Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : OGM : environnement, santé et politique
  • OGM : environnement, santé et politique
  • : Actualité et faits scientifiques sur les OGM
  • Contact

Introduction

Le propriétaire de ce site ne dit pas si les OGM c’est bien ou mal, s’il faut en manger ou pas. Il n'est payé ni par Monsanto, ni par Carrefour, ni par Greenpeace... (lire la suite).    ENGLISH VERSION uk-flag                                                    

ret-accueil-s

Rechercher

L'auteur

couvMarcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes, ses seules sources de revenus.

Dernier ouvrage grand public :

OGM, la question politique

 

 

Ouvrage précédent: Les OGM, l'environnement et la santé  

 

Ma page Facebook

Personnalisez votre blog

Aide à la création et à la personnalisation
de votre blog ou site internet :

logo_presencenumerique.gif

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:36

Protesters-destroy-GMKKK

Destructeurs d'OGM (source)                                     Ku Klux Klan (source)

 

Pas politiquement correct cette comparaison ? Alors examinez quelques faits en cliquant sur les liens ci-dessous: 

 

Destruction des expériences de la recherche publique et gouvernementale sur les OGM en Europe : Environ 80 actes ont été répertoriés

 

Une idéologie anti-science qui s’affiche : témoignages de chercheurs

 

Après les OGM, les variétés non-OGM             Deux anti-OGM repentis parlent

 

EDITO

Au delà de cette similitude vestimentaire et dans la volonté d'intimidation par le nombre (comparaison n'est pas raison, mais...):
le terme « pollution génétique » (souvent utilisé par les anti-OGM) l’atteste, ce que l’on traque c’est de l’ADN impur…

 

Or il n’y a pas d’ADN (ou de gène) ‘propre’ et d’ADN (ou de gène) ‘sale’. L’ADN est toujours formé d’un enchainement de 4 nucléotides et est chimiquement identique dans tous les organismes. 


Proposer aux consommateurs différentes filières n’est pas un commerce illégitime (bien que sans base scientifique en terme de sécurité). Cependant… la posture des anti-OGM procède d’une logique de confrontation étrangère à la notion de coexistence, et révèle une conception qui se rapproche plus de certaines théories raciales que d’une compréhension saine de la nature d’un gène. 


Les gènes "sales" étant ceux que l’homme transfère, et les gènes "propres" ceux que la nature modifie par « hasard » et par « nécessité ».

C’est donc une vision de détestation de l’activité humaine. Vision d’autant plus fallacieuse que l’homme a modifié les génomes des plantes cultivées depuis l’invention de l’agriculture. 

 

Il est possible de se placer dans un cadre de pensée éthiquement différent, sans traquer l’ADN, mais en définissant des obligations de moyens pour tous les acteurs des filières.

 

LECTURE INDISPENSABLE

Les OGM  et les nouveaux vandales : un texte de François Ewald & Dominique Lecourt, écrit en 2001...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

temps 24/02/2013 04:23

Rien ne vient de rien, les hommes deviennent stériles, vivent moins longtemps. Mais puisque les sachant disent qu'on peut tout manger et que cela n'a pas d'incidence, ils ont certainement raison,
seul un terroriste, un anti-social peut remettre en doute le progrès. La pollution de l'eau, de l'air,l'esclavage par le conditionnement par wikipedia, c'est le progrès.
Cordialement

Marcel Kuntz 25/02/2013 14:47



L'utilisation de la violence n'est pas acceptable en démocratie. Le fanatisme fuit les faits et s'invente les siens. Ce n'est pas sur de telles bases que l'on construira un monde meilleur, bien
au contraire.