allégations relevant de mon domaine (la biologie) étaient truffées d’erreurs et de contrevérités. Je n’ai été démenti scientifiquement sur aucun point (la réalisatrice Marie-Monique Robin n'ayant déversé que des boniments à titre de contre-feux).


Autres pièces accablantes pour MM. Robin :
Lire le dossier consacré au film et à Marie-Monique Robin sur le site Imposteurs.
Les doutes sur la véracité d’un film antérieur, Les Voleurs d’yeux, de la même réalisatrice.
Théorie du complot et incapacité à débattre chez Marie-Monique Robin.

 

VERIFIEZ VOUS-MÊME LE CARACTERE FALLACIEUX DU LIVRE LE MONDE SELON MONSANTO

A titre d’exemple : l’affaire du papillon Monarque.

En 1999, une étude de gavage forcé en laboratoire du papillon Monarque (Danaus Plexippus) indiquait un effet délétère d’un maïs OGM (type Bt) sur ce papillon.

En 2001, une série d’études  innocentait le maïs en conditions naturelles de champ.

 

En parcourant les archives du journal Le Monde, en tapant ‘papillon’ et ‘Danaus’ (option date : à partir de 1987), chacun sans être spécialiste pourra trouver les différents articles du journal, y compris celui du 15 septembre 2001 :

Le papillon monarque aurait peu à craindre du maïs transgénique

 

Le livre de MM Robin mentionne page 275-277 les études de 1999 et l’article du Monde du 26 mai 1999 : Les doutes s'accumulent sur l'innocuité du maïs transgénique

MAIS RIEN SUR LES PUBLICATIONS DE 2001 qui ne montrent pas d'effet délétère du maïs Bt.
Par Marcel Kuntz - Publié dans : Vérité ou Intox ?
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés